Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

3 févr. 2018

FREMM NORMANDIE Lorient

FREMM NORMANDIE Lorient


le 23 juin 2015 la FREMM Normandie était transférée à la Marine éegyptienne. Elle prenait le nom de Tahya Misr.



Sa construction débute le 8 octobre 2009. Elle est mise à l'eau le 18 octobre 2012. Les essais en mer débutent en octobre 2013. La frégate est remise à la marine égyptienne le 23 juin 2015. Elle navigue pour la première fois sous pavillon égyptien le 24 juin 2015. Elle participe à la revue navale lors de l'inauguration du nouveau canal de Suez, le 6 août 2015.
Mise à flot de la FREMM NORMANDIE

Une nouvelle FREMM NORMANDIE 



Le 1er février 2018, Naval Group a mis à flot la frégate multimissions FREMM Normandie, à peine plus de 12 mois après le début d’assemblage de sa coque dans la forme de construction du site de Lorient. Le franchissement de ce jalon est une étape importante qui témoigne de la maîtrise industrielle et technologique de Naval Group au service d’un calendrier très contraint afin de livrer, comme prévu, six des FREMM commandées par l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAR) au profit de la Direction générale de l’armement (DGA) pour la Marine nationale avant fin 2019.



Avant elle, Naval Group a livré à la flotte française la tête de série du programme, l’Aquitaine (2012), puis la Provence (2015), le Languedoc (2016) et l’Auvergne (2017). S’y ajoutera cet été la Bretagne et, en 2019, la Normandie.





Huitième frégate FREMM construite à Lorient et sixième de la série commandées par l’OCCAR au profit de la Direction générale de l’armement (DGA) pour la Marine nationale, la FREMM Normandie est sortie de la forme de construction de Lorient où elle a été assemblée en temps et en heure : 12,5 mois à peine se sont écoulés depuis la mise sur cale du premier bloc.




« Cette mise à flot était un réel défi calendaire pour respecter notre engagement de livraison des 6 FREMM anti sous-marines pour 2019 à la Marine nationale, tel que prévu dans la loi de programmation militaire 2014-2019. Un challenge remporté avec succès grâce la détermination et au savoir-faire des équipes du groupe, adossés à une organisation issue du retour d’expérience acquis sur les bâtiments précédents », rappelle Nicolas Gaspard, directeur du programme FREMM.

C’est à l’automne que la Normandie sortira du bassin pour réaliser ses premiers essais à la mer avant sa livraison à la Marine nationale prévue à l’été 2019.




La tenue du jalon de mise à flot vient renforcer la capacité de Naval Group à tenir le rythme soutenu de production en série d’un programme majeur. Six FREMM ont déjà été livrées entre 2012 et 2017 : l’Aquitaine en 2012, la Provence en 2015, le Languedoc en 2016 et enfin l’Auvergne en avril 2017. À l’international, le Maroc a réceptionné le Mohammed VI en 2014 et l’Égypte la Tahya Misr en 2015.




La FREMM Bretagne mise à l’eau en septembre 2016 doit rejoindre Brest, où elle sera basée, au cours du deuxième trimestre 2018. Les deux dernières frégates, Alsace et Lorraine, seront remises à la Marine française avant fin 2022. Elles seront dotées de capacités de défense aérienne renforcées. L’assemblage de la FREMM Alsace dans la forme de Lorient débutera au printemps 2018.




Fortement armée, la FREMM Normandie met en œuvre, comme ses sister-ships, les systèmes d’armes et équipements les plus performants tels que le radar multifonction Herakles, le missile de croisière naval MdCN, les missiles Aster et Exocet MM 40 ou encore les torpilles MU 90.

Longueur hors tout : 142 mètres
Largeur : 20 mètres
Déplacement : 6 000 tonnes
Vitesse maximale : 27 nœuds
Mise en œuvre : 108 personnes (détachement hélicoptère inclus)
Capacité de logement : 145 personnes
Autonomie : 6 000 nautiques à 15 nœuds


photos Patrick Le Pestipon

Aucun commentaire: