Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 oct. 2014

Marie-Ange Glâtre à Salonique zeppelin LZ-85


Marie-Ange Glâtre second-maître
à Salonique et le
Zeppelin LZ-85 5 mai 1916




Parmi le courrier de Marie-Ange, se trouve une carte panoramique non datée à Amélie Béquet représentant le nouveau phalère. Cherchons d'abord ce qu'est le ou la phalère. Le dictionnaire vote pour le genre féminin...


Une phalère est un ornement de métal, généralement circulaire, utilisé à la Préhistoire et dans l’Antiquité.


les marins dans les restes du zeppelin

Dans le texte de la carte Marie-Ange écrit : 





« je vous envoie ci-joint un petit morceau du « Zeppelin » que nous avons eu la bonne fortune d'abattre ici. J'ai même eu la chance d'aller aider à le repêcher. … Les restes vont prochainement être exposés à la vue du public ».Dommage que ce fragment n'ait pas été conservé.


récupération et transbordement d'éléments du Zeppelin

 Le Zeppelin a été abattu le 5 mai 1916.

  • Zeppelin de Type p 
  • Référence constructeur : Lz55
  • Nom opérationel : LZ85 (Armée) 
  • Longueur : 163,5m
  • Largeur : 18,7m 
  • Volume : 31900 m3
  • Motorisation : 4 moteurs diesel Maybach C-X de 210hp 
  • vitesse maximum : 96km/h 
  • Plafond : 3200m 
  • Autonomie : 4300 km
  • Charges utiles : 16,2 tonnes
  • Construit à Potsdam
  • Premier vol :12 septembre 1915
  • Mise en service : -
  • commandant : Hauptmann Ernst Scherzer
  • Descendu par la DCA le 5 mai 1916 en Salonique.

Le zeppelin abattu le 5 mai 1916 (5-6 mai 1916). Le Zeppelin LL.85 dans les marais du Vardar après sa chute

Le Zeppelin LZ-85, commandé par le capitaine Scherzer, parti de Temesvar (Transylvanie) avec 2 tonnes de bombes pour bombarder Salonique le 31 janvier 1916.

La tour blanche

Le 5 mai 1916, après plusieurs tentatives avortées en raison du mauvais temps, il revint bombarder Salonique. La défense AA de la flotte et notamment par le HMS Agamemnon qui participa au forcement des détroits, l'endommagèrent et le dirigeable se posa dans la vallée de la Vardar. L'équipage, indemne s'empressa de le détruire avant sa capture par la cavalerie française. Le squelette de l'épave fut présenté à Salonique.




le 18-8-1916, de Salonique il envoie une carte « Salonique sous la neige » pour Amélie Béquet : «Je trouve que l'on ne se presse pas à me renvoyer en France, pourtant j'en ai bien envie»

Aucun commentaire: