Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

8 avr. 2015

BPC DIXMUDE Aquaba Jordanie mars avril 2015

BPC DIXMUDE Aqaba Jordanie
Pétra





Cachet VSIP Dixmude 27 mars 2015  VSPID ROISSY 07-04-2015


« La Mission Jeanne d’Arc fait rayonner le drapeau tricolore à Aqaba »

En escale à Aqaba, le Bâtiment de Projection et de Commandement « Dixmude » et la Mission jeanne d’Arc nous ont fait l’honneur de leur présence du 15 au 20 mars 2015. Le choix d’Aqaba, unique escale du Moyen-Orient et la première après l’appareillage de Toulon, illustre l’intérêt de l’Hexagone pour le Royaume hachémite, comme la qualité de la relation bilatérale.
L’accueil de la communauté française à bord le 15 mars et l’invitation des acteurs économiques de la région d’Aqaba ont marqué la première journée, qui s’est conclue par un show aérien de la patrouille aérienne de Jordanie.




En marge des activités de représentation traditionnelles, cette escale a été aussi l’occasion de renforcer la coopération militaire dans le domaine du contre-terrorisme maritime, avec un entraînement à bord très dynamique.
Au cours de nombreuses visites pédagogiques, les élèves officiers de l’Ecole navale ont pu mesurer la valeur stratégique – sécuritaire et économique - du Golfe d’Aqaba, leur donnant ainsi le loisir de se projeter concrètement dans l’avenir.



Après de nombreuses visites aux acteurs économiques et culturels de la région d’Aqaba, Madame l’Ambassadrice de France a devant cette promotion de l’Ecole navale, souligné l’importance des liens culturels et militaires entre les deux pays amis et le rôle clé de la Jordanie pour la stabilité de la région. Cette escale a une fois de plus prouvé la puissance des liens d’amitiés qui unissent la France et La Jordanie.

Sources

Ambassade de France à Amman

La Jordanie

Il ya 50 ans que j'ai visité ce pays... Une paille!

Créée dans l'Antiquité vers la fin du viiie siècle av. J.-C. par les Édomites, elle est ensuite occupée vers le VI siècle av. J.-C. par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits précieux entre l'Égypte, la Syrie, l'Arabie du Sud et la Méditerranée. Vers le VIIIe siècle, la modification des routes commerciales et les séismes entraînent l'abandon progressif de la ville par ses habitants. Pétra a abrité à son apogée jusqu'à vingt-cinq mille habitants. Tombé dans l'oubli à l'époque moderne, le site est redécouvert par le monde occidental grâce à l'explorateur suisse Jean Louis Burckhardt en 1812.

Les nombreux bâtiments, dont les façades monumentales sont directement taillées dans la roche, en font un ensemble monumental et unique qui, depuis le 6 décembre 1985, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La zone autour du site est également, depuis 1993, un parc national archéologique.





On trouve autour de Pétra des tombeaux creusés à même la roche et qui présentent des façades de type hellénistique dont la célèbre Khazneh et le monastère Deir. On y trouve aussi vingt rochers appelés les « jinns », qui représentaient peut-être des dieux veillant sur la ville


Même le capitaine Haddock a visité la cité de Pétra dans Coke en stock

Aucun commentaire: