Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 juin 2018

LISA Paris Philex 2018 7 au 10 juin LISA étiquette de distributeurs

LISA  Paris  Philex 2018 
7 au 10 juin 

Porte de Versaolles vue du  TRAM
Ce sont trois étiquettes LISA qui sont sorties à Paris lors de Philex 2018





La Poste, la FFAP, la CNEP et l’ADPhile se sont associées pour organiser le 2ème salon "PARIS-PHILEX".
Parc des Expositions de Paris de la Porte de Versailles




90e anniversaire de l'Académie de Philatélie service postal paqueboy Ile de france 
le pilote est le LV Demougeot  


En août 1928, la poste française inaugure un nouveau moyen de transport de courrier : la catapulte. Un avion amphibie Lioré et Olivier (LeO H198) est installé sur un appareil de lancement à la poupe du paquebot Île-de-France. Ce dernier relie Le Havre à New York et dispose d’un bureau de poste flottant. À environ 700 km des côtes, l’avion est catapulté avec du courrier. Il permet à la correspondance de gagner environ 36 heures sur l’arrivée du paquebot. Le bulletin des postes n° 15 de 1928 nous rapporte la mise en place de ce service et introduit à cet effet une surtaxe aérienne de 10 F. Un 1,50 F Pasteur et un 90 c Berthelot, surchargés 10 F par un imprimeur de New York, serviront pour le seul voyage retour d’août 1928. L’illustration de la LISA montre l'avion qui vient d’être catapulté de l’Île-de-France ce 23 août 1928 à 6h55, heure française, à 154 miles à l'ouest des îles Scilly. Il emporte avec lui des correspondances affranchies avec les fameux timbres surchargés 10 F. Il atterrira une première fois à Cherbourg pour ravitaillement en carburant. Puis il s’envole vers Paris et atterrit au Bourget le même jour à 14h55. Il y livre le courrier, distribué le même jour à Paris.






Un timbre de distributeur (LISA) en hommages aux « Poilus » (tirage : 35.000) accompagne le collector sur les héros de la guerre de 1914-1918…





Claude Perchat, « Palais de l’Elysée », vignette LISA, Paris-Philex 2018(© La Poste/C. Perchat)


Construit par l'architecte Armand-Claude Mollet en 1720 pour Louis-Henri de La Tour d'Auvergne, comte d'Évreux, le palais de l'Élysée a une histoire illustre : il fut offert par Louis XV à sa favorite, la marquise de Pompadour, en 1753, puis devint le palais princier de Joachim Murat, beau-frère de Napoléon Ier. Ce dernier en fit en 1805 sa résidence impériale.
Un timbre de 1959 présente la cour d'honneur alors que la LISA présente la façade côté jardin





Merci à Jean-Michel Jehan et Olivier Fautier pour leurs envois.

Jean-Michel, je ne vais pas trop râler car le code DATAMATRIX est absent...

Aucun commentaire: