Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

27 nov. 2016

La Ménagerie à Saint Malo BE LION PMM Dinard

La Ménagerie à Saint Malo

Porte Saint-Louis Photo (c) JM Bergougniou 


La ménagerie est le surnom donné à l'ensemble des bâtiments-écoles qui portent un nom de fauve. Basés à Brest, appartenant tous à la même série, ils sont utilisés pour l'apprentissage pratique de la navigation aux élèves du groupe des écoles de Lanvéoc-Poulmic. Ces bâtiments ont pour noms : Léopard, Panthère, Jaguar, Lynx, Guépard, Chacal, Tigre, Lion.






Cinq des bâtiments étaient en escale à Saint-Malo ce week-end : le Léopard, le Lion, la Panthère, le Jaguar et le Guépard.

Dans le bassin Vauban Photo (c) JM Bergougniou 


La bastion Saint-Louis et l'hôtel Baude du val  Photo (c) JM Bergougniou 

Huit bâtiments-école (BE), baptisés de noms de fauves déjà portés par des contre-torpilleurs dans les années vingt, forment le groupe des bâtiments-école de Brest (GBE). Plus connu sous le nom de « ménagerie », le GBE assure la formation pratique à la manœuvre et à la navigation des élèves du Groupe des écoles du Poulmic et du centre d’instruction naval de Brest. Véritables simulateurs réels, les bâtiments-école naviguent principalement en mer d’Iroise, zone propice à l’apprentissage de la navigation côtière.

Photo (c) JM Bergougniou 



Préparation militaire Marine.

En arrivant à bord, je rencontre la préparation militaire marine de Dinard Saint-Malo. 
La venue au port malouin des 5 BE leur donne la possibilité de découvrir la réalité d'un bâtiment de la Marine nationale.

la PMM à bord du Lion Photo (c) JM Bergougniou 


La Préparation Militaire Marine s'adresse aux jeunes françaises et français âgés de 17 ans au moins et de 25 ans au plus au 31 décembre de l'année d'inscription.

Photo (c) JM Bergougniou 



Être apte médicalement


Le cycle d'instruction PMM est réparti sur l'année scolaire.
Il débute en octobre et s'achève courant mai (20 à 25 séances).


Photo (c) JM Bergougniou 

il comprend des séances d'instruction le samedi et une période bloquée d'une semaine pendant les vacances scolaires d'hiver ou de printemps dans un port militaire.
  • Le programme d'instruction est le suivant: 
  • De l'ordre serré avec armes et sans arme
  • Entraînement défilé remise du fanion par une autorité


Photo (c) JM Bergougniou 

Manœuvre (théorique et pratique)
  • Tirs au famas dans certaines unités ou au FSA dans d'autres (suivant le champ de tir)
  • Embarquement sur un navire selon la disponibilité de nos bâtiments.
  • Sécurité, feux, pénétration dans un local enfumé à l'aide d'un appareil respiratoire.
  • Formation aux premiers secours (cours pris en charge par la marine).
  • Formation au permis mer (économie de 4000 frs environ) et examen de la carte mer aux frais des stagiaires environ 600 frs.
Photo (c) JM Bergougniou 
  
Remise des diplômes et d'un insigne distinctif en fin de parcours.

Le dossier de demande d'admission à la PMM doit être retiré entre le 1 avril et le 10 septembre de l'année du cycle demandé auprès du Bureau Information sur les Carrières de la Marine (BICM) de sa région.




Ou le CIRAM de Région



Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

LV LE ROUX Cdt du BE LION Photo (c) JM Bergougniou 

la Coupée Photo (c) JM Bergougniou 

http://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800/la-preparation-militaire-marine-recoit-ses-insignes-4249202


Photo (c) JM Bergougniou 


Le 10 septembre 1983 entre en service le huitième et dernier navire du type Léopard, le BE LION. Il est construit aux chantiers La Perrière de Lorient alors que le Guépard et la Panthère sont construits aux ateliers et Chantiers de la Manche à Saint Malo.



Photo (c) JM Bergougniou 

Richard Johnson / LV(R) – ADPM Ille et Vilaine / CECLANT Rayonnement Photo (c) JM Bergougniou 

Qu'il s'agisse du Lion ou de ses 7 sisterships, tous basés à Brest, les BE servent à la fois à la formation des officiers (Ecole Navale) et à celle des officiers mariniers (Ecole de Maistrance, Ecole de manoeuvre et de navigation). Sur les petites unités de la marine, ces derniers remplissent également la fonction de chef de quart. « Fusionner les formations permet de mutualiser les moyens et le retour d'expérience. C'est très riche humainement car, bien que les grades soient différents, ce sont des personnes qui, à terme, pourront effectuer le même travail de chef de quart et seront toutes face aux mêmes responsabilités »

LV Le Roux Commandant le BE LION Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 


 Au cours de stages d’une à deux semaines à la mer, les stagiaires se familiarisent avec les fonctions d’officier chef de quart, les manœuvres courantes en navigation de groupe ou isolée, la vie embarquée et le travail en équipe. 


Photo (c) JM Bergougniou 

Ajouter une légende

Photo (c) JM Bergougniou 
Photo (c) JM Bergougniou 

Utilisés en complément des voiliers écoles de la marine (Belle Poule, Etoile, Mutin), où l'on s'initie à la mer et à la navigation à l'ancienne, les BE sillonnent les eaux françaises et européennes. En moyenne, ils réalisent quelques 120 jours de mer par an, soit jusqu'à 150 jours hors de Brest. Certaines corvettes peuvent en effet durer plusieurs semaines. Conçus pour pouvoir traverser l'Atlantique, les BE sont plutôt utilisés pour des traversées littorales, sur le pourtour hexagonal bien sûr, mais aussi dans toute l'Europe.


Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 



Carré : Appellation, sur les bâtiments, des salles de repos et salles à manger des officiers et des officiers mariniers.
On peut avoir jusqu'à 7 carrés à bord :
carré de l'amiral
carré du commandant
carré des officiers supérieurs ("carré sup")
carré des officiers subalternes ("carré des sub")
carré des officiers mariniers supérieurs ("carré OMS")
carré des officiers mariniers ("carré OM")


Photo (c) JM Bergougniou 



la cloche au-dessus de l'échapée Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Les missions des bâtiments-école ne s’arrêtent pas à l’instruction. Ils peuvent être employés lors de missions de lutte antipollution comme en février 2000 après le naufrage du pétrolier Erika. Ils contribuent également en permanence à la connaissance-anticipation dans nos approches maritimes et apportent leur concours à l’entraînement des fusiliers marins et servent de plate-forme pour des exercices d’hélitreuillage.

Photo (c) JM Bergougniou 
Sur les BE Il y a deux passerelles, la passerelle inférieure sert de salle de cours et de préparation des navigations. L'élève montera en passerelle supérieure pour prendre son quart et appliquer sa préparation.

Photo (c) JM Bergougniou 




Photo (c) JM Bergougniou 

Passerelle inférieure Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Passerelle supérieure et siège du commandant Photo (c) JM Bergougniou 


Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Le Léopard portant le pavillon des FNFL Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Saint-Malo les remparts Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

Sur le bord Photo (c) JM Bergougniou 

Photo (c) JM Bergougniou 

http://www.defense.gouv.fr/marine/equipements/batiments-de-soutien/batiments-specialises/ecoles/batiments-ecoles-type-leopard

Merci au commandant, à son équipage et aux officiers élèves pour l'accueil.

Photo (c) JM Bergougniou

Aucun commentaire: