Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

9 déc. 2018

La Gazette de l'Aéro n° 148 Décembre 2018

La Gazette de l'Aéro n° 148 Décembre 2018

Gazette N° 148 Section Aéronautique Navale décembre 2018



Chères Amies, Chers Amis, quelques nouvelles de la Section Aéro. Deuxième semestre très calme, un seul colis vient de partir de chez moi vers une flottille embarquée. A priori retour des enveloppes en janvier 2019.





Le dernier tampon que vous avez reçu venait du détachement 33 F à bord de la FREMM Bretagne

Attention la P.A. Charles de Gaulle va reprendre en 2019 ses missions avec à son bord le G.A.E. Groupe Aérien Embarqué. Pensez à vérifier vos stocks et à m'envoyer vos enveloppes.  




A tous très bonnes fêtes de fin d’année, je serai absent de Brest du 20 décembre au 20 janvier.

Je ne sais pas si je serai joignable par téléphone mais aucun problème pour les « MAIL »                o-laudrin@wanadoo.fr

Bien amicalement
O. LAUDRIN
-->

8 déc. 2018

FINLANDE III SNPL Lionel Martin Groenland crevettes

FINLANDE III SNPL Lionel Martin Groenland GROENLAND

Nous retrouvons Lionel Martin sur le FINLANDE III pour une campagne en 1984 au Groenland. 

Tout d'abord un clin d'oeil à mon copain Joël Lemaine  originaire de l'archipel de SPM... pour parler du Zélande. En 2013, la Poste de Saint-Pierre Miquelon a sorti un timbre en l'honneur du FINLANDE qui a régulièrement fréquenté les eaux de l'archipel.




C'est finalement par le traité d'Utrecht en 1713 que les Français durent renoncer à leur présence à Terre-Neuve (comme du reste à Saint-Pierre jusqu'en 1763). La plupart des habitants durent alors se replier sur l'île Royale (Cap-Breton), sur laquelle fut fondée Louisbourg, d'où ils furent finalement chassés par les Anglais en 1758.
Saint-Pierre-et-Miquelon devint une sorte de résidu territorial à la suite du traité de Paris en 1763. Par ce traité, la France récupérait Saint-Pierre-et-Miquelon mais perdait tout le reste du Canada. Cette présence lui fut d'ailleurs contestée à plusieurs reprises jusqu'en 1815. Il fallut attendre le traité du 20 novembre 1815 pour que l'Angleterre redonnât définitivement l'archipel à la France. Mais la population, plusieurs fois "dérangée", avait disparu et le gouverneur Bourilhon s'installa à Saint-Pierre, au printemps 1816, sur "une terre aussi nue que le jour de sa découverte". C'est de cette époque que date cette impression de base avancée, de petit coin de France au seuil de l'Amérique.


Le GROENLAND

Le Groenland, en groenlandais Kalaallit Nunaat, est un pays du royaume de Danemark et un territoire d'outre-mer associé à l'Union européenne, situé entre les océans Arctique et Atlantique, à l'est de l'archipel arctique canadien, au nord-est de l'Amérique du Nord.


La pêche représente 95 % des exportations. Il existe un accord de partenariat en matière de pêche entre la Communauté européenne, d’une part, et le gouvernement du Danemark et le gouvernement local du Groenland.
La pêche constitue l'un des secteurs vitaux de l'économie groenlandaise. 

Le Groenland dispose d'environ 5 000 petites embarcations, 300 navires de taille moyenne et 25 chalutiers. L'essentiel de la pêche industrielle est géré par une société d'État, Royal Greenland A/S, qui produit notamment le principal produit d'exportation: les crevettes



Du côté des poissons, la morue a perdu de son importance passée et tend à être remplacée par le flétan du Groenland. D'autres produits de la pêches n'ont qu'une importance locale: sébaste, loup marin, flétan de l'Atlantique, saumon et omble chevalier.




La crevette boréale du détroit de Davis est exploitée traditionnellement par les petits chalutiers groënlandais dans la zone côtière proche d'Holsteinsborg et de I'ile de Disko. Outre cette production artisanale, d'environ 10 000 tonnes par an, une pècherie industrielle exploitant essentiellement les fosses et les acbores des bancs occidentaux du Groenland s'est développée au large à partir des années 1970.


En quelques années, une flottille de chalutiers congélateurs venus principalement de Norvège, des Faeroe, du Danemark, d'Espagne et d'U.R.S.S. a fait passer la production au-delà de 50 000 tonnes. La Grande Pèche française, touchée par les mesures de restriction portées à l'exploitation de la morue dans l'Atlantique nord, s'est orientée vers une diversification de sa production. Ainsi, en 1976, un chalutier congélateur de Bordeaux, le « Finlande III >), fut engagé dans la pêcherie crevettiere, au large du Groënland ; l'expérience se révéla si concluante (deux campagnes de deux mois rapportèrent plus de 800 tonnes de crevette boréale) que cette activité se poursuit chaque année.

L'importance de la pêche dans l'économie groenlandaise a été l'un des éléments déterminants dans la décision de quitter l'Union européenne en 1982. Être membre de l'Union donnait en effet un plein accès aux eaux groenlandaises pour les pêcheurs européens. 

Le Protocole de pêche en vigueur a été conclu entre la Communauté et le Groenland en 1984. Au titre de ce Protocole, qui expirera à la fin de l'année, la Communauté a reçu des quotas de captures (cabillaud, rascasse, crevette, flétan noir, flétan loup et merlan bleu) dans les eaux groenlandaises en échange d'une compensation financière de 26,5 millions d'ECU par an.

Holsteinborg devenu Sisimiut 19-9-1984 


La crevette d’eau froide de l’Atlantique Nord, Pandalus borealis, est connue dans le monde pour sa saveur délicate et douce et la texture ferme et juteuse de sa chair. La crevette d’eau froide est riche en protéines et pauvre en matières grasses, ce qui en fait une denrée saine et nutritive.

Holsteinborg devenu Sisimiut 6-11-1984 sur la côte est du détroit de Davis

Les crevettes d’eau froide sont présentes dans l’Atlantique Nord et l’Arctique, du Canada à la Norvège. Les crevettes grandissent lentement du fait des environnements froids, des conditions idéales pour développer leur saveur complexe et leur texture.
La crevette a une carapace rouge quasi transparente et de longues antennes rouges sur la tête. Les yeux noirs périphériques sont accompagnés de deux petites cornes dentelées sur la tête. Parfois, la tête de la crevette peut sembler légèrement plus foncée. La couleur peut être due à l’alimentation de la crevette ou au développement d’œufs pour le frai. La couleur légèrement plus sombre de la tête n’affecte en rien la saveur ou la qualité.
La crevette vit à proximité des fonds marins, dans des conditions boueuses, à des profondeurs comprises entre 20 et 1 400 mètres. Elle préfère l’eau à des températures de 0 à 8 °C et se nourrit essentiellement de plancton, de krill et de vers microscopiques.




En haute mer, les crevettes d’eau froide sont également pêchées au chalut, mais avec des bateaux et des chaluts beaucoup plus grands. Le chalut est descendu à des centaines de mètres de profondeur, dans les fonds marins, où les crevettes sont capturées dans le filet et remontées à bord pour préparation.



Le Monde 17-1-1980

Bordeaux. - La S. N. P. L. (Société nouvelle de pêches lointaines), premier armement français de pêche au large, dont le siège social est à Bordeaux, a décidé de licencier une partie de son personnel, soit soixante-quinze marins et trente et une personnes sédentaires, sur les quatre cent quatre-vingts salariés de l'entreprise.

