Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

31 août 2011

le 31 du mois d'Août

le 31 du mois d'Août








Le trente et un du mois d'août
Le trente et un du mois d'août
nous aperçûmes sous le vent à nous
nous aperçûmes sous le vent à nous
une frégate d'Angleterre,
qui fendait la mer et les flots,
pour attaquer Bordeaux.


pot à feu sur la toiture de la maison de Surcouf à Saint-Malo



Cette chanson évoquerait la prise du Kent par Robert Surcouf le 31 août 1800 dans le golfe du Bengale . Mais rien n'est moins sur que la date...

La prise du Kent au musée de Saint-Malo



Quelques controverses sur les dates mais c'est bien cette action d'éclat de Surcouf qui donne naissance à la chanson qui semble apparaître après 1830.
http://www.youtube.com/watch?v=gSUiL6YYvu4
blason de Surcouf


Buvons un coup, buvons-en-deux
à la santé des amoureux,
à la santé du roi de France
et merde pour le roi d'Angleterre
qui nous déclarer la guerre

La porte de Dinan et la maison de Surcouf Saint-Malo

« ... Aoùt 1800, nous cinglons vers le Gange,'Voile à tribord !…»« Est-il gros ? quel pavillon bat-il ?»« Très gros ! C’est un Anglais ! un vaisseau de la Compagnie des Indes ! il semble lourdement chargé!'C'est ainsi que discutent la vigie juchée tout en haut du mat et le capitaine du navire la Confiance. Nous sommes au large de Calcutta dans l’Océan Indien à plus de 95 jours de mer de Saint Malo et de la France, en plein territoire anglais.



Pavillon malouin sur Quic en Grogne Saint-Malo



Le commandant du bâtiment
fit appeler son lieutenant
"lieutenant te sens tu capable,
dis-moi te sens tu assez fort
pour prendre l'anglais à son bord?"



figure de proue au musée de Saint Malo


La Confiance bat pavillon français, elle compte 130 hommes d’équipage et 6 petits canons.C'est alors que l'aventure de la prise du Kent commence...
Maurice timbre illustrant la prise du Kent 1973

Imaginant les cales du navire anglais remplies de riz, de bois précieux, de soie et d’épices, Surcouf a les yeux qui brillent de joie ; malgré la taille et la puissance du vaisseau, il ordonne : « Cap sur l’Anglais ! faites forcer la voile ! les hommes à leurs postes de combat ! »


alors reprenons tous ensemble...

Buvons un coup, buvons-en-deux
à la santé des amoureux,
à la santé du roi de France
et merde pour le roi d'Angleterre
qui nous déclarer la guerre

photos JM Bergougniou

Aucun commentaire: