Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

25 juil. 2017

Dumont d'Urville de Martinique à Condé sur Noireau en passant par Brest

Dumont d'Urville à Condé sur Noireau et à Brest



photo  Jean-Louis Bohly
En recevant le courriel de mon trésorier, je me suis dit "Diantre n'aurais-je pas payer ma cotisation?" Mais non le trésorier vaque à ses vacances et découvre que l'Orne outre ses Alpes est un pays maritime. Je vous laisse découvrir son message.

Selon moi, Condé sur Noireau la ville de naissance de DDU serait dans le Calvados.
Mais avec les regroupements de communes?



Chers amis MarcoTAAFilistes

photo  Jean-Louis Bohly


Passant mes vacances dans l’Orne et de passage en rando à Condé / Noireau, quelle fut ma surprise de me retrouver nez à nez avec l’Amiral Dumont d’Urville qui découvrit la Terre Adélie dont des pierres sont au pied de sa statut

Egalement, se trouve pas loin Charles Tellier, Père du Froid ; il doit y avoir « certainement » un lien avec l’illustre Amiral !!! ;-))
photo  Jean-Louis Bohly
Enfin, une ancre trône majestueusement sur un autre des ronds-points de la même commune pour commémorer le célèbre personnage : elle a été remise le 14/12/2002 par le PreMar de la Manche et de la Mer du Nord, le VA Hubert Pinon. don de la Base Navale de Cherbourg effectué 3 mois auparavant…
photo  Jean-Louis Bohly



Bonnes vacances à tous.

Amitiés.

Jean-Louis Bohly


La Marcophilie Navale




Ancre de coffre offerte par la Préfecture Maritime Manche Mer du Nordphoto  Jean-Louis Bohly

photo  Jean-Louis Bohly

photo  Jean-Louis Bohly
Arrivée à Brest du Dumont d'Urville 


Bernard, quant à lui était sur ses rochers de la pointe Bretagne à guetter le DDU à son arrivée des Antilles.




C’est en présence de plusieurs de ses anciens commandants que le Dumont D’Urville est arrivé lundi à la Base navale de Brest. Il y sera désarmé après trente-quatre annnées de service. Le bâtiment de transport léger (Batral) avait appareillé le 19 juin de la Base navale de Fort-de-France pour un dernier déploiement en direction de la métropole.« La mission était de ramener le bateau et l’équipage en sécurité tout en remplissant des objectifs en matière de relations internationales durant les escales, explique le capitaine de corvette Marion Nicolas, 32e et dernier commandant du Dumont D’Urville. Ce bateau a toujours navigué en zone tropicale. L’amener jusqu’à Terre-Neuve puis traverser l’Atlantique n’est pas anodin. Ainsi le dispositif de fermeture des portes d’étrave a été renforcé afin de pouvoir naviguer sereinement dans la houle de l’Atlantique. »

photo Bernard Hily
ans un premier temps, le Dumont D’Urville avait été affecté à Papeete, en Polynésie française, de juin 1983 à novembre 2010. Il y participe à de multiples missions sur zone, mais intervient également en renfort en Nouvelle-Calédonie.En 1995, c’est à son bord que se déroule la cérémonie au terme de laquelle sera confiée à la mer la dépouille de l’explorateur Paul-Émile Victor, au large de Bora-Bora.En décembre 2010, le Dumont D’Urville rejoint Fort-de-France pour une nouvelle affectation. Aux Antilles, il remplace le Francis Garnier, et démontre la pertinence de ses capacités : secours aux populations, transport de troupes, de matériels et de véhicules, que ce soit dans le cadre d’exercices ou en opérations réelles.En trente-quatre années, le Dumont D’Urville aura parcouru 16 324 milles nautiques, effectué 22 plageages, 2 prises d’alerte cycloniques…Construit par les Ateliers Français de l’Ouest de Grand-Quevilly (Seine-Maritime), admis au service actif en février 1983, il est le dernier bâtiment d’une série de 5 de ce type. Il sera remplacé par un bâtiment multimissions (B2M) type D’Entrecasteaux pour lequel les travaux viennent de commencer au chantier Piriou de Concarneau.

photo Bernard Hily

photo Bernard Hily
photos

Bernard Hily


Jean-Louis Bohly


sources Ouest-France 





Aucun commentaire: