Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

21 janv. 2016

Kerguelen L'Aventure c'est l'Aventure

Kerguelen L'Aventure c'est l'Aventure



L’Aventure II est un chaland, bateau à fond plat de 40 tonnes, 18 mètres de long, 5 mètres et 60 centimètres de large et d’un emport de 30 tonnes sur le pont, servant au débarquement du matériel lors des OP logistiques et à la dépose des scientifiques sur toutes les îles du golfe de l’archipel des Kerguelen.

En 2015, après plus de 40 années de service, le quai avait vraiment besoin d’une cure de jouvence. C’est donc le 17 septembre 2015 qu’une équipe de techniciens débarqua à Port-au-Français, avec tout son matériel stocké dans 6 conteneurs.
L’équipe était composée de deux chefs de chantier de l’entreprise de travaux publics Merceron, de deux plongeurs d’Altlantique Scaphandre, de deux foreurs d’Armor FTS et d’un géologue représentant le bureau d’études Arcadis qui, pendant plus d’un an et demi, avait travaillé à concevoir la méthode de confortement la plus appropriée pour que le quai puisse entamer une quatrième vie.


Port-aux-Français dans le golfe du Morbihan Photo ©  JM Bergougniou


Les travaux commencèrent quelques jours après le débarquement.
Depuis son angle Sud, le bord du quai fut déconstruit sur 33 mètres, le long de sa ligne d’accostage, et sur 5 mètres, le long de la cale servant à la mise à l’eau du Commerson (*).

Après quoi le rideau de palplanches mis en place à la fin des années 60 a été raciné, coté mer des micro-pieux ont été forés et scellés dans le rocher au pied des palplanches puis soudés à ces dernières de façon à être certain qu’ainsi rallongées elles se retrouveraient bien fondées pour assurer une parfaite stabilité du rideau, celui-ci contenant les remblais portant la dalle du quai.

Port-aux-Français dans le golfe du Morbihan Photo ©  JM Bergougniou

Après une deuxième phase de déconstruction, répartis sur toute la longueur déconstruite à 40 cm en arrière des palplanches, 42 micro-pieux ont été forés et scellés dans le rocher à des profondeurs variant entre 6 et 10 m sous le niveau du quai.
Port-aux-Français dans le golfe du Morbihan Photo ©  JM Bergougniou

S’en est suivie une troisième phase de déconstruction de la dalle du quai, sur une largeur de 1 mètre supplémentaire, pour permettre la mise en place d’un second rang de 21 micro-pieux, à 1,6 m en arrière des palplanches.

Photo ©  JM Bergougniou

Après avoir été raccourcis à la même hauteur, les micro-pieux ont vu leur tête équipée d’un plot de béton.
Sur ces plots ont été posés 21 éléments en béton en forme de « L » renversé, préfabriqués à la Réunion et amenés sur place en 2014. Chacun d’entre eux reposent sur trois micro-pieux, les parties verticales des « L » renversés formant finalement un mur plaqué contre les palplanches. Pour ce qui est de l’angle du quai, il fut constitué de 3 plaques de béton assemblées les unes aux autres par une sous dalle en béton.

Le travail était alors presque terminé. Il ne restait plus qu’à positionner un solide ferraillage sur la partie horizontale des éléments préfabriqués et couler une épaisse dalle de clavage pour que le quai fût opérationnel afin de permettre un déroulement nominal d’OP3.


Photo ©  JM Bergougniou

L’OP terminée, ce fut le temps des travaux de finition. Les plongeurs fixèrent les anodes servant à protéger les palplanches de la corrosion.
Les bittes d’amarrage et les gaines pour les câbles électriques alimentant le nouveau marégraphe furent mises en place tandis que les fractures dans la dalle du quai étaient comblées. Alors, le chantier put être replié.



Photo ©  JM Bergougniou



Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou

Photo ©  JM Bergougniou


http://ileskerguelen.blogspot.fr/

Aucun commentaire: