Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

12 nov. 2013

Escale de l'Aviso Jean Lavallée à Saint-Nazaire

Escale de l'Aviso Jean Lavallée à

Saint-Nazaire





Ville marraine depuis le 31 mai 1980, Saint-Nazaire accueillait du 08 au 12 novembre l'aviso Lieutenant de Vaisseau Lavallée. 




Ouvert au public nazairien, l'équipage a accueilli de très nombreux visiteurs tout au long du week-end férié. Le bord a aussi reçu la Préparation Militaire Marine de St-Nazaire pour sa cérémonie de présentation au fanion. Une délégation et une garde d'honneur ont participé au cérémonie commémorative du 95e anniversaisaire de l'armistice du 11 novembre 1918.
















Centenaire de Jean Lavallée





Jean Lavallée est né à Saint-Nazaire le 11 octobre 1913. Il entre à l'école navale puis après un embarquement dans les eaux de Terre Neuves et du Groënland il intégrer l'école de navigation sous-marine. Il naviguera a bord des sous-marins Aconit (1940), puis de 1941 à 1943 du Henri Poincaré et de l'Antiope. Héro de la seconde guerre mondiale, il participe à des opérations de contre-espionnage. Il sera arrêté en 1943 puis déporté et fusillé à Buchenwald en octobre 1944. Lieutenant de vaisseau le 11 mars 1942, il est fait chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume et reçoit la croix de guerre avec palme le 7 juillet 1945


Yves-Laurent COUEDEL

















http://jdb.marine.defense.gouv.fr/index.php/post/2012/07/17/le-lavallée-en-escale-à-Saint-Nazaire-pour-le-14-juillet








RETOUR A SAINT-NAZAIRE

Il est sept heures. La brume est épaisse et, pour atteindre l'écluse, il nous faut slalomer à travers les pêcheurs de civelles qui rentrent après une dure nuit de labeur vers la criée. Voilà trois jours que nous avons quitté Brest pour reprendre l'entraînement après 2 mois d'entretien. Les exercices se sont enchaînés : homme à la mer, avarie de barre, macopex , tirs en tout genre et prise d'assaut par le commando Trépel avec juste ce qu'il faut de mer pour que chacun retrouve son pied marin et chaque objet sa place.

Cela faisait malgré tout six ans que nous attendions de retrouver ces côtes familières de l'embouchure de la Loire. La dernière visite, prévue il y a un an, avait dû être annulée puisque le Lavallée avait été dérouté sur le naufrage du Iévoli Sun et son styrène.
Bientôt la brume laisse apercevoir les premières bâtisses. Tranquillement, nous glissons vers la base sous-marine, souvenir lointain de la dernière guerre et qui abritait les U-boots allemands au cours de la bataille de l'Atlantique. En lançant les amarres devant cet édifice, il nous semble retrouver notre port brestois. Pourtant, après tout ce temps, c'est bien Saint-Nazaire que le LV LAVALLEE retrouve ce matin. Cette ville parraine notre aviso brestois depuis plus de 20 ans en souvenir d'un enfant du pays le Lieutenant de vaisseau Jean LAVALLEE qui servit dans les forces sous-marines pendant la seconde guerre mondiale avant de rejoindre les services spéciaux puis de constituer un réseau de renseignement et de liaison dans la région de Nantes à partir de 1942. Trahi et arrêté à Paris en décembre 43, il sera fusillé en octobre 44 après avoir été déporté à Buchenwald.


A peine arrivé, une délégation du bord conduite par le commandant, le capitaine de frégate Hilaire Ducellier, est reçue à l'hôtel de ville par monsieur Joël Batteux maire de Saint-Nazaire. C'est l'occasion pour nous de renouer des contacts anciens avec cette cité résolument tournée vers l'océan. Lors de la réception de ses filleuls, le maire a souligné l'importance des liens Armée - Nation et plus particulièrement ceux qui unissent Saint-Nazaire à son filleul, l'aviso LV LAVALLEE. Il nous a ensuite invités chaleureusement à visiter sa ville et à renouer avec le passé mis en valeur par l'écomusée et l'escale Atlantique.


Par la suite, ce sont deux fleurons de Saint-Nazaire qui ont accueilli les marins du LV LAVALLEE. Les Chantiers de l'Atlantique puis l'entreprise SEMT PIELSTICK ont reçu chacun une partie de l'équipage. Cela nous a permis de comprendre et d'approcher une autre partie du métier de marin : celui de la marine marchande avec ses spécificités techniques, les nécessités de l'industriel ainsi que le monde spectaculaire des paquebots avec la visite du "European Stars" en achèvement.



Mais cette escale était également l'occasion de récompenser le travail et le dévouement pour la Marine nationale de deux personnalités : d'une part, le CV(R) GUILLOU ancien officier d'active et réserviste actif et, d'autre part, le CV(R) PREZELIN rédacteur du célèbre " Flotte de Combat " et connu dans certains milieux sous le nom de "Comar Paimbeuf". Profitant de la venue du LV LAVALLEE, le vice-amiral d'escadre GHEERBRANT leur a ainsi remis la médaille d'officier de l'ordre national du mérite. Notre aviso constituait un cadre privilégié pour cette remise de décoration tout à fait particulière qui a accueilli plus de 80 invités extérieurs.



Enfin, après un accueil très chaleureux de la population, l'équipage a su leur rendre la pareille en les invitant à bord de notre navire. A l'occasion de cette visite, le public très nombreux a pu approcher un court instant la spécificité de notre métier de marin et est reparti heureux de ces échanges. Après ce court week-end riche en événements, nous rentrons vers Brest les yeux cernés d'une mer agitée, mais remplis de nombreux souvenirs. Pour nous, ce n'était qu'une étape, il nous faut reprendre l'entraînement car à l'horizon du mois de mars, nous partirons vers l'océan Indien pour un déploiement de quatre mois.

EV1 Pierrick BODIN



http://aviso.lavallee.free.fr/lesactivites/activites/stnazaire/stnazaire.htm


Merci à Claude et Yves-Laurent

Aucun commentaire: