Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 nov. 2015

Région Maritime Atlantique Brest Naval

Région Maritime Atlantique 
Brest Naval

Le 1er février 1993, Brest-Naval met en service une nouvelle illustrée représentant le château, une frégate, un sous-marin.

Cette flamme est mise en service avec l'ancien cachet à date à couronne simple le 1er février 1993. 


Des "impératifs techniques" n'ayant pas permis la mise en service "concomitante" du nouveau cachet à double couronne.



C'est finalement le 3 février  que le cachet à double couronne sera mis en service avec la flamme Région Maritime Atlantique. 

En cas de panne de la nouvelle machine une machine avec couronne simple est prévue.


Et bien entendu ce qui devait arriver arriva, la machine tomba en panne début avril...
Brest le château photo (c) JM Bergougniou

Une région tournée vers la mer :

Brest est le siège de la préfecture maritime de l'Atlantique. Le domaine de responsabilité du préfet maritime s'étend du Mont Saint-Michel à la frontière espagnole, soit 2500 km de côtes mais aussi :

le Mont Saint-Michel photo (c) JM Bergougniou


494 communes,
10 départements
4 régions
2 zones de défense

Ce sont aussi :
4 directions régionales des affaires maritimes
8 directions départementales des affaires maritimes,
1 direction interdépartementale des affaires maritimes (Landes et Pyrénées Atlantiques)
1 direction interrégionale des douanes,
3 ports autonomes et 5 ports d'intérêt national,
16 ports de pêche.

Concarneau retour de pêche photo (c) JM Bergougniou



L'action de l'Etat en mer s'efforce de répondre aux risques de la zone sensible que constitue la Pointe de la Bretagne, avec une densité de trafic de plus de 45000 navires par an dans le rail d'Ouessant (150 navires par jour), soit 330 000 tonnes d'hydrocarbures et 90 000 tonnes de produits dangereux par jour.

Ouessant phare du Creac'h photo (c) JM Bergougniou


Un espace maritime très important :

Le littoral atlantique concentre une activité économique intense reposant sur quatre piliers principaux : le commerce, la construction et la réparation navales, la pêche et l'aquaculture et l'activité touristique.


Pointe saint-Mathieu photo (c) JM Bergougniou


Ce littoral de 2 500 kilomètres comprend :
3 ports autonomes : Nantes Saint-Nazaire, Bordeaux, La Rochelle.
5 ports d'intérêt national : Saint-Malo, Brest, Concarneau, Lorient, Bayonne.
16 ports de pêche importants : Saint-Malo, Erquy, Concarneau, Le Guilvinec, Lorient, Le Croisic, Yeu, Sables d'Olonne, Saint Gilles Croix de Vie, Bayonne, Saint Jean de Luz, La Rochelle, Arcachon…


Le Guilvinec devant la criée photo (c) JM Bergougniou


Les activités de pêche y sont particulièrement présentes. Environ 70% de la production halieutique française est concentrée sur la façade atlantique.


plateaux de fruits de mer photo (c) JM Bergougniou


Les grands centres conchylicoles sont Marennes d'Oléron, le bassin d'Arcachon, le Golfe du Morbihan, la baie du Mont Saint Michel.


CAN 87 photo (c) JM Bergougniou


Le tourisme est un secteur d'activités important pour les régions de la façade atlantique représentant un quart de la fréquentation touristique sur le marché français.

Générateurs de richesses, le littoral et ses atouts font l'objet d'une protection de plus en plus renforcée, pour des raisons tant environnementales qu'économiques. Ainsi, le littoral atlantique représente 19% des acquisitions du Conservatoire du littoral et des rivages lacustres. D'autres sites font l'objet de classement en réserves naturelles, d'arrêtés de biotope, etc.

Plusieurs aires marines font également l'objet d'une protection comme par exemple l'archipel des Sept îles.

Sites remarquables (liste non exhaustive) :
la Pointe du Raz
la dune du Pyla
le Golfe du Morbihan
les îles du Ponant
les Abers
le Perthuis charentais
la côte landaise
le bassin d'Arcachon…



Rochefort la porte de l'arsenal dite du soleil photo (c) JM Bergougniou


Aucun commentaire: