Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

11 juin 2017

Salonique Méditerranée D Juillet 1916 Guerre 14 18 aéroplane victoire capture Macédoine

Salonique Méditerranée D 



A la suite des deux guerres balkaniques (1912 et 1913), l’Empire ottoman perd l’essentiel de ses territoires situés sur le continent européen au profit, de la Grèce, de la Serbie, de la Bulgarie, de l’Albanie et du Monténégro. La région ottomane de Macédoine est alors partagée entre la Grèce, la Serbie et la Bulgarie. Le Kosovo et le nord de la Macédoine ottomane sont, quant à eux, intégrés au Royaume de Serbie.



Le front d’Orient voit s’affronter les deux grandes coalitions de la Première Guerre mondiale et leurs alliés : ¾ l’Entente : France, Royaume-Uni, Russie, Italie, Roumanie, Serbie et Grèce (à partir de 1917) ¾ l’Alliance ou les puissances centrales : Allemagne, Autriche-Hongrie, Turquie et Bulgarie Sur le front d’Orient, les troupes de l’Entente sont constituées de divisions françaises, britanniques et serbes, renforcées par des divisions italiennes, russes et grecques. Les forces de l’Alliance comprennent en grande majorité des troupes bulgares, renforcées par des troupes allemandes et austro-hongroises, ainsi que par des unités turques.



Le Bureau Naval D fut ouvert le 15 mars 1916 à Salonique, base principale de débarquement du corps expéditionnaire d’Orient, à bord du croiseur auxiliaire Gascogne, avant d’être transféré à terre dans une caserne grecque désaffectée le 25 août 1916. Il ferma le 15 août 1919.

TàD manuel circulaire de libellé POSTES – NAVALES / MEDIT  D  (sans point) , trait d’union,  étoile  Service à la Mer
Le recto de la carte postale représente un avion abattu au sud de Palihor le 1er février 1916 par les aviateurs  Sgt TERME (pilote) et MdL ASTOR (mitrailleur) de l'escadrille N 91S.



carte éditée en Grèce avec une féminisation du mot aéroplane 

Sources :

Collection historique de la Marcophilie navale

file:///Users/jean-michelbergougniou/Documents/10.07.2014_draft_brochure_avant_derniere.pdf

Aucun commentaire: