Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 avr. 2016

La Marcophilie navale Avril 2016 bulletin n° 118

La Marcophilie navale Avril 2016 bulletin n° 118



au courrier ce matin le bulletin n° 118 de La Marcophilie navale

avec à l'ordre du jour

Editorial
le mot des Trésoriers
l'amiral Dominique Gauchet par Henri Aguilera

les escorteurs rapides par Henri Aguilera

Maxime Laubeuf, l'inventeur du submersible par Claude Arata

le brise-glace Polar Sea Paul Roy/ Guy Aufrère

La canonière du Song-Caï-Lon par Rosine Giletto

Genèse d'un futur amiral : Charles Baudin par Gérard Delaforge

Le navire hôpital Bien-Hoa par Bernard Barbier

La vie des sections 













Le Génie de la navigation est une sculpture de l’artiste toulonnais Louis-Joseph Daumas, érigée en 1847 sur le port de Toulon. C'est Ferdinand Denis qui en rédigera la brochure pour cette occasion.

Allégorie de l’esprit de conquête et d’exploration des grands marins, cette statue a la particularité de faire face à la mer, et donc de montrer son postérieur à la mairie d’honneur de la ville, ce qui lui a valu le surnom de « Cul-vers-ville », jeu de mot facile sur le patronyme d'un commandant en chef de l'escadre de la Méditerranée, l'amiral Jules de Cuverville.


Jules Marie Armand CAVELIER de CUVERVILLE



Né le 28 juillet 1834 à ALLINEUC (Côtes d'Armor) - Décédé le 14 mars 1912 à PARIS

Père de Jules marie et de Armand Marie

Entre dans la Marine en 1850 (port BREST)

Aspirant le 1er août 1852, il embarque sur le "HENRI-IV" et participe au siège de SÉBASTOPOL, où il est grièvement blessé le 16 octobre 1854.

Enseigne de vaisseau le 2 décembre 1854

Chevalier de la Légion d'Honneur le 14 avril 1855, il est sur le "VICTOR" en 1856.

En 1858, affecté au bataillon des apprentis-fusiliers à LORIENT.

En 1860, il est sur le "DONAWERTH".

Lieutenant de vaisseau le 11 juillet 1860. 



Instructeur à l'École navale en 1861.

En juillet 1863, il est chargé par le Ministre de se rendre à SÉBASTOPOL, afin de rapatrier les sépultures des Français tués lors des combats de CRIMÉE.

En 1864, il commande un cutter garde-pêche, le "PLUVIER", division du littoral Nord.

En 1867, sur la "SÉMIRAMIS", Aide de camp de l'amiral commandant la Division navale des ANTILLES.

Capitaine de frégate le 22 juillet 1870, Aide de camp de l'amiral DE GUEYDON, Commandant en chef l'Escadre du Nord. Il suit celui-ci en 1871, alors Gouverneur général de l'ALGÉRIE, et occupe les fonctions de Chef du Bureau des affaires militaires et maritimes à ALGER.

En 1873, il commande le "KLÉBER", Station de l' ALGÉRIE.

En 1875, il est affecté à la Commission de GÂVRES, il y poursuit ses travaux sur l'artillerie.

En 1876, il commande le "CUVIER", Station de la Manche et de la mer du Nord où il s'intéresse aux questions relatives à la pêche.

En 1877, il se distingue comme attaché naval à LONDRES.

Capitaine de vaisseau le 8 octobre 1878

Officier de la Légion d'Honneur, il commande en 1880 le cuirassé "TRIDENT" à BREST, puis le "SUFFREN" en 1881. 




En 1882, il commande la frégate-école "RÉSOLUE" puis la frégate-école "ALCESTE" en 1883, et de nouveau la "RÉSOLUE" en 1884; alors Membre de la commission des travaux de la Marine.

Le 15 février 1885, il commande le croiseur de 2ème classe "INFERNET" - 450 Ch - 9 canons - port LORIENT, et la Division navale de l'Atlantique-Sud; au 1er janvier 1860

Il opère surtout sur les Côtes occidentales d'AFRIQUE, réglant des litiges entre Portugais et anglais.

Contre-amiral le 4 février 1888

Major général du 2ème arrondissement maritime à BREST.

En 1890; Commandant la Division navale de l'Atlantique, pavillon sur la "NAÏDE", il joue un rôle important lors de l'expédition du DAHOMEY.

Vice-amiral le 9 février 1893, Préfet maritime du 1er arrondissement à CHERBOURG.

En 1895-96, Commandant de l'Escadre de réserve, en 1896-97, Commandant l'Escadre de Méditerranée.

En juillet 1897, Inspecteur général de la Marine.

De juillet 1898 à juillet 1899, Chef d'État-major et Directeur de Cabinet du Ministre de la Marine LOCKROY; après quoi il quitte le service actif.

Au 1er janvier 1903, 2ème Section - cadre de réserve


Sources : Ecole Navale

Aucun commentaire: