Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

16 juil. 2018

Mission Jeanne d'Arc 2018... Annulation des timbres Poste SPID Timbre à date cachet Israël Haïfa frégate Surcouf BPC Dixmude

Mission Jeanne d'Arc 2018

BPC Dixmude Frégate Surcouf 

Le 27 juin 2018, la mission Jeanne d'Arc était en escale à Haïfa (Israël)

L’armée de l’air israélienne va coopérer avec la Frégate Surcouf (France). Escale à Haïfa le 7 juillet 2018.

Le BPC Dixmude et la Frégate Surcouf feront escale à Haïfa du 7 au 11 juillet 2018, dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc. Durant l’escale, plusieurs interactions sont prévues entre les bâtiments et des éléments de la marine et de l’armée de l’air israélienne. Des activités seront également organisées au profit des officiers-élèves (conférences, visites, échanges, etc.). Enfin, comme il est d’usage lors des escales militaires, des délégations de militaires israéliens seront invitées à bord, marquant la profonde amitié qui anime les armées française et israélienne.



La mission Jeanne d’Arc est un déploiement opérationnel de 5 mois d’un groupe amphibie articulé autour du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude et de la Frégate de type La Fayette (FLF) Surcouf. La campagne, qui a débuté le 26 février 2018 à Toulon, met l’accent sur la coopération internationale et la formation pratique de 132 officiers-élèves – dont 10 venant de pays alliés –, dont la participation est active au sein du groupe.


Cachet V-SPIG 10270 en date du 27 juin 2018. Selon l'ambassade de France et la presse israélienne l'escale à Haifa commençait à partir du "7 juillet"...

#Défense #MarineBienvenue au Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude et à la Frégate Surcouf de la Marine Nationalefrançaise, qui font escale à Haïfa à partir du 7 juillet, dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc.


ברוכים הבאים לספינת הקרב 'דיקסמיד' ולפרגטה 'סורקוף' של חיל הים הצרפתי, העוגנות בחיפה מה-7 יולי במסגרת פעילותם המבצעית 'ז'אן ד'ארק'La mission Jeanne d’Arc est un déploiement opérationnel de 5 mois d’un groupe amphibie articulé autour du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude et de la Frégate de type La Fayette (FLF) Surcouf. La campagne, qui a débuté le 26 février 2018 à Toulon, met l’accent sur la coopération internationale et la formation pratique de 132 officiers-élèves – dont 10 venant de pays alliés –, dont la participation est active au sein du groupe. 
המבצע הצבאי ז'אן דארק, כולל שתי ספינות קרב של חיל הים הצרפתי: דיקסמיד, והפרגטה סורקוף. הספינות יצאו לחמישה חודשי משימות מבצעיות שהחלו ב-26 בפברואר בטולון. המסע המבצעי כולל שיתופי פעולה בינלאומיים והכשרתם של 132 הצוערים (עשרה מתוכם ממדינות בעלות ברית) אשר לוקחים חלק תפעולי פעיל.

Madame l'ambassadrice de France  Hélène Le Gal reçoit ses invités 

Durant l’escale, plusieurs interactions sont prévues entre les bâtiments et des éléments de la marine et de l’armée de l’air israélienne. Des activités seront également organisées au profit des officiers-élèves (conférences, visites, échanges, etc.). Enfin, comme il est d’usage lors des escales militaires, des délégations de militaires israéliens seront invitées à bord, marquant la profonde amitié qui anime les armées française et israélienne.


בעת שהותן בחיפה, מתוכננות כמה פעילויות משותפות לספינות הקרב ולחיל הים וחיל האוויר הישראליים. יאורגנו גם פעילויות שונות לצוערים (הרצאות, ביקורים, מפגשים ועוד). וכן, כנהוג בעת עגינות במסגרת צבאית, תוזמנה משלחות צבאיות ישראליות לספינות שיציינו את הידידות האמיצה השוררת בין הצבא הישראלי והצרפתי.
Credits photo : ©Cindy Motet / Marine nationale / Défense© Simon Ghesquiere / Marine Nationale© Marine nationale© Ambassade de France en Israel שגרירות צרפת בישראל / Elodie Sauvage

Cachet V-SPID 10846 (Frégate Surcouf) en date du 20 juillet 2018 et TàD SPID Roissy 250 en date du 10 juillet 2018... courrier arrivé avant d'être parti
Comme dit Claude "Jean-Mich, tu vas encore râler"
Haïfa

זרים, ונציגים של שלושת הדתות ונציגי ציבור ישראלים רבים.
Retour en images sur la réception du 12 juillet à la Résidence de France, sur invitation de l’Ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, à l’occasion de la fête nationale française du 14 juillet, en présence du Ministre Israélien de la Communication Ayoub Kara. Ambassadeurs, ambassadrices, diplomates étrangers, entrepreneurs, représentants des 3 religions et de nombreux officiels israéliens étaient présents.




Escale à Haifa Cachet V-SPID 10846 en date du 11 juillet 2018 et TàD SPID 250 Roissy en date du 10 juillet 2018...


Madame l'Ambassadrice de France en visite à bord du BPC Dixmude 

Radier et E-Dar BPC Dixmude


Mêmes constats, mêmes remarques ...mêmes consternation!




ביקור בתמונות בספינת הקרב 'דיקסמיד', אחת הספינות הגדולות ביותר בצי הצרפתי, שעגנה בחיפה בין ה-7-11 ביולי. אורכה 200 מטרים וגובהה 50 מטרים, ה'דיקסמיד' יכולה להכיל 16 הליקופטרים, 110 רכבים משוריינים ויש בה בית חולים עם 70 מיטות ושני חדרי ניתוח. ספינה אמפיבית שהיא ממש נמל צף ושיכולה לתפעל כמה מרצפי הובלה או רכבי נחיתה שהועלו אל בטן הספינה!



Visite en images du BPC #Dixmude, l’un des plus gros navires de la Marine Nationale, qui était en escale à #Haïfa du 7 au 11 juillet. 200 mètres de long et plus de 50 mètres de haut, le Dixmude est capable d’emporter à son bord 16 hélicoptères, 110 véhicules blindés et dispose d’un hôpital de 70 lits avec 2 salles d’opération. Bâtiment amphibie, le Dixmude est un véritable port flottant, pouvant opérer plusieurs chalands de transport ou engins de débarquements, qui viennent se glisser à l’intérieur du navire ! 



Credit photos: Ambassade de France en Israël / Elodie Sauvage
et Marine Nationale

merci à Joël 

sources :

Marine nationale 
Ambassade de France en Israë
Journaux Israéliens

https://www.israelvalley.com/2018/07/larmee-de-lair-israelienne-va-cooperer-fregate-surcouf-france-escale-a-haifa-7-juillet-2018/

https://fr.timesofisrael.com/premier-exercice-de-la-marine-israelienne-en-france-depuis-55-ans/

https://www.facebook.com/ambfranceisrael/posts/10155650439827895

15 juil. 2018

B2M CHAMPLAIN à Glorieuses Iles Eparses TAAF

B2M CHAMPLAIN à Glorieuses Iles Eparses TAAF

A 623 B2M CHAMPLAIN photo (c) JM Bergougniou




B2M Champlain 24 juin 2018 Glorieuses TAAF
Coursives B2M CHAMPLAIN photo (c) JM Bergougniou

Bulbe B2M CHAMPLAIN photo (c) JM Bergougniou

Passerelle B2M CHAMPLAIN photo (c) JM Bergougniou

B2M CHAMPLAIN photo (c) JM Bergougniou

Pour annuler des timbres

Pour annuler des timbres 

De retour de vacances, quelques plis dans ma boîte à lettres... dont un en provenance du Canada, l'autre de Grande-Bretagne..

L'annulation est une Opération consistant à supprimer la valeur du timbre-poste. Cette action est effectuée par le service de la poste qui appose sur le timbre un cachet qui annule celui-ci et empêche sa réutilisation.



En l' absence de cachet ou en période exceptionnelle de presse ou tout simplement pour annuler un timbre ayant échappé à l'oblitération normale, l'oblitération peut se résumer à un trait de plume ou de stylo à bille, le préposé étant tenu d'annuler le timbre par tous les moyens en sa possession.



RHM TENACE désarmement Brest 6 juillet 2018

RHM TENACE désarmement Brest 

6 juillet 2018

En service depuis 1973 et vivant ses derniers mois d’activité, le remorqueur de haute mer Tenace a accueilli vendredi 6 avril, dans la rade de Brest, son successeur. Il s’agit du Rhône, second des quatre nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH), qui arrivait du chantier Piriou de Concarneau, où il a été construit, et doit être réceptionné en juillet par la Marine nationale . Cette livraison entrainera le retrait du service actif du Tenace, qui tirera sa révérence dans le courant de l’été après quasiment 45 ans de carrière. Le désarmement de son sistership, le Malabar, opérationnel depuis 1976, interviendra quant à lui après la livraison du quatrième BSAH, la Garonne, prévue en 2019.


20 missions Grand Nord, 200 remorquages


Construits à Hambourg, en Allemagne, les deux vieux RHM de la flotte française mesurent 51 mètres de long pour 11.5 mètres de large et affichent un déplacement de 1440 tonnes en charge. Armés par une trentaine de marins, ils sont équipés de deux moteurs diesels MaK d’une puissance totale de 4600 cv, avec un propulseur en tuyère orientable. Leur capacité de traction est de 60 tonnes.

Capables d’atteindre un peu plus de 13 nœuds, les Tenace et Malabar offrent une autonomie importante, de 9500 milles, avec la possibilité théorique d’opérer jusqu’à 40 jours sans ravitaillement. Leur coque, renforcée pour la navigation dans les glaces, leur permet d’évoluer en zones polaires et explique notamment qu'ils ont été mobilisés par le passé pour des missions « Grand Nord ».

Capables d’atteindre un peu plus de 13 nœuds, les Tenace et Malabar offrent une autonomie importante, de 9500 milles, avec la possibilité théorique d’opérer jusqu’à 40 jours sans ravitaillement. Leur coque, renforcée pour la navigation dans les glaces, leur permet d’évoluer en zones polaires et explique notamment qu'ils ont été mobilisés par le passé pour des missions « Grand Nord ».

Humour dans le carré par Donec 1962 : Terreur à Oran


1962 : Terreur à Oran


‌Bonjour à tous,

La colonisation française fut à bien des égards un aimable apartheid. A l’inverse des Anglo-Saxons qui méprisaient absolument les « natives », les Français aimaient la population musulmane. Ils pensaient l’avoir sortie de la barbarie et de l’obscurantisme en lui apportant un vernis civilisateur.

Malheureusement cet amour n’était pas réciproque et beaucoup cachaient une haine inextinguible amplifiée par « l’injuste colonisation ».




Comme la violence est accoucheuse de l’Histoire toute une jeunesse algérienne allait se jeter dans une guerre révolutionnaire où les plus malins allaient se tailler des empires et les autres une place à la droite d’Allah.

Le général de Gaulle tout à ses rêves de modernisation du pays se désintéressa de l’affaire, laissant les Pieds Noirs à leur misère et leur vie brisée.

Le « printemps de l’indépendance » fut particulièrement douloureux pour les « Européens d’Algérie », les exactions du FLN annonçant des lendemains difficiles.




L’ultime explosion se produisit le 5 juillet 1962 à Oran quand la populace déchaînée, mêlée aux « libérateurs » laissa libre cours à sa folie meurtrière. Ce n’était au demeurant que l’expression traditionnelle de l’optimisme révolutionnaire. Nous avons tous connu ça.

Dans cette atmosphère de fin du monde, la garnison resta l’arme au pied. Le général Katz responsable du secteur d’Oran se moquant comme d’une guigne de ce qui se passait sous ses fenêtres. Il attendait les ordres.

Cela n’empêchera pas ce personnage controversé, parti de rien, de poursuivre une carrière brillante qui le verra accéder aux plus hautes distinctions.
Pour la petite histoire, il avait mis aux « arrêts de rigueur », le 11 juillet 1962, le lieutenant Rabah KHELIFF coupable d’avoir fait libérer des geôles FLN des centaines de prisonniers européens.

A la semaine prochaine

DONEC

14 juil. 2018

L'HERMIONE de retour à Rochefort juin 2018 Maroc Sète Bordeaux

L'HERMIONE de retour à Rochefort

17 juin 2018



En janvier dernier, L’Hermione quittait Rochefort, son port d’attache, pour mettre le cap sur son Voyage 2018 « Libres Ensembles de l'Atlantique à la Méditerranée », en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie. 

L'Hermione photo (c) JM Bergougniou

Pendant quatre mois et demi, la réplique de la frégate de La Fayette a navigué entre Atlantique et Méditerranée, faisant escale à La Rochelle, Tanger, Sète, Toulon, Marseille, Nice, Port-Vendres, Bastia, Portimao, Pasaia, Saint-Jean-de-Luz et Bordeaux. 

à boulets rouges photo (c) JM Bergougniou

Dimanche 17 juin, le navire fera son retour dans son port d’attache. Des retrouvailles qui donneront lieu à une grande fête populaire.


Bras, grelins, bitord, drisses, merlin, luzin, photo (c) JM Bergougniou
  • L'Hermione sera au mouillage à l'île d'Aix dès le 15 juin. 
  • Le dimanche 17 juin à 5h : l'Hermione quitte son mouillage pour se diriger vers Rochefort. 
  • 5h30 : Passage devant Fouras et Port des Barques.
  • 6h15 : Le navire longe Port neuf. Quartier des pêcheurs d'Islande, Rochefort.
  • 6h30 : L'Hermione se présente devant Soubise
  • 7h : La frégate entre dans la forme de radoub Napoléon IIII, arsenal maritime de Rochefort.


aux bancs (des accusés?) photo (c) JM Bergougniou

Les flancs joufflus sont bordés par les joncs et les pâturages où batifolent chevaux et vaches. Le jour n’est pas encore levé que l’imposante étrave de L’Hermione s’est déjà engouffrée dans l’estuaire de la Charente. Ce dimanche matin, la réplique de la frégate qui emmena Lafayette en Amérique quitte le mouillage de l’île d’Aix pour rentrer au bercail. Poussé par la marée haute, le navire propulsé au moteur chemine dans les méandres du fleuve, cap sur son port d’attache Rochefort(Charente-Maritime).

Peu ou proue photo (c) JM Bergougniou
Ambiance fin de croisière pépère à bord du trois-mâts – le plus complexe à manœuvrer au monde – sous les ordres du commandant en second en grand uniforme d’apparat XVIIIe. Service minimum pour les quatre-vingts gabiers plus ou moins barbus, professionnels et amateurs, dont certains bouclent une aventure de cinq mois dans la Méditerranée, via Tanger (Maroc), Barcelone (Espagne) Marseille, Bastia, puis le Portugal, dans des conditions parfois très rudes.
merci à René

sources 

https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/l-hermione-a-bon-port


13 juil. 2018

ALFOST KERLOUAN station radio-électrique basse fréquence

ALFOST KERLOUAN


Le spectre des fréquences radio a été découpé en bandes par l'ITU. Les Très Basses Fréquences (VLF, Very Low Frequency en anglais) correspondent à la bande qui s'étend de 3 kHz à 30 kHz (longueurs d'ondes entre 100 et 10 km). Ces fréquences sont beaucoup plus basses que celles utilisées pour les radios en modulation d'amplitude (AM) par exemple (OL, OM, OC).

La transmission VLF est utilisée pour des signaux horaires et la radio navigation (par exemple, le système de radionavigation hyperbolique Russe RSDN-20). Ces ondes peuvent parcourir des grandes distances et pénétrer l'eau de mer sur plusieurs mètres, elles sont donc utilisées par les militaires pour la communication avec les sous-marins. Les émetteurs ont une puissance de quelques centaines de kW.



La station radio-électrique de basse fréquence est située à 35 km de Brest, soit 3,5 km environ de la côte et son antenne haute comme la tour Eiffel font partie du paysage.





Selon un article du Télégramme la station serait tenu par un nouveau commerçant...

"Le centre de transmission marine implanté géographiquement sur deux communes, Kerlouan et Plounéour-Trez a, depuis mardi, un nouveau commerçant, le major Jean-François Guiziou."


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20020912&article=4973641&type=ar#BmzjOG8akrFhGfLZ.99


On espère qu'il a lié le système D au système U...







JORF n°107 du 8 mai 1990

Décret du 2 mai 1990 fixant l'étendue de la zone spéciale de dégagement et les servitudes de protection contre les obstacles applicables sur le parcours du faisceau hertzien de la station Roland Morillot à la station de Kerlouan (Finistère) traversant le département du Finistère

NOR: DEFD9001405D
ELI: Non disponible

Par décret en date du 2 mai 1990, sont approuvés le plan et le mémoire explicatif annexés audit décret (1) fixant les limites de la zone spéciale de dégagement instituée au bénéfice du faisceau hertzien sur son parcours entre les stations de Roland Morillot (Finistère) (no C.C.T.: 02906035) à Kerlouan (Finistère) (no C.C.T.: 02906020).
La zone spéciale de dégagement est définie sur le plan par le tracé en vert. Les servitudes applicables à cette zone sont celles fixées par l'article R. 24 du code des postes et télécommunications.
Elles grèvent le territoire des communes de:
Département du Finistère: Brest, Gouesnou, Plabennec, Plouvien,
Loc-Brévalaire, Lanarvily, Kernilis, Saint-Frégant, Guisseny, Kerlouan,
Plounéour-Trez.
La partie la plus haute des obstacles créés dans cette zone ne devra pas dépasser les cotes fixées sur le plan.

(1) Ce plan et ce mémoire explicatif peuvent être consultés à la direction des travaux maritimes de Brest, château de Brest, 29240 BREST NAVAL.


12 juil. 2018

PATRA TRIDENT patrouilleur rapide Marine nationale Antilles Gendarmerie maritime Fort de France Martinique Canopus

PATRA TRIDENT 

Martinique Fort de France


La classe Trident est une classe de patrouilleurs rapides construite :
  • aux chantiers navals Auroux à Arcachon (Trident et Glaive),
  • aux Constructions Mécaniques de Normandie à Cherbourg (Épèe et Pertuisane).





La Direction Technique des Constructions Navales (DTCN) doit remplacer les vieux escorteurs côtiers par une nouvelle catégorie de navires dénommée PATRA (PATrouilleur RApide) devant assurer, en première mission, la surveillance et le contrôle des eaux territoriales en Métropole et Outre-Mer.

Des missions secondaires lui sont aussi attribuées (sauvetage en mer, lutte contre la pollution, transport des commandos de marine,...).

Armement
L'armement d'origine comprenait : 1 mitrailleuse de 12,7 mm sur la plage arrière, 1 canon Bofors 40 mm sur la plage avant et 6 rampes lance-missiles de chaque côté du rouf (l'officier de tir étant en passerelle).
Dans les années 1980, les lance-missiles sont débarquées et une 2e mitrailleuse de 12,7 mm est installée.

Lors du transfert des unités à la Gendarmerie maritime les 2 mitrailleuses sont remplacées par deux autres de 7,5 mm, puis de 7,62 mm.










Drôme
La Drôme d'origine est constituée d'une embarcation pneumatique de 6 places (moteur hors-bord de 20 cv).



Une 2e embarcation pneumatique de 10 places (moteur hors-bord de 40 cv) est ensuite installée. Deux potences électriques sont disposées en plage arrière pour une mise à l'eau rapide.






Premier patrouilleur rapide commandé aux chantiers Auroux à Arcachon, Trident est mis sur cale en avril 1975, lancé le 15 avril 1976 et admis au service actif le 17 décembre 1976. Destiné à servir outre-mer, il arrive à Fort-De-France dans les Antilles françaises le 7 février 1977. Placé sous l'autorité du commandant de la marine aux Antilles, il est stationné au pied du Fort Saint Louis.

Ce patrouilleur rejoint Canopus et Arcturus, deux anciens dragueurs type D transformés en stationnaire outre-mer. Ces derniers ayant dépassé les vingt ans de service actif, l'arrivée de Trident est très appréciée. Le navire commence ses missions de surveillance générale du trafic maritime. La lutte contre le trafic de drogue et le contrôle de l'immigration clandestine en provenance des îles pauvres des Caraïbes viennent s'ajouter aux missions habituelles.




Canopus et Trident doivent être remplacés en 1986 par La Moqueuse et La Railleuse, deux patrouilleurs type P400 en construction. Si l'ancien dragueur doit être désarmé, le PATRA (patrouilleur rapide) doit être reversé comme les autres navires de la série à la gendarmerie maritime. Après de multiples difficultés de mise au point de l'appareil propulsif, c'est finalement La Capricieuse et La Fougueuse qui rallient Fort-De-France au premier semestre 1987. Enradié dans l'Orageen provenance du Pacifique, Trident quitte définitivement les Caraïbes le 7 février 1987 pour rallier Brest qu'il atteint le 19 février 1987.



Le navire est remis au Groupement de Gendarmerie Maritime de l'Atlantique le 26 juin 1987 après un grand carénage. Affecté à Lorient, Trident remplace numériquement Violette, un dragueur de petits fonds reconverti en patrouilleur et basé à Rochefort-sur-Mer. Accompagné par Epée, il assure ses missions de contrôle maritime dans un espace très fréquenté se situant du Mont Saint Michel à la frontière espagnole.

TRIDENT et CANOPUS