Cette mesure, retardée au maximum, était d'autant plus inéluctable que la perte de deux des sept chalutiers industriels de l'armement bordelais (l'un vendu pour assainir la trésorerie, l'autre coulé dans les eaux du golfe du Saint-Laurent au début de 1979) n'avait pu être compensée par les résultats des différentes campagnes de pêche de l'année dernière.
Il faut aussi noter que l'armement bordelais a cherché, en 1979, à se rapprocherde la société de pêche Pleven, à Saint-Malo, qui traverse des difficultés encore plus grandes. Ces négociations avaient échoué. Aujourd'hui, la S.N.P.L. licencie deux équipages quand deux bateaux de l'armement Pleven, le Colonel - Pleven et le Pierre - Pleven sont " à la chaîne " à Saint - Malo, attendant d'être vendus. On laisse entendre, d'ailleurs, dans les milieux de la grande pêche que Canadiens, Japonais et Coréens ne demandent qu'à acheter.
Le FINLADE III lis en service en 1974 sera vendu à l'Afrique du Sud en 1988sources :

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-89-520_fr.htm

https://www.ina.fr/video/RBC06054108

https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/7177/

Marine nationale Où sont nos navires? Amers et Azimut 4décembre 2018

Amers et azimut

Situation des principaux bâtiments déployés au 4 décembre 2018

56 bâtiments   28 aéronefs   5 397 marins
Opération Chammal
FLF Aconit (mer Méditerranée)

Opération Barkhane
Atlantique 2

Opération Corymbe
PHM Cdt Blaison (océan Atlantique)
FS Ventôse (océan Atlantique) + Alouette III

TF 55
FAA Cassard (mer Méditerranée) + Panther

CTF 150
FLF Courbet (mer Méditerranée) + Panther

Déploiement longue durée
BSAH Rhône (océan Atlantique)

Mission Sophia
PHM EV Jacoubet (mer Méditerranée)

Surveillance maritime
FREMM Bretagne (océan Atlantique) + Caïman Marine
FS Germinal (océan Atlantique) + Panther
PLG La Résolue (océan Atlantique)
B2M Champlain (océan Indien)
FS Floréal (océan Indien) + Panther
Patrouilleur La Glorieuse (océan Pacifique)
B2M Bougainville (océan Pacifique)
Falcon 50 (Dakar)

Préparation opérationnelle
Porte-avions Charles de Gaulle (mer Méditerranée) + 15 Rafale Marine + 1 Alouette III + 1 Caïman Marine + 1 Hawkeye + 2 Dauphin
FASM Latouche-Tréville (océan Atlantique)
FASM Primauguet (océan Atlantique)
BCR Somme (océan Atlantique)
BRS Aldébaran (océan Atlantique)
CMT Cassiopée (océan Atlantique)
CMT Céphée (océan Atlantique)
CMT Pégase (océan Atlantique)

Mission de soutien à la logistique Antarctique
Patrouilleur polaire L'Astrolabe (océan Indien)

Défense maritime du territoire
PHM Cdt Bouan (mer Méditerranée)
PSP Flamant (océan Atlantique)
PSP Pluvier (océan Atlantique)
BBPD Vulcain (océan Atlantique)

Opérations de guerre des mines 
CMT Croix du Sud (océan Atlantique)

365 jours par an, 24h sur 24, sur tous les océans et mers du globe, ce sont en moyenne 35 navires à la mer, 5 aéronefs en vol, 1 sous-marin nucléaire lanceur d'engins en patrouille, des fusiliers marins et commandos déployés, soit près de 5 000 marins sur, sous et au-dessus de la mer pour préserver les intérêts de la France et garantir la sécurité des Français. 

7 déc. 2018

Journée du sous-marin Mardi 27 novembre 2018 Toulon SNA

Journée du sous-marin Mardi 27 novembre 2018



Organisée par les forces sous-marines, la journée du sous-marin (JSM) créée en 2003 par le vice-amiral d’escadre Thierry d’Arbonneau se déroulera le mardi 27 novembre 2018 au Palais du commerce et de la mer à Toulon.





La Journée du Sous-Marin a été créée en 2003 par le Vice-Amiral d’Escadre d’Arbonneau et a lieu à la date anniversaire de la fuite, sous les bombardements allemands, le 27 novembre 1942, des sous-marins Casabianca, Glorieux, Marsouin et Iris. Cette journée, qui se déroule tous les deux ans, vise à resserrer les liens entre les générations de sous-mariniers, rendre hommage aux victimes des accidents survenus sur les sous-marins et participer au rayonnement des forces sous-marines et de la Marine nationale auprès de la population.



Pour cette édition 2018, la journée du sous-marin rendra un hommage particulier aux 52 marins de l’équipage du sous-marin Minerve disparu le 28 janvier 1968.

Cette journée permettra à un public large, comprenant des sous-mariniers d’active et des anciens, des collégiens et lycéens et, bien-sûr, les familles, de découvrir l’univers des sous-marins et de partager l’actualité des forces sous-Marines.


Cette manifestation témoigne de la volonté des forces sous-marines d'informer le grand public sur ses missions, mais également d’éclairer les futurs jeunes actifs du bassin d'emploi varois sur les opportunités professionnelles qu'elles proposent.

Pour découvrir les métiers de la marine, rendez-vous sur le site de recrutement www.etremarin.fr


PROGRAMME

09h00 

Messe en hommage aux marins décédés en service, à l’église Saint Jean Bosco de Toulon. 




10H30 
Cérémonie militaire, présidée par le vice-amiral d’escadre Bernard-Antoine Morio de l’Isle, commandant des Forces sous-marines et de la force océanique stratégique (ALFOST), au monument des sous-mariniers. 
14H00 
Ouverture de l’exposition au grand public. Visites virtuelles de sous-marins, maquettes, expo-photos, films, salon du livre, ventes d’articles de représentation des forces sous-marines. 






« Toulon, port d’attache des sous-marins depuis 1888 » : depuis le sous-marin Gymnote, construit dans les chantiers du Mourillon à Toulon, jusqu’à la prochaine génération de sous-marin nucléaire d’attaque de type Suffren, l’exposition retrace l’Histoire des sousmarins d’hier et d’aujourd’hui. Cette présence est restituée à travers des vitrines d’exposition d’objets (casque coloniaux, uniformes anciens…), des maquettes, ainsi qu’une fresque historique qui reprend les éléments les plus emblématiques de cette épopée.


Atelier « Oreilles d’or » : ces marins sont capables de reconnaître et d’identifier l’origine de la multitude de sons audibles sous la mer, qu’ils soient naturels ou militaires. Devenez « oreille d’or » et identifiez les bruits sous-marins.Visite virtuelle des sous-marins : grâce à des écrans dynamiques et des lunettes 3D, plongez en immersion dans un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) et un Suffren, le futur sous marin nucléaire d’attaque des forces sous-marines.Espace Naval Group : le leader mondial du naval de défense s’associe à cette journée du sous-marin et disposera d’un espace présentant ses activités.Espace salon du livre en partenariat avec la librairie Charlemagne : des auteurs en lien avec la Marine et plus particulièrement le milieu sous-marin présentent leurs ouvrages :– Eric Gragnic / auteur d’ouvrages sur les écussons de SNA et les certificats de sous-mariniers,– Mark Jenisson / scénariste de la série de la bande dessinée U47,– Contre-amiral (2e section) Dominique Salles : collaborateur aux différents numéros de L’Encyclopédie des sous-marins.Marcophilie navale : timbres et enveloppes à l’effigie de l’édition 2018 de la Journée du sous-marin.CIRFA : des professionnels du recrutement seront présents pour plus d’informations concernant les parcours possibles au sein de la Marine Nationale.

Avant-première et conférences : 
- 14h00
conférence présentée par monsieur Sheldon-Dupleix du Service Historique de la Défense sur les sous-marins durant la Première Guerre mondiale,
- 15h15
diffusion en avant-première du documentaire RMC Découverte sur « L'épopée des sous-marins français », 

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=21278&title=L%27EPOPEE%20DES%20SOUS-MARINS%20FRANCAIS

- 16h30 :
 conférence présentée par monsieur Franck Ferrer de Naval Group sur les futurs SNA de type Suffren. 
18H00 
Fermeture de l’exposition


https://www.liberation.fr/apps/2018/10/vingt-quatre-heures-dans-un-sous-marin/

Photos Claude ARATA

Source :
Marine nationale

Humour dans le carré par DONEC Comment meurent les démocraties?

Humour dans le carré par DONEC  Comment meurent les démocraties?


Bonjour la compagnie,

L’ami Jean Claude Hazera occupe au sein du magazine « sauvetage » une place de choix car il rédige l’article de fond qui explore divers sujets de la vie des sauveteurs en mer, de la disparition des phares à la navigation sécurisée entre le raz de sein et le golfe de Corinthe.



Il vient de publier aux éditions Odile Jacob un petit guide bien utile dans l’époque de turbulences que nous traversons : « Comment meurent les démocraties ». Il se penche sur notre passé et nous montre avec une grande clarté que la démocratie n’est pas acquise pour les siècles des siècles. Bien au contraire, si un homme politique sait jouer avec talent la petite musique qui convient à son peuple voilà le pays tout entier qui troque sa liberté contre une heureuse servitude. Naturellement l’épilogue a toutes les chances d’être fâcheux et de se terminer en apocalypse. Mais il aura tellement fait rêver la multitude!

En fait Jean Claude Hazera s’attache à démonter le processus de cette marche vers la servitude entre les deux guerres. Avec une minutie d’horloger il étudie quatre pays, l’Italie, L’Allemagne, l’Espagne, la France et un pays qui a échappé au mythe de l’homme fort et de la marche au pas : les Etats Unis. On comprend très bien, dans cet ouvrage, le fossé qui sépare un vieux roublard réactif comme Roosevelt d’un génie fou et malfaisant comme Hitler. Mais tous ont en commun une réelle intelligence et un savoir faire que les années ne manqueront pas d’émousser.



Aujourd’hui nous assistons à la montée en puissance de coquins menant leur peuple d’une poigne de fer et prompt à envoyer les journalistes en prison ou sous les roues d’un autobus. Le paradoxe est que le pays concerné semble apprécier. Et jean Claude Hazera de poser la question : qui protègera la démocratie et nous protègera d’élucubrations populistes ?

L’ouvrage nous révèle la grande culture de son auteur mais le langage simple est très accessible et pour celui qui aime l’histoire de cette période absolument passionnant.

A la semaine prochaine

Donec

Comment meurent les démocraties - Jean Claude HAZERA - éditions Odile Jacob 22.90 €

5 déc. 2018

Les consommateurs français apprécieront-ils le poisson des îles Kerguelen ? 1979 1981-1982 TAAF Terres Australes Antarctiques Françaises pêche poisson Kerguelen Crozet Colin Légine

Les consommateurs français apprécieront-ils le poisson des îles Kerguelen ? Lionel Martin 


Campagne 1981 

Le 27 août 1981, le chalutier bordelais Zélande a débarqué à Boulogne près de 700 tonnes de poissons capturés dans l'hémisphère sud autour de l'archipel des Kerguelen. C'est la première fois (après l'expérience de 1979) que des pêcheurs français allaient tenter leur chance dans ces eaux pourtant réputées fort poissonneuses. 
Les Soviétiques, eux, les exploitaient depuis dix ans avec de véritables armadas, capturant parfois jusqu'à 250 000 tonnes de poissons par an.
Boulogne sur Mer arrivée du ZELANDE et débarquement de 700 tonnes de poissons 24-8-1982

Il a fallu que la flotte de pêche française soit bloquée par des quotas dans les eaux où elle travaille d'habitude, comme à Terre-Neuve et en Norvège, qu'elle soit chassée de certains secteurs comme la mer de Barentz, pour qu'elle commence à tourner ses regards vers l'hémisphère sud. Une campagne expérimentale aux Kerguelen a donc été lancée avec trois chalutiers, l'un parti de Bordeaux et deux autres basés à la Réunion, avec le soutien du Fonds interministériel d'organisation des marchés (F.I.O.M.).




De juin à août, c'est-à-dire pendant l'hiver austral, trois navires ont travaillé entre les " quarantièmes rugissants " et les " cinquantièmes hurlants ". Il s'agissait de savoir si cette zone, au climat très dur, située à 3 500 kilomètres au sud de la Réunion et à près de deux mois de navigation de la métropole, pouvait être exploitée, et dans quelles conditions.





Les Iles Kerguelen se situent dans le secteur indien de l'Océan Austral (46 - 52°C et 63 - 75°E) à 3520 km de l'Ile de La Réunion. 




D'une superficie équivalente à la Corse (7215 km2) elles regroupent environ 400 îles ou îlots. La plus importante "La Grande Terre" qui s'étend du Nord au Sud sur 120 km possède une station permanente implantée au Port- aux-Français dans le Golfe du Morbihan (49°33 Sud - 70°27 Est).



La faune des Iles Kerguelen est composée entre autre de 28 espèces de poissons décrites à ce jour (DUHAMEL.). 


Cependant de par leur abondance et leur taille, seules cinq espèces méritent d'être exploitées.


- Familles des Nototheniidaes

  • Notothenia squamifrons - (Notothenia gris) 






  • Notothenia rossii rossii (Notothenia marbré)











  • Dissostichus eleginoides -(Legine antarctique) 












- Famille des Channichthyidae.
  • Champsocephalus gunnari (Poisson des glaces)








  • Channichthys rhinoceratus (Grande gueule). 









Campagne 1981 retour aux Kerguelen, ce n'était plus le grand saut dans l'inconnu.  Le Zélande appareille le 30 avril avec 56 hommes d'équipage.



Coefficient de transformation 

Le coefficient de transformation est le rapport entre le poids d'un poisson sorti du chalut et le poids du même poisson travaillé à la sortie de l'usine et stocké en cale.



Campagne expérimentale 1981 Navire Zélande  SNPL Port--Aux-Français 29-5-1982


Pour la campagne de pêche aux Iles Kerguelen 1981, la présence d'un chercheur de l'ISTPM souhaitée par la Direction des pêches maritimes avait pour but dans un premier temps d'acquérir une connaissance plus approfondie des conditions de travail et de traitement mécanique du poisson susceptible d'être pêché autour des îles subantarctiques des Terres Australes et Antarctiques françaises.


Dans un second stade et pour compléter l'étude déjà menée dans les ateliers du Laboratoire de valorisation des produits de l'ISTPM, il est prévu d'affiner les différentes techniques de traitement de transformation et de présentation des produits finis ainsi que de mieux connaître la composition de ces poissons. 



Faisant suite aux campagnes de prospection des navires SAPMER II (1968), MARION DUFRESNE (1972-75), JUTLAND (1979), les armateurs français participent à la campagne 1981 avec trois navires de grande pêche.

L'AUSTRAL (armement Pierre PLEVEN) de la SAPMER (Société anonyme de pêche maritime et de ravitaillement) ayant pour base La Réunion
Navire de grande pêche "Austral" Port-Aux-Français Kerguelen TAAF 4-4-1981

Le ZELANDE II de la SNPL (Société Nouvelle des Pêches lointaines)
 
Sur enveloppe SNPL Campagne expérimentale Kerguelen 1981 ZELANDE le Cdt Martin flamme Port-Aux-Français Léopard de de mer  Kerguelen TAAF 29-5-1981

Le SYDERO de l'Armement des mers du Sud.

Campagne 1982 du ZELANDE II Capitaine Lionel Martin 

La plus importante et la plus moderne des trois unités était le Zélande II. Ce chalutier-usine de 87 mètres appartient à la Société nouvelle des pêches lointaines de Bordeaux. L'équipage était constitué essentiellement de marins de Saint-Malo.

S.N.P.L. Zélande II aux îles Kerguelen  1981

Verso de la photo du Zélande  Iles Kerguelen 1981  TAD manuel PAF Kerguelen 21-7-1982

Commandant : M. Lionel MARTlN. 


Le transbordement de l'AUSTRAL sur le ZELANDE a lieu en mer face au Port aux Français par une mer d'huile si calme que la légende présentant la région comme très tourmentée en est momentanément ternie.


La campagne 1982 par la philatélie


Empreinte de machine à affranchir Bordeaux Docks 29-4-1982

Le ZELANDE II en pêche depuis le 29 juin avait quitté Bordeaux le 30 avril,



Sur enveloppe SNPL flamme Le Verdon sur Mer 30-4-82  ZELANDE SNPL le capitaine Lionel Martin
Traversée du canal de Suez le 9 mai, le Zélande est à Port-Saïd à l'entrée du canal. La Machine à affranchir porte le sigle A.R.E. (Arab Republic of Egypt) et la mention de l'Assiout Shipping Agency, certainement le transitaire.


Empreinte de machine à affranchir ARE Egypt 9-5-82 Flamme Port Saïd 9-5-82 
Le Zélande sort du canal de Suez le 11 mai 1982





 fait escale à La Réunion du 20 au 22 mai 




puis fait route sur les Iles Australes du 22 mai au 28 juin.



Arrivée du Zélande II à Port-Aux-Français le 28-5-1982



















Dans un premier stade la pêche fructueuse n'a pas pu être"digérée" par l'usine qui accusait de gros ennuis au niveau du filetage. 






Contrairement au SYDERO et à l'AUSTRAL, le ZELANDE conditionne surtout du filet à l'état congelé. 






L'envoi d'un technicien de chez BAADER le 8 juillet via le SYDERO a permis de rétablir une bonne marche de la machine et par voie de conséquence de toute l'usine. 



La perte estimée à la suite de ce problème est de 50 à 100 T de filets. 


16 juillet - 14 H : pêche sur 340 m de fond. l 49° 58' 42 S G 70° 44' 59 E. Vitesse 4,2 nds. Caractéristiques du trait. Chalut de fond. Longueur funes 1 100 m. Traîne 90' sur 320 m de fond. Ouverture verticale 8 m : 30 tonnes. 

17 juillet - l 50° 01 S. G : 70° 42 E. P 340/5000 T : 78,425 Nombre de traits :9 
18 juillet - l 49° 56 S. G : 70° 46 E. P 280/500. T : 56,585 Nombre de traits : 9 19 juillet - l 49~ 38 S. G : 70° 46 E P 300/520. T : 64,940 Nombre de traits : 7 20 juillet - l 50° 02 S. G : 70~ 38' E P 300/500• T : 81,970 Nombre de traits : 8 21.juillet - l 49° 33 S. G : 70° 48'E P 270/5000 T : 48,750 Nombre de traits : 8 



22 juillet - l 49° 45 S. G : 70° 52 E P 180/230.. T : Nombre de traits 8. ./. 
23 juillet - l P 49 C 49 So G 280/4000 70° 49 E 8. Nombre de traits: 9 
24 juillet - l : 49° 45 So G : 70° 50 E P 280/400 Nombre de traits : 2 
25 juillet - l : 49° 45 8. G : 70° 53 E P : 225/30C Nombre de traits: 8 



* l latitude P profondeur G longitude T tonnage en poisson entier. 




Description de la chaîne principale

Arrivé en usine le poisson est tout d'abord trié en fonction de l'espèce (à cette période il y a 99 % de No rossii) mais aussi en fonction de la taille. 

Les grands individus supérieurs à 70 cm/80 cm sont entreposés étêtés éviscérés à l'aide de la :Baader 423 puis congelés (ce qui représente 1/6 de la masse congelée) 

Entrée du canal de Suez le 14-8-1982






Sortie du Canal de Suez le 16-8-1982







Le reste suit le parcours suivant : 
  • Baader 160. Etêteuse éviscéreuse (2 machines) 
  • Baader 190. Fileteuse (1 machine) - 
  • Baader 47. Peleuse (4 machines) 
  • Rectification manuelle des filets. 
  • Rinçage et stockage en trémie. 
  • Congélation" .' 
soit en plaque congélateurs JACKSTONE FROSTER, (4 verticaux, production unitaire de 580 kg pour un cycle de 2 heures - 2 horizontaux, production unitaire de 970 kg pour un cycle de 2 heures) 
soit en filets individuels conditionnés dans une pochette en plastique. Dans ce cas le conditionnement manuel permet d'éliminer les filets particulièrement parasités (5/1000). 
Boulogne sur Mer arrivée du ZELANDE et débarquement de 700 tonnes de poissons 24-8-1982

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/archives/article/1981/09/23/aquitaine-les-pecheurs-bordelais-explorent-le-tresor-des-kerguelen_2716210_1819218.html#OqJzSCizT7uxRG82.99



Lionel Martin  Forçats de l'océan  Hermé 1986