Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

8 mai 2018

Marion Dufresne OP1-2018 Saint-Paul Amsterdam 18 avril 2018

Marion Dufresne OP1-2018 Saint-Paul Amsterdam 18 avril 2018

Continuons la rotation du Marion Dufresne OP1-2018 avec l'escale à Amsterdam.

Carte de l'approche d'Amsterdam photo JM Bergougniou
Martin-de-Viviès est la base scientifique permanente du district de Saint-Paul-et-Amsterdam appartenant à la collectivité des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Cette base a été établie en 1949 au nord de l’île d'Amsterdam.




Les îles Saint-Paul et Amsterdam sont les îles les plus récentes des Terres australes françaises. Elles sont toutes les deux d’origines volcaniques et représentent chacune le sommet émergé d’un volcan. Leur émersion date d’environ 100 000 ans. Les coulées les plus récentes sont situées sur l’île Amsterdam et auraient une dizaine de milliers d’années.


Carte de l'approche d'Amsterdam photo JM Bergougniou
D’une superficie de 58 km², l’île d’Amsterdam, massive, ceinturée de falaises abruptes, abrite depuis 1950 la base permanente Martin de Viviès où hiverne environ une vingtaine de personnes. Amsterdam est le sommet émergé d’un volcan marin, dont une partie s’est effondrée, laissant une falaise abrupte de 700 m de haut. La pointe d’Entrecasteaux




le bois de phylicas et l'Austral en pêche photo JM Bergougniou

La végétation naturelle est de type herbeux, plus ou moins dense. L’île d’Amsterdam est la seule île des TAAF où l’on trouve une espèce d’arbre, le Phylica arborea, plus présent sur le versant Est de l’île.




Albatros photo JM Bergougniou
Une espèce endémique d’albatros, l’albatros d’Amsterdam (Diomedea amsterdamensis) mais est-ce le bon? 




Martin de Viviès 'Amsterdam photo JM Bergougniou
L’idée d’installation d’une base scientifique remonte juste après la guerre, cette dernière ayant montré la nécessité de connaître la météo dans cette région du monde. En décembre 1949, Martin de Viviès installe une base météo qui va s’élargir à d’autres recherches scientifiques et qui porte désormais son nom. La base sera reconstruite à la fin des années 50, début des années 60. L’isolement et l’éloignement de toute activité humaine, en fait une des deux bases mondiales pour la mesure de la pollution de fond de l’atmosphère. Une pensée pour Bénédicte...




Martin de Viviès 'Amsterdam photo JM Bergougniou


Martin de Viviès 'Amsterdam photo JM Bergougniou


d'où vient le vent? photo JM Bergougniou


Grotte dans la lave  photo JM Bergougniou

Aucun commentaire: