Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 oct. 2016

SUFFREN et la route des Indes Pierre Le Conte Inde amiral Hughes Pierre Le Conte Trincomalé

SUFFREN et la route des Indes


Pierre André de Suffren, dit « le bailli de Suffren » et également connu sous le nom de « Suffren de Saint-Tropez », est un vice-amiral français, bailli et commandeur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, né le17 juillet 1729 au château de Saint-Cannat près d’Aix-en-Provence et mort le 8 décembre 1788 à Paris.




Cette carte représentant le Héros reprend le texte d'une médaille réalisée pour Suffren par les Etats de Provence; la ville d'Aix fait graver le portrait du bailli à l'avers et au revers inscrit la liste des exploits.


« Le Cap protégé,
Trincomalé pris,
Gondelour libéré,
L’Inde défendue,
Six combats glorieux


La médaille lui sera remise à Paris en octobre 1884 




Quant à la bataille de Trincomalé, au large du Sri Lanka (Ceylan) Suffren y livre un combat du 25 août au 3 septembre à la flotte de l'amiral Hughes.




Le résultat du combat est incertain, le Français ne parvient qu'à détruire quelques navires. La formation de combat plus ordonnée des Anglais fait que le combat tourne à l'avantage des Anglais. Le combat finit tard dans la soirée. Le vaisseau amiral Le Héros de Suffren est fortement endommagé. L'amiral doit fuir après avoir subi de lourdes pertes : 82 morts et 255 blessés. Les Anglais n'ont que 51 tués.

La mousson se profilant à l'horizon, Suffren décide, après une nouvelle courte escale à Gondelour où il laisse les troupes, d'aller hiverner dans la vaste baie d'Achem, à Sumatra. Les Anglais eux aussi partent hiverner à Bombay.


Aucun commentaire: