Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

28 juin 2016

Corymbe 133 Aviso LV Lavallée escale à Lomé Togo

Corymbe 133 Aviso LV  Lavallée escale à Lomé Togo





Du 13 au 16 juin, dans le cadre de sa mission Corymbe, le Patrouilleur de haute mer (PHM) Lieutenant de vaisseau Lavallée a conduit un exercice NEMO 16.3 avec le Nigéria, le Bénin et le Togo. Il s’est déroulé sous la coordination du Centre Maritime de Coordination de la zone maritime de ces trois pays, basé à Cotonou. Le principal objectif de cet exercice multinational était d’entraîner les marines riveraines à assurer la sureté et la sécurisation de leur espace maritime.



Le bâtiment français a simulé un pétrolier navigant dans le golfe de Guinée. Victime d’un acte de piraterie, il a émis un message de détresse, provoquant l’intervention de la frégate nigériane NNS Okpabana pour le libérer et lui permettre de poursuivre sa route. Suivi par la chaîne sémaphorique du Bénin, il a ensuite été intercepté par le patrouilleur togolais Agou pour suspicion de trafic de stupéfiants, avant d’être dérouté vers Lomé.







Les exercices NEMO (Naval Exercice for Maritime Operation) renforcent la coopération et les capacités d’intervention maritime des pays du golfe de Guinée. Ils concrétisent la mise en œuvre d’un volet majeur du processus de Yaoundé, visant à favoriser la prise en compte des enjeux liés à la sécurité des espaces maritimes régionaux. Il s’agit d’évènements majeurs pour l’entrainement des administrations contribuant à l’action de l’Etat en mer.



À travers les exercices NEMO, la France soutient les initiatives régionales pour la sécurité maritime dans le golfe de Guinée. Espace maritime ouvert comptant plus de 6000 km de côtes, concentrant d’immenses ressources offshore, de nombreux grands ports et plus de 70 000 ressortissants français, le golfe de Guinée est un espace stratégique pour la France. Le PHM Lieutenant de vaisseau Lavallée est déployé dans cette zone depuis le 12 mai 2016.

Un bâtiment français est déployé en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.


Aucun commentaire: