Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

5 janv. 2017

Mission CORYMBE 135 PHM Commandant L'Herminier golfe Guinée

Mission CORYMBE 135 PHM Commandant L'Herminier golfe Guinée

Du 11 au 13 décembre 2016, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant l'Herminier était à Ajaccio, sa ville marraine dans laquelle il ne s'était pas rendu depuis 2010. Cette escale marque la fin de la mission Sophia pour le bâtiment brestois qui est déployé en Méditerranée occidentale et centrale depuis début novembre.



Lors de cette escale, des visites du bord ont été organisées. C'était l'occasion pour la préparation militaire marine d'Ajaccio et pour les collégiens et lycéens des établissements scolaires de la ville de se prêter au jeu des questions réponses. L'enthousiasme de l'équipage à présenter son bâtiment aura su éveiller la curiosité chez certain, voire des vocations pour d'autres.


Une délégation de l'équipage a également été conviée à la mairie pour une réception. C'est dans le magnifique salon Napoléon de l'hôtel de ville que ce sont retrouvé les marins du bâtiment auquel elle est liée par l'histoire. Le Casabianca commandé par le CC Jean l'Herminier, effectua de nombreuses missions secrètes et périlleuses qui permirent la libération de la Corse en septembre 1943. Le PHM Commandant l'Herminier poursuit maintenant son déploiement jusqu'en mars le long des côtes d'Afrique de l'ouest dans le cadre de la mission Corymbe.





Le 21 décembre 2016, au 63ème jour de son déploiement, la Frégate de surveillance Ventôse a passé le relais de la mission Corymbe au Patrouilleur de Haute MerCommandant L’Herminier lors d’une journée d’escale commune à Dakar.
Au terme de cette mission, le « Ventôse » a mené 12 exercices avec des navires alliés, réalisé une vingtaine de séances d’instruction au profit de marins africains dans les domaines du contrôle maritime, de la plongée, de la mécanique et de la sécurité. Il a également pris part à l’exercice NEMO 16.6, aux côtés d’un bâtiment belge, d’un patrouilleur espagnol et en coopération avec les marines de sept états africains (Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Cameroun, Togo, Bénin, Nigéria).



Un temps fort aura permis de mettre en exergue la réactivité et la rigueur d’action de l’équipage : le sauvetage de cinq pêcheurs sur une pirogue à la dérive au large de Conakry.

C’est maintenant au tour du «Commandant L’Herminier » de prendre le relais et de prolonger ainsi l’investissement de la France dans la sécurisation maritime du golfe de Guinée.

Sources : Cols bleus

Aucun commentaire: