Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

20 déc. 2011

La Marine en Tunisie : Bizerte

La Marine en Tunisie : Bizerte






Petit comptoir fondé aux environs de 1100 av. J.-C. par les Phéniciens3, la ville passe sous l'influence de Carthage après la défaite d'Aghatocle pendant les guerres puniques. Elle est ensuite occupée par les Romains sous le nom d'Hippo, Hippo Accra, Hippo Diaritus ou Zaritus. Sa conquête efface d'un trait neuf siècles d'histoire punique.






Démantelée, la ville voit son territoire passer sous la coupe d'Utique qui prend le parti de Rome. Il faudra longtemps pour qu'une nouvelle ville romaine s'érige à la place du site punique d'Hippo Diarrhytus. Sous l'empire romain, Hippo entretient des relations maritimes suivies avec Ostie et Rome, comme en témoigne une mosaïque décorant sa représentation commerciale dans la place des Corporations.



Fichier:Bizerte Port 1890.jpg



En 1535, les troupes de Charles Quint prennent la ville, mais les Ottomans les chassent en 1574. Elle connaît alors, grâce à son port, sa première grande période de prospérité. C'est alors une base de course associée à Tunis. En réaction, la ville subit le bombardement de la marine du roi de France en 1681. Les 4 et 5 juillet 1770, l'escadre du comte de Broves bombarde à nouveau la ville et détruit les installations du port. En 1784 et 1785, ce furent les Vénitiens qui bombardent la ville et le port avec des bombes incendiaires.







La France obtient la primauté de la ville lors du traité de Berlin en 1878. Les navires de la marine française entrent dans le vieux port de Bizerte durant la campagne de Tunisie en mai1881 mais, le 18 mars 1884, ils le quittent suite à des pressions diplomatiques des Britanniques qui voient d'un mauvais œil la création d'une base militaire maritime à 250 milles de Malte.

flamme en continue Bizerte 

La France entreprend très tôt, en 1886, la construction d'un grand port du fait du rôle stratégique de la ville sur le canal de Sicile avec le creusement du chenal qui n'est achevé qu'en 1892 ; ce canal est creusé pour relier la mer Méditerranée au lac de Bizerte où est aménagée une rade.

LR  Cachet à pont Bizerte Octobre 1946


Lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Bizerte est l'un des plus importants ports militaires de la Méditerranée. La base aéronavale couvre alors une superficie de 300 km2 et comporte un complexe opérationnel composé de l'amirauté, d'un abri pour les torpilleurs et les sous-marins, d'une base d'aviation maritime (Kharrouba), d'une base d'aviation terrestre (Sidi Ahmed) ainsi que des postes de détection sur les hauteurs de la ville sans oublier l'arsenal et l'hôpital maritime de Sidi Abdallah. Cette infrastructure et l'emplacement stratégique de la base n'ont pas manqué d'éveiller l'intérêt des forces de l'Axe.



Lettre  au départ du Centre aéronautique Sidi Ahmed TAD La Pêcherie 3- 1917
au verso cachet arrivée Villemomble 10-3-1917


À la suite de l'opération Torch, l'amiral Derrien, alors commandant en chef du camp retranché autonome de Bizerte, qui avait initialement invité ses hommes à rejoindre les forces alliés, doit accepter le 7 décembre 1942 de mettre la base à disposition des forces de l'Axe après avoir reçu un ultimatum de trois heures de la part des Allemands. 



Lettre Recommandée TAD 7-3-17  pour Paris 

Cette décision prise en partie sous l'influence de Jean-Pierre Esteva, résident général de France en Tunisie aux ordres du régime de Vichy, aurait été aussi motivée par la volonté de protéger les infrastructures militaires et civiles de la ville. 

TAD Poste navale bureau n° 15 (Bizerte) 12-1-40

TAD Bizerte Navale 11-11-1939

Les alliés en font alors une cible privilégiée de leur bombardement qui détruisent beaucoup plus d'objectifs civils que militaires : alors que le port commandé par Lilienhoff-Zwowitzky est relativement épargné, la ville européenne est détruite à 77 % et les habitants la fuient pour se réfugier tant à Ferryville et Tunis que dans les villages alentours.

Flamme en continue  TAD à pont 16-8-1941 par avion sur timbre 1fr Tunisie

 Déclarée ville interdite, sa prise par les alliés s'est faite après d'âpres combat au sol. Les Américains la reprennent le 7 mai 1943


enveloppe avec flamme en continue Bizerte Tunisie 8-3-1954 sur timbre FM rouge






Enveloppe à destination de New-York Flamme US Navy 3-9 1943

Enveloppe pour Philadelphie USA US NAVY 16 novembre 1943


Aucun commentaire: