Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

13 févr. 2018

BCR SOMME Baltique 2018

BCR SOMME Baltique 2018





Parfois appelée Méditerranée du Nord, la mer Baltique est une zone stratégique pour l’OTAN qui vient d’annoncer un renfort de sa présence dans la région. Bordée par neuf pays, cet espace maritime où se croisent la Russie (en deux territoires, Saint Petersbourg et l’enclave de Kaliningrad) et l’Union européenne est aujourd’hui au cœur d’enjeux économiques, environnementaux mais aussi militaires.

Copenhague Fort Charlottenlund protégeant l'Oresund photo JM Bergougniou

http://www.colsbleus.fr/articles/8259



Copenhague la petite sirène d'après le conte d'Andersen photo JM Bergougniou

Copenhague la petite sirène d'après le conte d'Andersen photo JM Bergougniou

Hirsthals au nord du Danemark photo JM Bergougniou

Arrivée su Kristiansand Norvège photo JM Bergougniou

Arrivée su Kristiansand Norvège photo JM Bergougniou

Le BCR SOMME et le Ravitaillement à la Mer

Il existe trois types de RAM :
  • Le RAM liquide, qui, comme son nom l’indique, consiste à délivrer une certaine quantité de liquides (gasoil, eau douce...).
  • Le transfert de charges lourdes (TRALOUR), qui permet de transporter des charges lourdes (palettes d’eau, vivres, munitions…) via un système de poulie.
  • Le RAM flèche. C’est un cas particulier, il n’est employé qu’en période de conflit pour du ravitaillement uniquement liquide ou lors d’un triple ravitaillement. Le « bâtiment client » est ravitaillé sur l’arrière du BCR.
  • « C’est une opération où l’on se remet tout le temps en question. Un RAM ne se passe jamais de la même façon, en fonction des conditions météo, du type de poste que l’on ravitaille », assure le premier maître Stéphane, chef de poste au Poste de Commandement (PC) Cargaison.
« Le pavillon Golf, placé au milieu, est jaune et bleu, avec des bandes verticales : cela veut dire que nous sommes guide de la formation. Nous resterons à un cap et une vitesse constante, afin que le bâtiment ravitaillé »se cale » sur nous.



Le pavillon Romeo, rouge avec une croix jaune, a plusieurs significations : quand nous sommes sur notre route de RAM, nous le mettons à mi-drisse, au milieu. Le client peut commencer à se caler sur nous. Quand nous sommes parés, Romeo est hissé à bloc, en haut. Le client peut se présenter : la station-service est ouverte.


« Le PC cargaison est le centre névralgique du système de ravitaillement à la mer. Le chef de poste orchestre le RAM. Le major de cargaison et le chef de service ont un peu plus de recul. Ils conseillent, ce sont des « garde-fous ». C’est important qu’ils soient présents, car c’est une opération délicate, surtout la nuit. Il faut avoir les yeux partout. Concrètement, nous retransmettons les indications du PC Cargaison à la passerelle qui doit être au courant de toutes ses opérations.


"Je suis également en relation avec le pont pétrolier. C’est à cet endroit que les opérations de pompage sont réalisées. Des centrales hydrauliques permettent de commander des pompes immergées dans les soutes à gasoil.
Ensuite nous envoyons le train de manche vers le cône récepteur. Une fois qu’il est accroché, nous commençons le pompage en gasoil ou en TR-5.
Pour le TRALOUR, la donne est différente. Nous lançons le trolley entre le ravitaillé et le ravitailleur puis la charge, qui est accrochée sous le trolley. »

sources :

Marine nationale / Cols Bleus

http://www.colsbleus.fr/articles/10295

http://www.colsbleus.fr/articles/10297

http://www.colsbleus.fr/articles/10299

http://www.colsbleus.fr/articles/10297

Aucun commentaire: