Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 janv. 2015

Mission Corymbe 127 Aviso LV Lavallée

Mission Corymbe 127 
Aviso LV Lavallée


J'ai vraiment du mal avec l'appellation Patrouilleur de Haute-Mer. Nés AVISO, ils resteront pour moi AVISO! Le cachet humide le confirme…



Le patrouilleur de haute mer LV Lavallée a appareillé le 1er décembre 2014 de Brest pour rejoindre l’opération Corymbe.





La mission pour les 95 membres de l’équipage, pendant les trois mois de déploiement, visera à lutter activement contre des actes de piraterie survenant régulièrement dans le golfe de Guinée, zone d’intérêt prioritaire définie par le nouveau Livre blanc. Les actions mises en place par le bâtiment se dérouleront ainsi dans une logique de coopération militaire avec les forces armées des pays riverains afin de faire face à des crises inopinées.




TAD de LOME Centre Tri en date du 07 Janvier 2015

TAD de Lomé Départ 07 janvier 2015  Cachet du vaguemestre 3 Janvier 2015

Corymbe 127 : l’aviso Lieutenant de Vaisseau Lavallée sera en escale du 15 au 18 janvier à Pointe-Noire


Durant les trois jours d’escale, plusieurs manifestations seront organisées (déjeuner officiel, visites aux autorités civiles et militaires congolaises et cocktail à bord). Des périodes d’instruction et exercices à la mer avec les forces navales congolaises sont également prévus.

La Mission Corymbe est un dispositif naval mis en place en 1990 par la Marine nationale française, capable de soutenir les forces armées françaises dans le golfe de Guinée, zone d’intérêt stratégique pour la France.
Le dispositif est composé d’un bâtiment de la Marine nationale, constamment renforcé par des moyens terrestres et aéromobiles embarqués, et peut soutenir à tout moment n’importe quel type d’opérations à savoir : l’évacuation de ressortissant, la lutte contre la piraterie ou le narcotrafic etc.
Cette présence quasi-permanente permet de coopérer avec les marines régionales amies et de participer à leur montée en puissance et au développement des capacités africaines autonomes.
http://www.adiac-congo.com/content/corymbe-127-laviso-lieutenant-de-vaisseau-lavallee-sera-en-escale-du-15-au-18-janvier-pointe 




Le golfe de Guinée, nouveau centre de gravité de la piraterie en Afrique, peine à se mettre en ordre de bataille face à ce fléau, un an après les résolutions d'un sommet à Yaoundé des pays riverains, avec un mauvais élève déclaré, le Nigeria.
Siphonnage de pétrole à bord de cargos détournés, pêche illicite, trafics en tous genres : la zone côtière s'étendant du Sénégal à l'Angola a volé la vedette au golfe d'Aden, où le phénomène, un temps spectaculaire, a quasiment disparu devant le déploiement d'une armada militaire internationale.




Sur les neuf premiers mois de 2014, le golfe de Guinée est resté le champion africain de la piraterie, avec 33 attaques recensées - en recul toutefois par rapport à la même période de 2013 (47) - contre 10 au large de la Somalie, selon le Bureau maritime international (BMI), nombre de cas, non déclarés, passant toutefois à travers les mailles du filet.
Les pirates opérant au large du Nigeria, du Togo ou du Bénin sont généralement bien armés et violents, constate le BMI. Ils détournent parfois les navires pendant plusieurs jours, le temps de piller les soutes, et brutalisent les équipages, de moins en moins enclins à naviguer dans ces eaux.



Les pirates opérant au large du Nigeria, du Togo ou du Bénin sont généralement bien armés et violents, constate le BMI. Ils détournent parfois les navires pendant plusieurs jours, le temps de piller les soutes, et brutalisent les équipages, de moins en moins enclins à naviguer dans ces eaux.
"Dans le golfe de Guinée, la recrudescence de la piraterie a atteint une dimension inquiétante", a reconnu lundi le président nigérian Goodluck Jonathan au sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Abuja, capitale du Nigeria, soulignant les phénomènes corollaires de "trafic de drogue, siphonnage de pétrole et trafic d'êtres humains".

http://rpdefense.over-blog.com/tag/piraterie/



Aucun commentaire: