Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

24 juin 2019

Mission JEANNE d'ARC dans le canal de mozambique 2019 Mars Avril

Mission JEANNE d'ARC dans le canal de Mozambique 2019 Mars Avril 

Le courrier de la Mission Jeanne d'Arc arrive toujours avec un retard certain... Mais il arrive avec des dates d'escale qui correspondent aux dates de la mission. 
Près de 3 mois entre ces plis annulés par le cachet SPID à Mayotte le 25 mars et leur arrivée à Tinténiac le 19 juin... Je pense qu'ils ont traversé l'Océan Indien puis l'Atlantique et la mer des Caraïbes avant d'être expédiés en France.

MISSION CAOUANNE

https://www.colsbleus.fr/articles/11326

Mission Jeanne d'Arc Mayotte 25 mars 2019













Le samedi 23 mars 2019, la frégate de surveillance Nivôse, de la base navale « Port des Galets » des FAZSOI ainsi que le Porte-Hélicoptères Amphibie (PHA) Tonnerre, en mission Jeanne d’Arc, ont été mobilisés pour le chargement et le transport de fret humanitaire.

De son côté, à Mayotte, le Tonnerre a embarqué plus de 90 palettes de matériel, l’ensemble de l'équipage et les 130 élèves officiers. Cols Bleus 

si le PHA Tonnerre, renforcé de moyens des Forces Françaises de Djibouti, est réorienté pour contribuer à cette mission d’assistance humanitaire, la frégate légère furtive La Fayette maintient quant à elle sa participation aux missions de souveraineté dans le canal du Mozambique, dans laquelle était engagé le groupe Jeanne d’Arc. Le Tonnerre a appareillé le 25 mars
Après le passage meurtrier du cyclone Idai au Mozambique, un bâtiment de la Marine nationale a été dérouté pour participer aux opérations d’aide humanitaire. À son bord, 130 jeunes officiers en formation ont vécu leur première confrontation à une mission urgente d’assistance à des populations sinistrées. La Croix

Mission Jeanne d'Arc Mayotte 25 mars 2019

Cela n’était pas prévu au programme de la mission « Jeanne d’Arc ». Le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et la frégate La Fayette étaient en train de participer à une opération européenne de lutte contre la piraterie dans l’océan Indien, quand le premier bâtiment a été dérouté pour répondre à un appel à l’aide internationale lancé par le Mozambique.

Ce pays du sud de l’Afrique a été dévasté le 14 mars 2019 par le cyclone tropical Idai qui a provoqué la mort de 600 personnes, des destructions et des inondations massives. Dans des zones noyées d’eaux sales comme à Beira, deuxième ville du pays, et ses alentours, le choléra s’est propagé et une campagne de vaccination de masse a été déclenchée.

Madagascar Escale annulée  28 mars 2019
« Dans un premier temps, une reconnaissance aérienne a montré que la zone la plus touchée était celle de Beira et Buzi. Cette dernière ville était isolée et dévastée. Il nous est apparu, avec l’ONU, que c’était là où il fallait porter notre effort », explique le capitaine de vaisseau Ludovic Poitou, commandant du Tonnerre, arrivé au Mozambique le 22 mars. Les 30 tonnes de fret, chargées à Mayotte lorsque le bateau a été réorienté, ont donc été réparties sur ces villes.
À Beira, « le caractère amphibie du Tonnerre a permis de s’affranchir des infrastructures portuaires », souligne son commandant. À Buzi, « les chalands de débarquement ont permis de remonter la rivière pour acheminer l’aide par rotations et, la localité étant vite saturée, d’apporter du matériel pour construire un entrepôt », ajoute-t-il
Mission Jeanne d'Arc Afrique du Sud 12 avril 2019
« J’avais à cœur qu’ils travaillent main dans la main avec les marins de l’équipage. Ils étaient 600 à bord et ils se sont serré les coudes. Venir en aide aux populations en détresse est toujours un moment humainement fort », souligne le commandant du Tonnerre, qui a quitté la zone, mercredi 3 avril. « La vie reprend son cours progressivement. Les pêcheurs reprennent la mer, les commerçants ouvrent leurs étals. »
Mission Jeanne d'Arc Afrique du Sud 12 avril 2019
Sources : 

Cols bleus
La Croix 
Au-Mozambique-campagne-vaccination-commence-2019-04-04-1201013416

23 juin 2019

ATOUT TIMBRES 15 juin - 15 juillet 2019 Notre ami Georges fait un tabac comme la plume au vent

 Notre ami Georges fait un tabac 




Atout timbres le journal des affranchis consacre dans sont numéro daté du 15 juin au 15 juillet une double page à Georges Giletto membre de la Marcophilie navale et présent lors du congrès de Brest.


les oeuvres de Georges Giletto Photo JM Bergougniou

Ce n'est pas tous les jours que l'on a les honneurs d'une gazette philatélique pour ses peintures. 


Georges Giletto Photo JM Bergougniou
Si je prends la définition de la plume celle-ci est une production tégumentaire complexe constituée de B-kératine... on nous dit aussi que les plumes sont des phanères (de rien?). Les plumes forment le plumage, elles protègent de l'eau du froid, elles servent à se camoufler, à permettre le vol, Elles ont une fonction sociale et reproductive. Il paraitrait que certains dinosaures en étaient couverts.


Rien, mais rien d'elles (d'ailes?) comme support de dessins, de peintures ni mêmes d'écritures. Georges va donc devoir s'exprimer et se justifier devant la rédactrice en chef d'Atout Timbres et pas question de filer à tire-d'aile.


A nous donc les pennes, les rémiges, les rectrices, les tectrices, les filoplumes et autres vibrisses.








remise de son diplôme de participation à Georges Giletto par Claude Bélec Président de la section Bretagne de la Marcophilie navale et par Claude Arata Président de la Marcophilie navale Photo JM Bergougniou

Bravo encore pour tes peintures et continue à prendre la plume...

Sources 

ATOUT TIMBRES n° 250

21 juin 2019

Amers et azimut Où sont nos navires? 17 juin 2019

Amers et Azimut 17 juin 2019

Amers et azimut
Situation des principaux bâtiments déployés au 17 juin 2019
58 bâtiments   35 aéronefs    6 779 marins
Mission Clemenceau
PA Charles de Gaulle (océan Indien) + 18 Rafale Marine + 2 E2C Hawkeye + 1 Caïman Marine + 2 Dauphin
FREMM Provence (océan Indien) + Caïman Marine
FDA Forbin (océan Indien) + Panther
BCR Marne (océan Indien)
FASM Latouche-Tréville (océan Indien) + Lynx

Opération Chammal
FLF Guépratte (mer Méditerranée)

Opération Corymbe
PHM Cdt Bouan (océan Atlantique)

Opération Barkhane
Atlantique 2

Mission Jeanne d'Arc
PHA Tonnerre (océan Atlantique) + Alouette III
FLF La Fayette (océan Atlantique)

Préparation opérationnelle
PHA Mistral (mer Méditerranée)
FREMM Auvergne (mer Méditerranée)
PHM EV Jacoubet (mer Méditerranée)
PHM Cdt Birot (mer Méditerranée)
BCR Somme (océan Atlantique)
FS Nivôse (océan Indien) + Panther
BH Laplace (océan Atlantique)
BRS Aldébaran (océan Atlantique)
BRS Altaïr (océan Atlantique)
CMT Andromède (océan Atlantique)
BRS Antarès (océan Atlantique)
CMT Croix du Sud (océan Atlantique)
BE Eglantine (océan Atlantique)
BE Panthère (océan Atlantique)
BE Lion (océan Atlantique)
BE Lynx (océan Atlantique)

Surveillance maritime
PHA Dixmude (mer Méditerranée)
FREMM Bretagne (océan Atlantique) + Caïman Marine
FLF Surcouf (océan Indien)
FLF Courbet (mer Méditerranée)
FLF Aconit (mer Méditerranée)
FS Germinal (océan Atlantique) + Alouette III
FS Ventôse (océan Atlantique) + Panther
PHM Cdt Blaison (océan Atlantique)
BSAM Loire (mer Méditerranée)
Patrouilleur polaire L'Astrolabe (océan Indien)
BSAOM Champlain (océan Indien)
BSAOM D'Entrecasteaux (océan Pacifique)
BSAOM Bougainville (océan Pacifique)
BBPD Vulcain (océan Atlantique)
BBPD Pluton (mer Méditerranée)
RR Taape (mer Méditerranée)
CMT Pégase (océan Atlantique)
Patrouilleur Fulmar (océan Atlantique)
Atlantique 2 (océan Indien)
Falcon 50 (océan Atlantique)
Falcon 50 (Dakar)

Défense maritime du territoire
PSP Cormoran (océan Atlantique)
PSP Pluvier (océan Atlantique)

Déploiement longue durée
BSAM Seine (océan Atlantique)

Mission hydrographique
BHO Beautemps Beaupré (océan Indien)
BH Borda (océan Atlantique)

Opérations de guerre des mines 
CMT Capricorne (mer Méditerranée)
365 jours par an, 24h sur 24, sur tous les océans et mers du globe, ce sont en moyenne 35 navires à la mer, 5 aéronefs en vol, 1 sous-marin nucléaire lanceur d'engins en patrouille, des fusiliers marins et commandos déployés, soit près de 5 000 marins sur, sous et au-dessus de la mer pour préserver les intérêts de la France et garantir la sécurité des Français. 

20 juin 2019

JEF

JEF BARON



tu as appareillé aujourd'hui... Heureux d'avoir passé des moments avec toi à partager notre passion, la philatélie et la Marcophilie navale. Bon vent pour là où tu es parti. Tes plis resteront dans nos collections!


Rouen Armada 2019 quelques voiliers mythiques

Rouen Armada 2019 

quelques bâtiments mythiques 

Rouen 2013 L'ancre du PH Jeanne d'ARC offerte à la ville de Rouen photo JM Bergougniou
le dossier de presse : 

"L’Armada vous donne rendez-vous à Rouen du 6 au 16 juin 2019, à l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement des alliés en Normandie. Les équipes de bénévoles s’activent déjà, sous la conduite de leur Président, pour vous offrir le plus beau et le plus grand rassemblement maritime au monde.



photo JM Bergougniou

La précédente s’est tenue il y a 6 ans en 2013. Les différentes éditions se sont organisées tous les 5 ans, elle compte donc une année de décalage pour intégrer dans le calendrier de la Sail Trainning International."


photo JM Bergougniou

Buque escuela CUAUHTEMOC  Armada de Mexico 




C’est un voilier de type trois-mâts barque battant pavillon mexicain. Construit à Bilbao en 1982, il est propriété de la Marine mexicaine qui l'utilise comme navire-école. Il est basé à Acapulco.

Il est un symbole au Mexique car il illustre l'esprit de combativité et d'indépendance, par référence à l'empereur Cuauhtémoc « celui qui fond sur l’ennemi comme un aigle ». Ce dernier figure d'ailleurs sur la proue du bateau.


SEDOV ex Magdalene Viennen II - ex Kommodore Johnsen




Le Sedov ou STS Sedov est un quatre-mâts barque de 117m. C'est le plus grand voilier russe et le plus grand voilier navire-école du monde. Navire de commerce allemand construit en 1921, il est donné à la Russie en 1950 à titre de dommage de guerre et devient, un navire océanographique, puis un navire-école

Après la chute du mur de Berlin en 1989 et la proclamation d'indépendance de la Lettonie en 1991, le Sedov quitte Riga pour Mourmansk, son nouveau port d'attache de la mer des Barents, libre de la prise des glaces en hiver.



Dar Młodzieży  Pologne  







photo JM Bergougniou







Construit à Gdańsk en 1981 pour remplacer le Dar Pomorza, il est l’aîné d'une grande famille de sister-ships (les ukrainiens Droujba et Khersones, les russes Mir, Pallada et Nadejda).


photo JM Bergougniou


Le Dar Mlodziezi, signifie "Don de la jeunesse". Ce voilier a été construit en 1981 dans les chantiers navals de Gdansk pour remplacer la frégate Dar Pormoza, navire-école de la marine polonaise.

Ce voilier est un voilier-école très équipé: radars, systèmes de communication par satellite, équipement de sécurité...

En ce qui concerne sa coque, il a la poupe carrée, ornée de sabords de chasse et de galion, un mélange de tradition et de modernité.

Avec plus de 100 mètres de long, il fait partie de très grands voiliers-écoles du monde. Il peut embarquer plus de 130 cadets. Il peut filer jusqu’à 16 nœuds sous voiles.


KRUZENSHTERN  ex Padua




Ce grand voilier de fabrication allemande, fut construit en 1926, pour le transport de matériaux de construction vers le Chili. Il s’appelait alors « Padua » (du nom de la ville de Padoue en Italie). Donné en 1946 à l’ex-URSS au titre des dommages de guerre, ce quatre-mâts barque y reçut le nom de Krusenstern (Kruzenshtern en anglais), en l’hommage du baron de Krusenstern, amiral de la flotte impériale russe au début du XIXe siècle.



EL GALEON   




El Galeón ou Galeón Andalucíaest la réplique d'un galion espagnol du XVIe siècle conçu et construit par Ignacio Fernández Vial. Il a été parrainé et construit par la Junte d'Andalousie et la Fondation Nao Victoria avec les objectifs de promouvoir le projet Guadalquivir Rio de Historia et de rester à côté du pavillon espagnol pendant l'Exposition universelle de 2010 à Shanghai et devenir ambassadeur de la Communauté Autonome d'Andalousie.
C'est une reproduction des galions des flottes de la Nouvelle Espagne, de Tierra Firme et du galion de Manille, qui depuis les ports espagnols ont commercé au cours du XVIIe siècle avec divers ports d'Amérique et d'Asie. Il a été conçu et construit par Ignacio Fernández Vial, après un long processus de recherche historique.

CISNE BRANCO




Le Cisne Branco est le navire école de de la marine brésilienne, et le vaisseau ambassadeur d'une nation, construit à l'occasion des célébrations du 500e anniversaire de la découverte du Brésil. Construit aux Pays-Bas, il a été remis à la marine nationale brésilienne le 9 mars 2000 lors des festivités de commémorations du 500e anniversaire de la découverte du Brésil à Lisbonne, 500 ans jour pour jour après le départ de Lisbonne du navigateur Pedro Álvares Cabral, voyage au cours duquel il atteindra les côtes du Brésil.

photo JM Bergougniou
JR TOLKIEN   




Il fut d'abord employé au transport de marchandises dans la Mer du Nord et en Mer Baltique sous le nom de Dierkow.

Le JR Tolkien a été racheté en 1996 par la famille Van der Rest qui en a fait un navire de croisière. Cette luxueuse goélette peut transporter 90 passagers pour une journée de mer et jusqu'à 32 pour les croisières. Elle dispose de 11 cabines avec douche et WC.


SHABAB OMAN II   




L’objectif de Project Orchid était de construire un nouveau navire de formation à la voile pour la Royal Navy d’Oman pour remplacer le très appréciés, mais vieillissant Shabab Oman. Le nouveau navire est trois-mâts carré, avec sa coque spécifique en forme de « V », le navire, comme tous les clippers, est taillé pour la vitesse. Et 29 voiles de 2 630 mètres carrés lui permettent d’atteindre une vitesse de 17 nœuds. Il compte un équipage d’au moins 90 membres dont 54 permanents et 36 stagiaires. Il y a également un hébergement pour 4 VIP.


photo JM Bergougniou
MIR   




Le Mir est un trois-mâts carré construit en 1987 par les chantiers polonais de Gdansk. Son nom signifie Paix en Russe. On le surnomme le sprinter des mers car il peut atteindre une vitesse maximum de 19,4 nœuds.
Avec ses 2 720 m² de voilure, ce navire-école est aujourd’hui la propriété de l’Académie de Saint-Petersbourg en Russie.



ETOILE - BELLE-POULE 





Photo JM Bergougniou




Etoile 
Normande d'origine, construite à Fécamp par les chantiers de Normandie, sur le modèle des goélettes islandaises, l'Etoile est la soeur jumelle de la Belle Poule.

Basé, à Brest ce navire devient un voilier école. Ce voilier contribue à la formation des élèves officiers durant des exercices en Atlantique, Manche, Mer Méditerranée.


Belle-Poule 




Ce voilier est le 4ème navire de la marine française à porter le nom de Belle Poule. Tout comme sa sœur jumelle, l'Etoile, la Belle Poule fut construite sur le modèle des goélettes "Paimpolaises" qui pêchaient la morue en Islande.

photo JM Bergougniou

Elle a rejoint les Forces Françaises Libres durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle arbore d’ailleurs au beaupré, le pavillon à la Croix de Lorraine.

La Belle Poule est dorénavant un voilier-école et accueille les élèves officiers en instruction. Elle participe régulièrement à de nombreuses manifestations nautiques.























THEMIS patrouilleur des Affaires Maritimes   




Le Thémis (PM 41) est un patrouilleur hauturier de la Direction des Affaires Maritimes basé au port de Cherbourg.



Il porte sur sa proue le marquage AEM (Action de l'État en Mer), les trois bandes inclinées bleu, blanc, rouge.








FREMM BRETAGNE    




La Bretagne (D655) est la cinquième frégate de lutte anti-sous-marine et naval et de défense aérienne du programme FREMM lancé en commun par la France et l'Italie.

Propulsée par une turbine General Electric-Avio LM2500 et quatre diesel-alternateur G4 (CODLOG) de 32 MW fournissant l'électricité nécessaire aux évolutions à basse vitesse, la Bretagne peut évoluer à 27 nœuds (en turbine) et 16 nœuds (en électrique).


Ses systèmes d'écoutes électroniques comprennent notamment un radar Thales Herakles multifonctions, un sonar remorqué Thales CAPTAS-4 et un sonar de coque Thales 4110 CL ainsi que deux brouilleurs.


HMS ST. ALBANS  



De conception relativement récente (2002), ce navire, plutôt spécialisé dans la lutte anti-sous-marine, avait pu mettre en service lors de cette mission un hélicoptère Merlin Mk2 et un drone ScanEagle, capable de rester en l’air pendant 12 heures et de patrouiller dans un rayon d’une cinquantaine de kilomètres.

Merci à Axel, Ludovic, Claude, Francis et Jean-Jacques 

19 juin 2019

HYERES 40 ans Flottille 35F aéronautiques navale Hyères sauvetage hélicoptère

HYERES 40 ans Flottille 35F



Actuellement placée sous le commandement du Capitaine de corvette Enguerrand d’Hérouville, la Flottille 35F est particulièrement employée dans le cadre de missions de sauvetage en mer. Disposant de détachements et d’hélicoptères sur les trois façades maritimes françaises ainsi qu’en Polynésie, son savoir-faire dans le domaine du SECMAR permet à ses équipages de porter secours à 200 personnes en moyenne chaque année.La Flottille 35F compte cent soixante-dix marins du ciel répartis sur 4 détachements (Hyères, La Rochelle, le Touquet et Tahiti).





A l’occasion des 40 ans d’existence de la flottille, une demi-journée de célébration est organisée afin de mettre à l’honneur les actuels comme anciens marins de la Flottille.Une cérémonie, présidée par le contre-amiral Guillaume Goutay, commandant la force maritime de l’Aéronautique navale se tiendra sur la BAN de Hyères à 14h00. Elle sera suivie de démonstrations statiques et dynamiques à l’attention des invités et de la presse.Durant la cérémonie, un hommage sera rendu aux trois sauveteurs de la SNSM disparus le 7 juin dernier, au large des Sables-d’Olonne, en allant sauver un pécheur en détresse.Evénement accessible sur invitation, non ouvert au grand public







La flottille 35F est située sur la base aéronautique navale (BAN) d’Hyères. Elle soutient également 3 sites de service public (le Touquet, Cherbourg, La Rochelle) en fournissant un détachement d’aéronefs. Elle met en œuvre les hélicoptères Dauphin et Alouette III.
Sauvegarde des pilotes sur Charles de Gaulle grâce aux DauphinPedro
Sauvetage en mer grâce aux DauphinSP
Soutien d’une force à la mer avec les Alouette III

Missions diverses de service public














Créée le 11 juin 1979, elle voit le jour que la base d'aéronautique navale (BAN) de Saint-Mandrier (Var) mais est rapidement transférée à Lanvéoc-Poulmic (Finistère). Elle est alors armée de Lynx (jusqu'en 1990) et d'Alouettes III, et constitue pendant 12 ans le groupe aérien du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc.


TàD TRODAT HYERES PRINCIPAL 14 juin 2019


En 1991, elle acquiert de nouvelles responsabilités, en assurant le soutien de la région Atlantique et en accueillant les détachements Outre-mer des nouvelles frégates de surveillance. Ces détachements permanents s'ajoutent aux détachements occasionnels opérant sur la plupart des bâtiments de soutien de la région Atlantique (Pétroliers ravitailleurs, bâtiments de soutien mobile, bâtiments océanographiques...). 


Hélitreuillage Dauphin Maupertus  photo JM Bergougniou


En 1993, elle reçoit ses premiers Panther, destinés aux frégates de surveillance et reçoit également des Dauphin de service public. À la suite de réformes successives, l'activité de la flottille se retrouve focalisée sur le soutien de la région maritime Atlantique, puis elle est dissoute le 1er octobre 1998.

Dauphin Maupertus  photo JM Bergougniou

Elle renaît cependant un an plus tard sur la base de Saint-Mandrier, le 1er octobre 1999, en réalisant la fusion de la flottille 33F (dotée de Super-Frelons) et de l'escadrille 23S (alors équipée de Dauphins et d'Alouettes III), dont elle hérite les traditions. Elle reprend alors les missions de soutien de ces deux formations et possède alors un parc aérien très diversifié. 

Alouette III Lanvéoc   photo JM Bergougniou
Le 1er juin 2001, les Super-Frelons sont transférés à la flottille 32F basée à Lanvéoc-Poulmic. En contrepartie, les 4 sites de service public (Le Touquet, Cherbourg, La Rochelle et Hyères), jusqu'alors dévolus à la 32F, sont désormais soutenus par la flottille 35F. 

Dauphin   photo JM Bergougniou

La 35F devient donc l'unique flottille dotée de Dauphins, et sa domiciliation est transférée sur la BAN d'Hyères en 2003.




La 32F gardera toutefois un détachement permanent sur la BAN d'Hyères, doté d'un Super-Frelon jusqu'au retrait de ce dernier.

En 2017, les deux Dauphins basé en Polynésie reçoivent une capacité de bombardier d'eau.