Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

1 févr. 2017

FNFL Sur le perchoir Marine nationale France Libre Amiral Muselier Auboyneau Général de Gaulle

FNFL  Sur le perchoir avec l'amiral Muselier


Londres le 1er juillet 1940


Le vice-amiral Muselier est nommé au commandement des Forces Maritimes Françaises restées libres quelles qu'elles et quel que soit l'endroit où elles se trouvent. Il assure provisoirement le commandement des Forces Aériennes Libres dans les mêmes conditions.
Signé : Charles de Gaulle 




Une des premières décisions de l'amiral Muselier est l'adoption d'un insigne pour les FNFL et FAFL. Il voulait différencier les bâtiments de la France Libre de ceux de Vichy.  

"J'estimais qu'il était   donner à notre mouvement, l'allure d'une croisade et qu'il fallait choisir un emblème que l'on put opposer à la croix gammée".
C'est en pensant à son père qui était lorrain qu'il choisit la croix de Lorraine.

Le 3 juillet il écrit ""Les bâtiments de guerre et de commerce de la marine française libre porteront à la poupe, le pavillon national français et à la proue un pavillon cerné de bleu, orné en son centre de la Croix de Lorraine en rouge. 

Finalement cet emblème sera modifié : croix rouge se détachant sur un losange blanc d'un pavillon tricolore.









Dès 1940, l'effectif des FNFL s'élevait à 400 hommes. Ce sont principalement des marins présents en Grande-Bretagne, quelques marins de l'escadre d'Alexandrie et surtout les 103 marins de l'île de Sein.


Pavillon de la France libre sur la goélette Etoile photo JM Bergougniou
Petit Journal 27/09/1940




Le ralliement est difficile. Dans l'article de presse ci-joint on peut voir la réponse du commandant de l'Aviso colonial Dumont d'Urville à la demande de ralliement de l'amiral Muselier. Le Dumont d'Urville était basé en Nouvelle-Calédonie.


L'amiral Muselier sera déchu de sa nationalité française par un décret du 2 février 1941.







Fin 1940, ils seront 3000 et environ 10 000 en août 1943 date à laquelle ils fusionnent avec les Fort de son succès  Forces Maritimes d'Afrique. 

L'amiral Muselier va entrer en conflit avec le général de Gaulle. Muselier se considérait comme co-fondateur de la France libre  et après l'échec de l'opération de Dakar (septembre 1940) le conflit s'envenime et malgré le ralliement de Saint-Pierre et Miquelon le 24 décembre 1941 grâce à l'action des FNFL, il est démis de son commandement en mars 1942.






























Aucun commentaire: