Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

30 janv. 2018

Animaux protégés des îles Eparses TAAF Découvrir et préserver

Animaux protégés des îles Eparses TAAF


Depuis 2007, le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) réalisent la Liste rouge des espèces menacées en France, en collaboration avec de nombreuses organisations. L’objectif est de dresser le bilan de la situation des espèces végétales et animales à l’échelle du territoire national, en métropole et en outre-mer.

Frégate du Pacifique 3O-11-2017 Europa Eparses TAAF



Frégate du Pacifique 


Cet oiseau se rencontre dans les pays et îles du pourtour de l'océan Pacifique allant au nord de la Chine au Mexique et au sud l'Australie au Pérou, ainsi que sur une bande moins étendue allant jusqu'au centre de l'océan Atlantique en passant par le Brésil.



Dans les tmbres émis en fin d'année 2017, les TAAF ont émis le 30 novembre un bloc-feuillet de quatre timbres sur les animaux protégés de l’île Europa, dans les Eparses (Phaëton, tortue verte, frégate, scinque aux labiales tachetées)… Ce bloc a été réalisé par Elsa Catelin.
 Chaque timbre a une forme différente  ROND + QUADRILATERE + LOSANGE + CARRE 




Phaéton à bec jaune
Phaethon lepturus

Reconnaissable à sa queue prolongée de deux longues plumes blanches, cet oiseau marin est présent dans toutes les zones océaniques tropicales et subtropicales. Il se nourrit généralement en pleine mer de petits poissons, de calmars et parfois de crustacés.


L’île d’Europa héberge une sous-espèce endémique du Phaéton à bec jaune, avec une population composée d’environ 1000 couples et totalement isolée du reste de l’océan Indien. Ces oiseaux se dispersent en e et très peu, demeurant dèles à leur lieu de naissance.

L’espèce a subi un déclin marqué depuis 40 ans sur l’île d’Europa, où elle est classée “En danger”. Les rats, arrivés accidentellement avec les bateaux, ont en e et envahi l’île et se nourrissent d’œufs et de poussins, et les chèvres introduites dégradent la végétation indigène. De plus, l’île n’est pas à l’abri du risque d’incendie, qui représente une menace pour la petite population de phaétons.

Le nom de Phaéton a été donné à un remorqueur d'antenne de sous-marins nucléaires (caudataire)

http://envelopmer.blogspot.fr/2014/12/de-droles-de-traines-etbf-phaeton-et.html

Caudataire Phaéton Y656 Toulon photo JM Bergougniou




Le Scinque

 espèce largement distribuée en Afrique. La sous espèce Trachylepis maculilabris infralineata est endémique de l’île d’Europa.


Nom scientifique français : Scinque aux labiales tachetées
Noms vernaculaires : Scinque brun, Grand scinque d’Europa
Description : Scinque d’allure robuste mesurant entre 18 et 20 cm à l’âge adulte. La queue est très effilée. Des bandes longitudinales brunes et noires s’étendent sur le dos. Les flancs sont parcourus par une bande sombre mouchetée de blanc et une bande beige plus claire. Le ventre est clair, rayé de fines bandes longitudinales noires. Les juvéniles ont une coloration proche de celle des adultes, mais les bandes dorsales sombres sont moins marquées.
Répartition : Trachylepis maculilabris a une répartition limitée sur l’île d’Europa. Il est seulement présent au Nord de l’île et sur une bande côtière qui s’étend à l’Ouest, depuis le centre de l’île, jusqu’au Sud. Il occupe un peu plus de 10 km².Eco-Ethologie : C’est le scinque le moins commun d’Europa. Il est diurne et principalement terrestre. Il occupe la forêt d’euphorbes, les formations dégradées à Agaves, les formations littorales et les formations arbustives intérieures mixtes. Il s’alimente d’arthropodes qu’il chasse au sol.


Merci à l'UFPP-SATA pour le pli et à Daniel colleur officiel


sources 

http://mondephilatelique.blog.lemonde.fr/page/3/

http://www.taaf.fr/IMG/pdf/dp_liste_rouge_vertebres_des_taaf.pdf

http://www.taaf.fr/Les-reptiles-terrestres-d-Europa
http://sextant.ifremer.fr/record/ecd6278c-9806-423d-afcb-aa6a32ba4f0c/

Aucun commentaire: