Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

31 déc. 2017

Kerguelen prise de possession par l'aviso Eure 1er janvier 1893

Kerguelen prise de possession par l'aviso Eure

Une idée comme cela : réaliser un timbre à l'effigie de Louis Edouard Paul Lieutard pour célébrer la prise de possession des Kerguelen le 1er janvier 1893

Les Kerguelen
Baron Hulot

Revue des Deux Mondes tome 1, 1911







Nous sommes le 1er janvier 1893. 


Le gouvernement s’est enfin décidé à prendre officiellement possession de ces îles. Le commandant Lieutard, parti le 12 décembre de Diego-Suarez avec son aviso-transport l’Eure, arrive en vue de l’île Réunion (cap Bligh, de Cook), relève le mont Richard, la pointe de l’Arche, que le chevalier de Kerguelen avait signalée avant tout autre, et pénètre dans la baie de l’Oiseau (Port-Christmas). 




A son grand étonnement, il trouve au mouillage la goélette Francis Allen de l’Américain John Fuller, hardi pêcheur qui, depuis trente ans, s’approvisionne d’huile et de peaux de phoques dans l’Océan Indien. Une rafale retarde de vingt-quatre heures la descente à terre. Le 2 janvier, au point du jour, le vent tombe. La chaloupe, bondée de monde, gagne péniblement la terre, gênée dans sa marche par les amas de goémon, qui encombrent la baie. On échoue l’embarcation sur une belle plage de sable noir, et chacun suit son penchant de chasseur, de naturaliste ou d’explorateur. Mais voici le moment décisif :


« Tandis que nous parcourions les alentours de la baie, écrit le lieutenant de vaisseau Mercié, les marins travaillaient à planter en terre un mât bien goudronné, solidement maintenu par des haubans de fil de fer portant sur une tringle un pavillon métallique, qui pouvait tourner ainsi au gré des vents comme une girouette. Tout à côté fut enfoncée une bille de chêne, ornée d’une plaque de cuivre où sont gravés ces mots : Eure—1893.

« Le travail terminé, la compagnie de débarquement se rangea au pied du mât de pavillon, présentant les armes, baïonnette au canon. Le clairon sonna au drapeau et le lieutenant de vaisseau Delzons, entouré des autres officiers, prit solennellement possession des îles Kerguelen au nom de la France, tandis que l’Eure appuyait le pavillon de vingt et un coups de canon. Quelques hommes de la goélette américaine, descendus à terre, étaient aussi présens.


« Dans le paysage pittoresque et imposant qui en formait le cadre extérieur, cette cérémonie, d’apparence si simple, avait un caractère de grandeur saisissant. »

Ainsi, l’acte, accompli par Boisguehenneu en 1772, par Rochegude en 1774, se trouva confirmé. Pour la troisième fois, les îles Kerguelen étaient proclamées possessions françaises.

Le 3 janvier, après de nouvelles rafales, l’Eure quitta la baie de l’Oiseau, prit au large de l’île Howe, puis pénétra dans la grande baie du centre (baie Hillsborough), dont l’un des fjords forme le port de la Gazelle. Après quelques excursions dans l’intérieur, le commandant Lieutard fit placer près de la pointe Duck, le 7 janvier, un pavillon semblable à celui qui avait été arboré dans la baie de l’Oiseau. Trois bouteilles contenant chacune un duplicata de la prise de possession furent enterrées au pied du mât et, non loin de ce lieu, dans une excavation naturelle, un dépôt de vivres et de vêtements fut soigneusement établi.




Malgré l’attrait de ce havre, tranquille et sûr, égayé par un site ravissant, la mission dut reprendre la mer le surlendemain pour se rendre à Port-Mary sur la côte orientale de l’île Adalbert, dans la baie Rhodes. Les trois jours passés dans ce mauvais mouillage furent les derniers que le commandant consacra à notre archipel. Sa tâche était remplie. L’Eure profita de la première accalmie pour gagner le large et poursuivre sa route.




Le récit de la prise de possession officielle des Iles Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam, au travers du rapport du capitaine de frégate Lieutard, commandant l'aviso-transport l'Eure. Le passage du navire aux Kerguelen s'est déroulé du 1er au 15 janvier 1893.

Louis Edouard Paul LIEUTARD

(1842 - 1902)

Né le 21 juin 1842 à BRIGNOLES (Var) - Décédé le 23 octobre 1902.


Entre dans la Marine en 1859.

Aspirant de 2ème classe le 1er août 1861; port TOULON.

Enseigne de vaisseau le 1er septembre 1865.

Lieutenant de vaisseau le 11 août 1869.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 5 mars 1874, étant sur le "VAUDREUIL".

Au 1er janvier 1879, sur le cuirassé "GAULOISE", Escadre d'évolutions (Cdt Léopold PALLU de la BARRIÈRE).

En 1881, sur le cuirassé "PROVENCE", Division navale du Levant (Cdt Arsène REYNAUD de BARVARIN).

Le 17 novembre 1884, Commandant la goélette "AORAI", Station locale de TAHITI.

Capitaine de frégate le 23 décembre 1885.

Au 1er janvier 1886, port TOULON.

Le 26 juin 1891, Commandant la canonnière cuirassée "FUSÉE", en réserve 2ème catégorie à TOULON.

Officier de la Légion d'Honneur le 10 juillet 1891, étant sur la canonnière.

Il quitte Diego-Suarez le 12 décembre 1892

En 1893, Commandant l'aviso "L'EURE", prenait définitivement possession de la "Terre Australe" au nom de la France

Au 1er janvier 1894, port TOULON.

Commande le transport "SHAMROCK"

Le 27 novembre 1895, Sous-directeur des mouvements du port de TOULON.

Capitaine de vaisseau le 10 juin 1896.

Le 1er août 1896, Directeur des mouvements du port de BREST.

Aux 1er janvier 1899, 1900, 1901, 1902 port TOULON.


http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_lieutard_louis.htm

Aucun commentaire: