23 juillet 2024

ESN AIGLE Roumanie international battlegroup OTAN

ESN AIGLE Roumanie 

La mission AIGLE est composée d’un Multinational Battlegroup, d’un détachement Air MAMBA et d'un Élément de soutien national (ESN). Un représentant national principal (SNR) assure le contrôle national sur l’emploi de ces détachements, et veille à leur intégration dans les plans de défense roumains.

AP SPID 642 code ISO 3 chiffres Roumanie 

n réponse à la guerre en Ukraine et à la demande des alliés, les armées ont déployé dès le 28 février 2022, soit à peine 4 jours après l’invasion russe, le bataillon « fer de lance » de la Force de réaction rapide de l’OTAN en Roumanie. La mise en place sur très court préavis du bataillon d’alerte a permis de déployer en quelques jours une force de plus de 500 militaires.

Depuis le 1er mai 2022, la force déployée a pris la forme d’un bataillon multinational (Multinational Battlegroup) dont la France est nation cadre. Les armées françaises déploient également : un détachement de défense sol-air MAMBA depuis le 16 mai 2022, un Échelon de soutien national (ESN) et un élément avancé de niveau brigade Brigade Forward Command Element (BFCE). Au total, plus de 1 000 soldats français composent le dispositif en Roumanie.




Au sein du Multinational Battlegroup, la France accueille en alternance une compagnie belge ou néerlandaise. En mars 2023, une section luxembourgeoise a également rejoint le Battlegroup, apportant sa capacité de reconnaissance à la compagnie néerlandaise. Depuis juillet 2023, une compagnie belge d’infanterie blindée mécanisée, comptant 300 militaires et 24 Piranhas a remplacé la compagnie néerlandaise aux côtés de la section luxembourgeoise et des militaires français. Le 25 juillet 2023, 4 canons CAESAR acheminés depuis la France ont également rejoint le camp militaire de Cincu, complétant les capacités défensives du bataillon.

Les militaires engagés au titre de l’OTAN dans la mission AIGLE contribuent au renforcement du dispositif dissuasif de l’alliance en Roumanie.


https://www.defense.gouv.fr/operations/operations/otan/mission-aigle


merci à Romu

21 juillet 2024

Base navale 1919 Constantinople Marine nationale Turquie

Base Navale 1919 Constantinople 

le Q. G. de l'année d'orient est à Constantinople
Salonique , 8 février. Le général Franchet
d'Esperey accompagné de son état-inajor, a
quitté hier Sa Ionique pour se rendre à
Conslantinople, où a été trunsféré le siège du
quartier général de l'armée d'Orien. 
L'Ouest-Eclair 9 février 1919

La flotte alliée devant Constantinople 

POURQUOI ALLONS-NOUS EN TURQUIE ? 
Un événement prestigieux s'est accompli la flotte alliée croise devant Constantinople, elle s'est embossée dans la Corne d'Or au nom magique, à l'heure même où Enver- pacha, Talaat et Djemal, les trois chefs du Comité Union et Progrès, responsables du désastre turc, quittaient la, capitale pour une destination inconnue. 


Pourquoi les Alliés vont à Constantinople  
Les Alliés vont à Constantinople, non point mus par un désir de vanité et pour y étaler leur force en humiliant d'anciens ennemis qui ont prouvé leur bravoure. Ils vont à Constantinople pour ouvrir la mer Noire et pour sauver des mains de brigands ce qui reste de civilisation dans le sud de la Russie. Leur arrivée marquera la banqueroute finale do la ligne Berlin-Bagdad et l'émancipation de la Turquie délivrée du joug allemand. Ils vont à Constantinople pour sauver la Russie de la famine. La Russie va au-devant d'un hiver terrible. Le combustible 'va manquer et on a de la peine à se représenter ce que serait un hiver russe sans feu et sans pain.


Que faire de Constantinople? 


le général anglais qui y commande les forces alliées a notifié à ia Sublime Porte, conformément aux instructions du gouvernement britannique, qu'il prenait le contrôle de la police et du service de santé. La vie des étrangers et des sujets ottomans va se trouver plus efficacement garantie. Mais,ainsi que le fait remarquer le Temps. Constantinoplen'est pas une ville quelconque. Le sort qu'on lui fait n'intéresse pas seulement la population qui y vit. 
Qu'une administration européenne s'installe dans la capitale de la Turquie, à l'entréedu Bosphore, c'est un événement historique qui intéresse le monde entier.
 Que fera-t-on de Constantinople


 Le sort de la capitale ottomane sera évidemment réglé par la Conférence de la paix. La question de Constantinoplese lie étroitement a celle des détroits, et celle-ci demeure tout aussi préoccupante que par le passé 
Les Alliés,  si l'on veut la Ligue des Nations, aura à établir là-bas un pouvoir indépendant de la population, qui, tout en assurant les libertés auxquelles ont droit-les divers éléments, ne sont pas exposé à devenir le serviteur de ses administrés. Ce gouvernement on n'en peut pas trouver la tète à Constantinople même. Peut-on l'aller chercher chez les grandes puissances? La grande puissance qui aurait la garde de Constantinople tirerait de cette situation tant d'avantages que la jalousie naîtrait de l'inégalité instituée On a suggéré l'idée de s'adresser à de petites puissances, à des pays protégés eux-mêmes par de grands Etats. La Belgique a paru à quelques-uns toute désignée. La Belgique a des droits ceux, d'abord, que lui confèrent les malheurs survenus à son peuple; ceux qu'elle tire de l'évocation de l'histoire Le 16 mai 1204, le fils de BaudouinVII de Flandres fut, sous le nom de Baudouin Ier couronné par l'armée latine, empereur, dans la cathédrale de Sainte-Sophie.



Tel est le glorieux précédent en faveur du peuple belge. Dans cet ordre d'idées. le gouvernement helvétique a exprimé récemment l'opinion suivante « Si la Société des Nations venait dès maintenant à être établie, Constantinople pourrait, en raison des grands intérêts internationaux se rattachant à la possession des Détroits, former. avec ceux-ci et un suffisant hinterland, un Etat international sous la protection de la Société, qui en nommerait le gouverneur pour des périodes déterminées. Ce gouverneur serait chargé de veiller à la sauvegarde des intérêts internationaux susvisés et de pourvoir à l'administration de l'Etat avec les nécessaires franchises municipales. Si le gouverneurde Constantinople doit un jour être belge, pourquoi ne le fait-on pas venir tout de suite de Bruxelles?

L'Ouest-Eclair 16 novembre 1918





20 juillet 2024

Fêtes Maritimes Brest 2024 FREMM NORMANDIE Yawl GRANDE HERMINE Marine nationale

 Fêtes Maritimes Brest 2024 FREMM NORMANDIE Yawl GRANDE HERMINE Marine nationale

Quelques commentaires tirés du journal Ouest-France

Ce jeudi 18 juillet 2024, ils étaient nombreux à s’être levés aux aurores pour venir admirer la parade nautique de Brest vers Douarnenez, depuis la pointe du Petit Minou (Finistère). Un moment suspendu, pendant lequel chacun a pu faire le bilan de cinq journées de Fêtes maritimes bien remplies.


Alors que le soleil se lève timidement, quelques curieux sont déjà là, à la pointe du Minou (Finistère). Certains installent leur chaise de camping, d’autres leur tapis de yoga. Un peu de fumée s’échappe des thermos de café, rapporté par les uns et les autres. « On a plus qu’à attendre, sourit une jeune femme. Apparemment, ils n’arrivent pas avant 9 h 30. »

Il faudra en réalité attendre une heure de plus pour admirer le ballet des voiliers. « Nous, on est arrivé à 7 h 15. Et il y avait déjà du monde », assurent Bruno et Chantal, deux Bretons exilés à Limoges. En effet, à côté d’eux, Brigitte et son ami Rita, accompagné de son mari et ses petits enfants, sont arrivés à 6 h 30, et ils n’étaient pas les premiers !



« Pas assez de gros voiliers à visiter »

Jean-Pierre a sorti son appareil photo. Il capture les premiers voiliers qui s’élancent. Il échange avec Yves, qu’il semble avoir rencontré ici. Ce moment d’attente est un temps pour revenir sur ces cinq jours de fêtes. Et les avis diffèrent. Jean-Pierre a connu les toutes premières éditions. 

Le retraité émet quelques regrets : billets et restauration sur place trop cher et « pas assez de gros voiliers à visiter ».





Les voiliers naviguent loin, près de la pointe de Roscanvel. « Cela doit être à cause des courants, soumet quelqu’un. Il y a des années où on les voyait bien mieux. » Le spectacle ravit tout de même, en témoigne les dizaines d’appareils photos sortis pour capturer cette traversée. Agathe, jeune étudiante, est perchée sur un bunker : « Quand on les voit là-bas, ça donne envie de naviguer avec eux. ».




Sources 

Ouest-France

https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/fetes-maritimes/en-images-nos-plus-belles-photos-des-fetes-maritimes-de-brest-2024-36608e30-44e8-11ef-90f2-b61ef193591b

19 juillet 2024

BSAM GARONNE fêtes maritimes 2024 Brest Marine nationale action état en mer CMT ANDROMEDE

BSAM GARONNE fêtes maritimes 2024 Brest Marine nationale 


Après huit ans d'absence, les Fêtes maritimes de Brest sont de retour du 12 au 17 juillet 2024. Près d'un millier de bateaux seront présents dans le port de la Cité du Ponant.


Le BSAM Garonne

Long de 70 mètres, le BSAM Garonne a été construit en 2017-2018. Il s'agit d'un bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain principalement dédié aux opérations de secours maritimes et de préservation de l’environnement marin.



CMT ANDROMEDE
Au programme :

✅ Visites de bâtiments : le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Garonne, le chasseur de mines tripartite (CMT) Andromède, les goélettes Belle Poule et Étoile, ainsi que les voiliers Mutin, Grande Hermine et Feu Follet. La frégate multi-missions (FREMM) Normandie sera visible depuis les quais, mais non visitable.


✅ Village dédié à l’Action de l’État en Mer, avec la participation de la Préfecture maritime de l’Atlantique, du Centre d’expertises pratiques de lutte antipollution (CEPPOL), de la Formation opérationnelle de surveillance et d’information territoriale (FOSIT), des Flottilles 24F et 32F, du service national d’hydrographique et d’océanographique et de la Gendarmerie maritime.



17 juillet 2024

BREST 2024 Fêtes Maritimes Goélette Etoile - Côtre Mutin Goélette Etoile Marine nationale Marcophilie navale double oblitération

BREST 2024 Fêtes Maritimes Côtre Mutin Goélette Etoile

Commençons par ce qui fâche ...

Encore des doubles oblitérations 


Cette année à Brest :

  • Pas de bureau de poste dans l'enceinte des fêtes maritimes,
  • Pas de timbre à date,
  • Pas d'étiquette LISA,
  • Des prix de stands prohibitifs pour les associations telles que la Marcophilie navale,
  • Des prix d'entrée élevés....
  • Rentabilité et commerce...



Avant d’être organisées à Brest, les premières fêtes trouvent leurs origines dans le fond de la rade. Tout commence en 1980, à Pors Beac’h, une anse paisible sur la rivière de Daoulas. Quelques amoureux des vieux gréements donnent un nouveau souffle à une petite flotte de voiliers traditionnels et se retrouvent l’été pour fêter joyeusement ces témoins de la culture maritime.

1982, puis 1984 : le rassemblement devient un rendez-vous incontournable avec plus de 10 000 visiteurs et attire toujours plus de bateaux. Deux ans plus tard, 400 voiliers se donnent rendez-vous et mettent le cap sur Douarnenez qui organisera en 1986 puis en 1988, une grande fête maritime et culturelle, la première de cette ampleur en France.



C’est alors que la revue Chasse-Marée lance le concours des « Bateaux des côtes de France ». Nous sommes à l’aube d’un événement exceptionnel, d’un phénomène unique. Plus de 100 unités du patrimoine maritime sont reconstruites ou restaurées par des chantiers navals.



Lors des fêtes, le ministère des Armées mobilisera plus de 1000 représentants pour informer le public sur leurs métiers et missions à travers quatre sites. Trois de ces sites mettront en avant l'engagement militaire de la Marine nationale, le soutien opérationnel de ses services, et les capacités en développement. Un village sera spécifiquement dédié à l’action de l’État en Mer, avec la participation de la préfecture maritime de l'Atlantique, du CEPPOL, de la FOSIT, des Flottilles 24F et 32F, du SHOM et de la Gendarmerie maritime.


Des navires comme le BSAM Garonne, le CMT Andromède, les goélettes Belle Poule et Étoile, ainsi que les voiliers Mutin, Grande Hermine et Feu Follet seront ouverts aux visites. La FREMM Normandie sera visible depuis les quais mais non visitable. Des démonstrations aériennes auront lieu du 14 au 17 juillet avec le soutien des hélicoptères de la base de Lanvéoc. Les mouvements de l’Abeille Bourbon et de la Normandie sont également inclus dans la programmation.


L'événement mettra un accent particulier sur les échanges avec le public, avec deux scènes dédiées aux témoignages et animations musicales. La première, située près du poste 5 en rive gauche de la Penfeld, offrira des témoignages sur divers sujets maritimes et des prestations musicales du bagad de Lann Bihoué et de la musique de la Marine. La seconde scène, au village « Sauvetage et actions de l’État en mer » sur la rive droite, proposera également des témoignages et animations musicales.




Le 14 juillet sera le point culminant des festivités avec des défilés sur le cour Dajot et dans l’espace des fêtes maritimes, des démonstrations aériennes avec le retour des aéronefs du défilé parisien, et une parade nautique avec les goélettes et voiliers de la Marine nationale.

13 juillet 2024

Base aérienne au levant V A 400 Jordanie armée de l'air Chammal

Base aérienne au levant V A 400 

Les Rafale de la base aérienne projetée au Levant ont continué d’assurer la permanence aérienne de la Coalition au-dessus de la zone afin de lutter contre Daech. Du vendredi 28 juin au jeudi 4 juillet, ils ont effectué 16 sorties aériennes pour un total de 71 heures de vol. Ces vols s’effectuent dans l’ensemble du spectre des missions aériennes : défense et surveillance de l’espace aérien (DCA), de prise d’alerte Close air support (CAS) et de reconnaissances menées au Moyen-Orient au profit de la Coalition.



Lancée le 19 septembre 2014, l’opération CHAMMAL représente le volet français de l’opération internationale INHERENT RESOLVE (OIR) rassemblant 80 pays et 5 organisations internationales. CHAMMAL apporte un soutien militaire aux forces irakiennes engagées dans la lutte contre Daech aujourd’hui contraint à l’insurrection. Les activités d’accompagnement et de conseil de la Coalition internationale visent à permettre aux autorités politiques et militaires irakiennes d’assurer seules la sécurité de leur pays. Le dispositif de l’opération compte 600 soldats répartis entre les états-majors d’OIR, les déploiements aériens permanents et les déploiements maritimes qui les complètent régulièrement.



Merci à Romu

09 juillet 2024

AP SPID 262 SODEXO LA POSTE Djibouti Service Postal à l'International pour la Défense

AP SPID 262 SODEXO LA POSTE Djibouti

En opération extérieure (OPEX) ou à l’étranger, loin des siens, les correspondances privées sont importantes pour le bien-être du militaire. Depuis fin 2012, l’acheminement du courrier et des colis destinés aux militaires déployés à l’étranger est assuré par le service postal à l’international pour la défense (SPID).
Par ailleurs, les codes postaux comportent un code unique (0200 HUB armées) pour les destinations à l’étranger.


AP SPID 262 Sodexo La Poste Djibouti N'Djamena 

Etranger à Métropole 

Les lettres : Lettre prioritaire, internationale prioritaire et lettre verte. Prêt-à-poster (PAP) utilitaires. Lettre recommandée R1 et LR internationale. 

 

Les colis Colissimo international grand public. Colissimo emballage international grand public orange, L, XL et « bouteille »
Selon votre implantation, vous bénéficiez des services d’une agence SPID ou d’un vaguemestre : les modalités pratiques sont alors définies localement. 

Vous bénéficiez du tarif national pour vos lettres (comme si vous étiez stationné en France). Pour l’envoi de colis, le tarif international est applicable. 



 

 

Que puis-je envoyer ? 

Métropole à Etranger

Tous types de lettres : lettre prioritaire, Eco et verte. Prêt-à-poster (PAP) utilitaires. PAP lettre suivie et PAP prestiges. Cartes enveloppes pré affranchies. Lettres recommandées 1, 2 et 3 - option « accusé de réception ». Les colis (20 kg max) - « Colissimo » : Colissimo international grand public. Colissimo emballage international grand public orange L, XL et « bouteille ». 

 

 

Où et quand faire mes envois ? 
Dans tous les bureaux de poste, ouverts 6 j / 7. 

 

A quel prix ? 
Aux tarifs nationaux « la Poste » en vigueur pour les lettres et les colis : (depuis le 1er mars 2013). Ainsi grâce à une prise en charge financière par le ministère de la Défense, vous payez le même prix que pour un envoi en France. 

 

Quels sont les services proposés ? 
Pour les lettres, vous pouvez choisir une option de suivi : en un clic sur www.csuivi.fr. Pour les colis, le « suivi » de bout en bout et une assurance de 23 € / kg sont systématiquement inclus. Au-delà, vous pouvez même choisir une assurance jusqu’à 1 500 € par colis.

https://deploiement.cnmss.fr/services-de-communication/le-service-postal-a-linternational-220.html





Djibouti c'est avec 1450 militaires (les Forces Française stationnées à Djibouti FFDj) la plus grande base française hors métropole. 
Une présence plus que centenaire à la corne de l’Afrique, entre la Mer Rouge et le Golfe d’Aden, elles servent à sécuriser les intérêts de la France et à assurer la formation des armées djiboutiennes.

La France dispose de l’unique quai militaire du port de Djibouti, qui assure un rôle d’escale logistique (ravitaillement en carburant, vivres, matériaux…) à la fois pour les navires français mais aussi étrangers. 



La base aérienne 188 de Djibouti dispose d’aéronefs de combat (Mirage 2000 et hélicoptère Puma) et de transport (Casa), et assure des missions de protection, d’appui et d’escale logistique. 
Le 5eme régiment interarmes d’outre-mer (5 e RIAOM) représente l’armée de Terre avec des sections d’infanterie, d’artillerie, de cavalerie et d’un détachement d’hélicoptères de combat.
Enfin, les FFDj profitent d’un terrain d’entraînement idéal pour les troupes comme pour le matériel: le Centre d’Entraînement au Combat et d’Aguerrissement au Désert (CECAD). 



La Défense, La Poste et SODEXO

En 2017 le contrat a été renouvelé pour 4 ans. Je n'ai rien trouvé sur la situation à ce jour, je ne sais pas si les contrats ont été renouvelés pour 2021 mais la mention SODEXO a disparu pour certaines AP dont l'AP 148 (Tchad) mais reste présente pour l'AP 262.

Voici les informations de février 2017.

Les deux groupes, qui assuraient déjà depuis 2012 le soutien postal (collecte, acheminement et distribution des lettres et colis) des Forces Françaises déployées à l’étranger, ont ainsi démontré, durant les quatre années de ce contrat initial, une réactivité, une flexibilité et une performance exemplaires..

SPID est chargé de concentrer, conditionner, acheminer et distribuer les envois à destination et en provenance des Forces Françaises déployées ou stationnées à l’étranger, des théâtres d'opérations militaires ou des bâtiments de la Marine Nationale en escale.

Depuis 2012, cette alliance s’appuie sur la complémentarité d’expertises respectives ; pour La Poste, la collecte, le traitement et l’acheminement du courrier et des colis, pour Sodexo, la création, la gestion et l’animation des agences postales sur site en milieux extrêmes et notamment le soutien de bases militaires, de détachements temporaires et de missions de maintien de la paix. Pour l’année 2016, cette offre de service a représenté 338 tonnes de courrier acheminé et bénéficié à 5600 militaires, déployés dans 11 pays.

Fort de 4 années d’expérience et dans un esprit d’amélioration continue, le consortium La Poste – Sodexo enrichit sa prestation pour ce nouveau contrat, notamment en matière de qualité de service et de satisfaction client. Ainsi, afin d’améliorer le mesure de la satisfaction des utilisateurs, des bornes seront installées par Sodexo dans les agences postales déployées sur les théâtres d’opérations, afin d’assurer un suivi de la qualité de service perçue. De plus, les vaguemestres seront accompagnés lors de leur prise de fonction, grâce à des réunions de sensibilisation sur l’importance de leur mission. La Poste va doter les vaguemestres de flasheurs, pour scanner les lettres et colis suivis, permettant ainsi aux expéditeurs et destinataires de suivre leurs envois.

ESN AIGLE Roumanie international battlegroup OTAN

ESN AIGLE Roumanie  La mission AIGLE est composée d’un  Multinational Battlegroup , d’un détachement Air MAMBA et d'un Élément de soutie...