Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

28 avr. 2017

Humour dans le carré par Donec 1940 Phalsbourg

Donec La bataille oublié

Bonjour à tous,

Le 18 juin 1940 le gouvernement français demande aux Allemand « entre soldats après la lutte et dans l’honneur » les conditions d’un armistice. Dans la soirée, depuis Londres, De Gaulle lance son appel historique. Pendant ce temps l’armée française va livrer sur un front de 125 kilomètres, des faubourgs de Nancy à Phalsbourg une ultime bataille. Ce sera la bataille oubliée. Trois corps d’armée affrontent sur le canal de la Marne au Rhin onze divisions allemandes stupéfaites de la résistance des Français.



Pendant l’hiver rigoureux 1939 – 1940, le 37ème R.I.F. et les autres régiments armant la ligne Maginot ont beaucoup travaillé creusant des abris, des tranchées, installant barbelés, canons de 25 et mitrailleuses.
Le 13 juin le Lieutenant colonel Combet est convoqué pour apprendre du général Chastanet que tous les régiments de forteresse quittent la ligne Maginot pour faire route au sud…l’armée française rompt le combat, les ouvrages de la ligne Maginot seront sabordés (directive de Weygand).
Le 16 juin le général Chastanet décide de s’établir derrière le canal de la Marne au Rhin et de tenir. Les Allemands persuadés de ne faire qu’une bouchée de ce lambeau d’armée se ruent au combat. 450 000 combattants vont s’affronter au milieu de colonnes de réfugiés. Le 17 juin à l’aube, le combat s’engage.
Les offensives allemandes se brisent contre les défenses françaises qui reprennent certaines positions à la baïonnette. Les ennemis font donner l’artillerie. Les ponts sautent.



Le 18 juin à 3h30 la canonnade reprend, les Allemands tentent de passer le canal, les français répliquent et tiennent bon. Toute la journée le combat se poursuit et les pertes s’accumulent de part et d’autre. Les hommes se font tuer sur place plutôt que de se rendre.
Pourtant à la tombée du jour Le Général Chastanet fait décrocher la division et la réinstalle plus au sud.
La reddition intervient le 24 juin avec les « honneurs de la guerre ».

A la semaine prochaine

Donec

Aucun commentaire: