Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

17 mai 2013

Le Marion Dufresne en escale à BREST

Le Marion Dufresne en escale à BREST



Le navire océanographique et ravitailleur des terres australes a quitté l’hémisphère sud et fait route vers Brest où il devrait arriver aujourd’hui 14 mai 2013. Le Marion Dufresne y effectuera un arrêt technique de 15 jours dans les chantiers Damen.

photo Bernard Hily
Cela faisait près de cinq ans qu’il n’était pas venu en métropole. Hier, à la mi-journée, le Marion Dufresne, célèbre navire ravitailleur et océanographique des terres australes françaises, a pointé son étrave dans le goulet de Brest, amenant avec lui une petite dépression, sans commune mesure toutefois avec les conditions météo qu’il rencontre habituellement dans le Grand Sud. 



photo Bernard Hily



Le « Mar Duf » a rejoint le chantier Damen Shiprepair Brest pour un arrêt technique de deux semaines au cours duquel il se refera une beauté. La remise en peinture de la coque est notamment au programme, son exploitation dans des conditions très rudes imposant un coup de pinceau régulier. 




En fait, le Marion Dufresne passe en cale sèche tous les ans, ses derniers arrêts techniques ayant été réalisés en océan Indien et en Asie. A l’issue de son passage à Brest, le navire regagnera le Grand Sud, sa prochaine tournée de ravitaillement des terres australes (OP2) étant prévue en août avec, entretemps, une mission scientifique au profit de l’Institut Paul Emile Victor (IPEV). Le Marion Dufresne demeure, d’ailleurs, le plus grand et le plus performant navire océanographique d’Europe.



Photo Bernard Hily



Le Marion Dufresne est un navire polyvalent. Lancé en 1995, il assure deux fonctions principales :

Le MD devant Port Jeanne d'Arc photo JM Bergougniou


La recherche océanographique : sur la majeure partie des océans, sous la responsabilité de l'IPEV.

Siège des TAAF à Saint-Pierre Réunion photo JM Bergougniou
La logistique des îles subantarctiques françaises : Crozet, Kerguelen, Amsterdam/Saint-Paul, sous la responsabilité des TAAF.

Le MD devant Port Jeanne d'Arc Kerguelen photo JM Bergougniou



C'est à la fois :


un navire de recherche (R/V) équipé de 650 m² de laboratoires, qui possède un système de treuillage pour la manipulation d'engins et matériels lourds, un sondeur multifaisceaux Thalès et enfin un carottier géant calypso unique au monde.

Le MD à quai à la Réunion photo JM Bergougniou

un paquebot qui sert au transport du personnel des bases et des visiteurs vers les Terres Australes (110 passagers) ;

photo JM Bergougniou



un cargo chargeant des containers et des colis lourds d'une capacité de 4.600 m³ et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et trois autres grues de service ;

Chargement des vivres frais photo JM Bergougniou



un pétrolier transportant du fuel pour les stations ;

un porte-hélicoptères pouvant recevoir un hélicoptère de type Écureuil, Lama ou Dauphin ;

Sous le pont hélico photo JM Bergougniou


Compte-tenu des zones de navigation et de l'environnement sévères auxquels il est soumis, le Marion Dufresne a fait l'objet d'améliorations concernant la sécurité à bord et la fiabilité par rapport au standard des navires marchands actuels.


le château vu de la plage avant photo JM Bergougniou





Marc-Joseph Marion du Fresne surnommé Marion-Dufresne, baptisé le 22 mai 1724 à Saint-Malo et mort le 12 juin 1772 à Bay of Islands, en Nouvelle-Zélande, est un navigateur et explorateur français du 18e siècle. Il est notamment le découvreur en 1772 de l'île Marion, de l'île du Prince-Édouard et des îles Crozet.



Aucun commentaire: