Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

27 août 2013

Bois-Belleau Welcome to Norfolk

Porte-avions Bois-Belleau  
Welcome to Norfolk




La bataille du bois de Belleau est une bataille de la Première Guerre mondiale. 


Elle fut d'une grande importance psychologique, car elle marqua le premier engagement des troupes américaines de l'American Expeditionary Force, placé sous le commandement en chef du général John Pershing, ainsi que le début de la grande contre-offensive alliée de 1918.




Elle se déroula dans le bois situé au sud-ouest de Belleau (Aisne), tout près de la Marne, entre le 1er juin et le 26 juin 1918 et opposa une unité de la Second Indianhead Infantry division US, composée du 23rd Infantry Regiment et d'une brigade de Marines placée sous le commandement du général James G. Harbord, aux forces allemandes retranchées dans le secteur de Château-Thierry.




La bataille du bois Belleau est encore considérée aujourd'hui comme le premier engagement majeur et l'événement fondateur de la réputation des Marines. Ceux-ci envoient chaque année une délégation pour le Memorial Day, ainsi que pour la célébration du 4 juillet.






En souvenir de ces hauts faits, un porte-avions léger américain prendra, en pleine guerre du Pacifique en 1942, le nom de USS Belleau Wood (CVL24). De 1953 à 1960, sous pavillon français, il sera le porte-avions Bois Belleau.

journal américain annonçant le lancement du Belleau Wood déc. 1942

De 1978 à 2005, le nom de USS Belleau Wood (LHA-3) a été à nouveau donné à un navire de guerre américain, un porte-hélicoptères d'assaut affecté à la flotte du Pacifique et basé à Sasebo au Japon. Pouvant se déplacer à 20 nœuds, il peut mettre à terre une force de débarquement de 2 000 Marines et accueille 6 avions à décollage vertical, 23 hélicoptères, son radier recélant des chalands de différents types.



C'est le sister-ship du porte-avions La Fayette, (ex USS Langley CVL-27 américain. Le La Fayette et le Bois Belleau sont des coques de croiseurs dont les superstructures ont été remplacées par un hangar et un pont d'envol. Les machines sont restées celles des croiseurs, mais des bulges ont été ajoutés à la coque pour améliorer la stabilité.

Admis au service actif le 23 décembre 1953, il embarque des Hellcat et Helldiver pour l'Indochine et 32 chasseurs Ouragan qu'il livre à l'armée de l'air indienne, fin avril 1954, à Bombay. Transport, mise au point et entraînement vont occuper le Bois Belleau jusqu'à son départ pour l'Indochine le 7 avril 1954 pour arriver dans le golfe du Tonkin le 3 mai. Il y ramasse les Hellcat de la 11F et les Helldiver de la 3F qui interviennent jusqu'au 7 mai sur Diên-Biên-Phu.

pli commémoratif de la présence du Bois Belleau à Hampton Road Killer USS Beatty DD 756 14 juin 1957

En mai 1957, il sera à Hampton Roads avec le croiseur De Grasse portant la marque de l'amiral Jozan entouré de deux escorteurs d'escadre et de deux escorteurs rapides, au milieu des représentants des flottes de trente Nations, à la revue navale célébrant le bicentenaire de la Marine des États-Unis


Cachet Nicholson TAD hexagonal porte-avions  Bois Belleau en date du 7 décembre 1959 et le killer du USS Borie  DD 704 en date du 12 décembre 1959


Après six missions de transport d'avions entre Norfolk et la France, il est rendu à la Marine américaine le 12 septembre 1960.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

En 1957, lors de revue navale, j'étais sur le CAA
DeGrasse