Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

4 avr. 2018

la guerre dans tous ses états ; les Territoriaux télégramme de décès Rosendael Dunkerque guerre 1914 1918

 télégramme de décès Rosendael Dunkerque guerre 1914 1918

Le 80e Régiment d'Infanterie Territoriale est un régiment de Saint-Lo dans la Manche.

Pendant la Grande Guerre, le régiment d’infanterie territorial, ou RIT, était une formation militaire composée des hommes âgés de 34 à 49 ans, considérés comme trop âgés et plus assez entraînés pour intégrer un régiment de première ligne d’active ou de réserve.
Les Territoriaux ou Pépères, initialement chargés de différents services de gardes, ont joué un grand rôle pendant la Première Guerre mondiale. Nombreux sont les Pépères qui y ont laissé la vie comme le témoigne ce télégramme.
Le régiment fait partie de la 10ème région militaire, 174e brigade, 87e division d‛infanterie territoriale. Composition : 2 bataillons, puis 3 en janvier 1918. À la 87e division d‛infanterie territoriale d‛août 1914 à juin 1916.







D'abord affecté à la  Défense des côtes au camp retranché de Cherbourg (août), il stationne dans le Cotentin (Valognes).

Le régiment embarque à Cherbourg le 8 septembre sur le «New-Haven" et le «Malte» pour Le Havre. 




Puis il embarque au Havre le 5/10/14 sur « La Savoie » vers Dunkerque. 




Il est affecté au secteur de la Lys (oct.) : Ryweld, il participe à la bataille des Flandres : l‛Yser (oct.-nov) : Paschendaele, Bixschoote, ferme des Anglais, Korteker-Cabaret puis Boesinghe, le pont de Knocke, la Maison du Passeur (jusqu‛en mars 1915). 





En 1915 : il est dans les Flandres belges : entre Steenstraate et Langemarck, Lizerne, Zuydschoote (mars-mai), secteur de Steenstraate à Boesinghe (juin-juil.) puis en août-déc. : renforcement de défense secteur Crombeke, Stavele, Woesten, Ost-Capelle, les Cinq-Chemins. 



En 1916 : toujours Flandres Belges : secteur de Boesinghe.








Aucun commentaire: