Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

17 mai 2016

Des bombes sur Saint-Malo et Cézembre Bretagne Ille Vilaine libération août 1944 bombardement napalm guerre 1939 1945

Des bombes sur Saint-Malo et Cézembre août 1944








En août 1944, lors de la libération de Saint-Malo, face à la résistance de la garnison allemande, l'île fut intensément pilonnée pendant près d'un mois par l'artillerie terrestre américaine, deux cuirassés britanniques et surtout les bombardiers alliés, qui utilisèrent, outre des bombes classiques, des bombes au phosphore et massivement des bombes au napalm. 

Cézembre en haut à gauche photo (c) JM Bergougniou

Contrairement à ce qui est parfois affirmé, Cézembre ne fut pas le premier lieu où fut utilisé le napalm pendant la guerre. La première utilisation de cette nouvelle arme eut lieu quelques semaines auparavant, en juin 1944, lors de la prise de l'île de Titian dans le Pacifique et l'armée américaine l'utilisera également ponctuellement dans le bocage normand lors de la bataille de Normandie. 

Les défenses de la cité d'Aleth photo (c) JM Bergougniou

Près de 20 000 bombes seront larguées sur Cézembre. L'île fut probablement le site le plus bombardé au kilomètre carré des zones de combats lors de la libération de l'Europe de l'occupation allemande. 


Les défenses de la cité d'Aleth photo (c) JM Bergougniou

Les défenses de la cité d'Aleth photo (c) JM Bergougniou

L'île ne se rendit que le 2 septembre, deux semaines après la reddition du fort d'Aleth alors dernier point de résistance continental allemand de la Forteresse Saint-Malo, reddition par manque d'eau potable et parce qu'il était devenu impossible à la garnison allemande-italienne de se défendre contre un assaut amphibie que les Américains s'apprêtaient à lancer. 


Les défenses de la cité d'Aleth photo (c) JM Bergougniou
Les soldats allemands et italiens survivants ayant résisté dans cet intense bombardement furent salués militairement par les officiers américains prenant pied sur l'île

Aucun commentaire: