Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

1 août 2016

Dragueur Algol Cherbourg Arsenal Marine

Dragueur Algol Cherbourg Arsenal Marine


Nous avons déjà eu l'occasion de parler de ces dragueurs de la classe Sirius 
Algol était propulsé par deux générateurs à pistons libres Sigma-Pescara
Algol (BBêta de Persée en français, en abrégé β Per) est une étoile variable à éclipses de la constellation de Persée, de magnitude 2, qui varie périodiquement tous les 2 jours et 21 heures environ. Algol a un compagnon sombre qui l'occulte et est responsable de sa baisse de luminosité, il s'agit donc d'une binaire à éclipses 


http://envelopmer.blogspot.fr/2012/12/dragueur-cotier-classe-sirius-phenix.html



Algol était basé à Cherbourg avant de rejoindre La Pallice.

TAD CHERBOURG-ARSENAL MARINE-MANCHE 17-3-1969



Les dragueurs de type D étaient équipés de dragues mécaniques, magnétiques, acoustiques et d'une drague explosive :
  • Drague mécanique : De type Oropesa (OD1), elle était capable de sectionner les orins des mines à contact. Les brins de drague étaient armés de cisailles, statiques ou explosives. Il était possible de faire du dragage attelé à deux ou plusieurs dragueurs.
  • Drague magnétique : au début de leur carrière, les bâtiments étaient équipés de dragues à boucles symétriques MB1, MB3 et MB4. À partir de 1960, le dragage acoustique se faisant à la traîne, ils ont reçu des dragues MB5 dissymétriques dont la boucle était déployée sur tribord. L'alimentation de la drague magnétique était assurée par un groupe électrogène de 550 ch.
  • Drague acoustique : d'abord équipés de dragues à l'aplomb (AM1, AO1, AP1). Ce type de dragage étant trop dangereux car la mine pouvait exploser sous la coque, ils ont été équipés de dragues à la traîne AM1 et AP1 modifiées, filées sur bâbord. Le touret du câble d'alimentation avait été installé sur le rouf de drague, derrière la cheminée, à la place du canon de 20 mm.
  • Drague explosive : la drague AE1 était destinée à influencer les mines acoustiques.

À partir de 1960 un touret a été installé sur le rouf de drague à la place du canon de 20mm. Le câble électrique, enroulé sur ce touret, servait à alimenter une drague acoustique filée à la traîne et non plus immergée à l'aplomb de la coque, améliorant ainsi l'autoprotection du bâtiment.

Aucun commentaire: