Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

21 mars 2017

Cotre Mutin 90 ans Joyeux anniversaire

Cotre Mutin 90 ans 

Joyeux anniversaire Mutin


A l'école de pilotage de Saint-Servan



C'était le 19 mars 1927. Le chantier Florimond Guignardeau des Sables d'Olonne qui avait répondu à une commande de la Direction des Constructions Navales de Brest, mettait à l'eau un cotre en bois, baptisé le Mutin. Cette unité, construite sur le modèle des thoniers à voiles de l'époque était destinée à l'instruction des pilotes de la marine à l'école de Saint-Servan.


Il y a 15 ans...






Le décret du 11 juillet 1882 porta création d’une école de pilotage unique (au lieu de deux) sur proposition de l’ Amiral JAUREGUIBERRY alors ministre de la marine. La durée des cours était portée de trois à cinq ans.
photo (c) JM Bergougniou

L’ école de l’ Ouest fut supprimée. Les instructeurs et les élèves embarquèrent alors sur l’ « ELAN », qui resta affecté à l’Ecole de Pilotage de la Flotte jusqu’en 1906, date à laquelle il fut remplacé par le « CHAMOIS » aviso mixte à deux mats. ( 3 ) « LE PILOTIN » fut remplacé en 1883 par un nouveau cotre : le « MUTIN »  et, en 1884, un deuxième cotre identique, le « RAILLEUR » fut affecté à l’ Ecole. Ces deux cotres construits chez Augustin Normand, au Havre, devaient rester en service ( à l’école ), le premier jusqu’en 1925, le deuxième jusqu’en 1927. ( On retrouve plus tard le Pilotin comme cotre garde-pêche à Douarnenez.)
photo (c) JM Bergougniou


En 1890, l’ école à terre fut transférée au 2ème étage de l’ immeuble, construit 60 ans plus tôt pour être le magasin de la garniture de l’arsenal de Saint Servan et qui abrita l’ école jusqu’en 1965.
photo (c) JM Bergougniou

A la disparition, vers 1903, de la défense mobile qui utilisait le reste du bâtiment, l’ école de pilotage occupa le premier étage et le rez-de chaussée. Plus tard, vers 1910, le grenier fut aménagé en salle d’étude et l’immeuble devint ainsi l’ ECOLE de PILOTAGE bien connu des Servannais aujourd’hui Malouins.
 


photo (c) JM Bergougniou


Le fonctionnement de l’ école fut interrompu en raison de la première guerre mondiale. de août 1914 à août 1919. A sa réouverture, l’ Ecole se vit réaffecter le « CHAMOIS » et ses deux cotres « MUTIN » et « RAILLEUR », plus un vieux torpilleur l’ « AUDACIEUX » remplacé en 1920 par l’ « ALERTE », navire plus rapide qui permettait de développer l’ enseignement de la navigation pratique plus loin de la côte avec atterrissages.
Pilotes de la Flotte http://persopilflofr.unblog.fr/ 3/8




photo (c) JM Bergougniou

Pour compléter l'article Bernard Hily nous transmet deux photos du Mutin dans la plume


photo (c) B Hily

photo (c) B Hily

http://envelopmer.blogspot.fr/2012/03/le-mutin-fete-ses-85-ans.html

Aucun commentaire: