Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 oct. 2017

A vos porte-monnaie augmentation des tarifs La Poste

2018 La Poste A vos porte-monnaie 

De quoi   voir rouge et être vert!






  • Le prix de ce timbre va passer à  à 95 centimes.
    Le prix de ce timbre va passer à à 95 centimes. | Photo AFP
La Poste a annoncé, ce jeudi, une hausse des prix du courrier de 4,7 % à partir du 1er janvier 2018. Le timbre rouge pour une lettre prioritaire de moins de 20 g augmente de 10 centimes. Il passe de 0,85 € à 0,95 €. Retrouvez tous les principaux tarifs.
Les tarifs du courrier, envoyé par La Poste, augmenteront de 4,7 % en moyenne au 1er janvier 2018. L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), qui a donné son feu vert à ces hausses tarifaires, note que l’augmentation des prix correspondant au service universel (les offres de base) sera de 5 %.
Cette évolution « permet d’assurer la pérennité du service universel » dans un « contexte d’accélération de la baisse des volumes du courrier » transporté, justifie La Poste.

Les principaux tarifs

Dans le détail, le prix du timbre vert pour un pli distribué en 48 heures en France métropolitaine pour les particuliers passera de 73 à 80 centimes (+9,6 %) tandis que celui du timbre rouge pour une lettre prioritaire, théoriquement distribuée le lendemain, grimpera de 85 à 95 centimes (+11,8 %). Soit à peu près le prix d’une baguette ordinaire ou d’une boisson en cannette dans un distributeur.
La Poste parle d'« avantage tarifaire » pour évoquer l’écart de prix entre les timbres vert et rouge, qui va passer de 12 à 15 centimes. Et ceux qui les achèteront en ligne paieront 3 centimes de moins, au lieu de 2 jusqu’à présent.
Quant à l'« Ecopli » (formule la moins chère pour un envoi en quatre jours en moyenne), il va augmenter de 71 à 78 centimes (+9,9 %).

Nouveau : un autocollant de « suivi » à acheter

Nouveauté de l’année : on pourra pour 40 centimes acheter un autocollant de « suivi » à partir du 1er mars, qui pourra être apposé sur tous ses envois, prioritaires ou pas, afin de disposer d’informations sur leur acheminement et leur distribution.
Les tarifs des colis postaux classiques (Colissimo), qui étaient restés stables cette année, augmenteront de 1,5 % au 1er janvier, tandis que ceux du courrier publicitaire, qui eux aussi étaient inchangés, progresseront de 1,8 %, a précisé La Poste.
PUBLICITÉ



Entre 1983 et 2017, le tarif prioritaire a augmenté de 3,06 % par an en moyenne.
Depuis le passage à l'euro en 2001, et jusqu'en 2017, ce même tarif a augmenté de 3,91 % par an en moyenne.

 Comparativement, entre 1991 et 2014, l'inflation en France fut de 1,59 % par an en moyenne.
Il est à noter que les augmentations tarifaires ne supportaient pas l'inflation dans les années 1980. Depuis, les augmentations sont globalement supérieures au taux d'inflation.
La Poste explique que les plus fortes augmentations des années 2010 sont décidées « pour assurer la pérennité du service universel dans un contexte de baisse des volumes du courrier »
L'évolution des tarifs est encadrée, pour la période qui va du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2018, par un accord quadriennal, qui limite l'augmentation à 3.5% en plus de l'inflation. Cependant, en octobre 2017, l'ARCEP autorise La Poste à passer outre l'accord initial.


Aucun commentaire: