Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

20 oct. 2016

Mission Arromanches 3

Mission Arromanches 3

Qu’elle soit déployée en temps de paix, de crise ou de conflit, la force aéromaritime française de réaction rapide (FRMARFOR) est organisée et équipée pour s’engager dans une mission nationale, ou au sein de l’Otan, de l’Union européenne ou d’une coalition. FRMARFOR fait ainsi partie des structures qualifiées pour opérer au sein de la force de réaction rapide de l’Otan (Nato Response Force, ou NRF).



« Le groupe aéronaval avec le porte-avions Charles de Gaulle sera de nouveau déployé au sein de l’opération Chammal à l’automne car nous devons frapper et détruire ceux qui nous ont agressés, ici, en janvier et en novembre 2015 »
François Hollande, le 13 juillet 2016






« La France est l’un des principaux contributeurs de la coalition, notamment grâce aux chasseurs de l’armée de l’air déployés depuis deux ans en Jordanie et dans le Golfe arabo-persique. Le déploiement d’une batterie d’artillerie et du groupe aéronaval, composé exclusivement de Rafale pour la première fois, renforce de manière significative nos capacités d’actions d’appuyer les forces au sol dans la reprise de Mossoul. »
Jean-Yves Le Drian

Pour la troisième fois en deux ans, le Président de la République a décidé de déployer le GAN pour intensi er le combat contre Daech et accélérer sa chute en Irak et en Syrie. 





Le déploiement du porte-avions Charles de Gaulle permettra de renforcer le dispositif militaire français opérant déjà sur zone, à terre et dans les airs. 






















Cette mission du GAN est baptisée Arromanches 3. C’est la troisième à prendre le nom du port artificiel allié établi en Normandie en 1944 mais également du porte-avions français loué par la Royal Navy en 1946.




Véritable « ligne de vie» entre la terre et la mer pour le groupe aéronaval, la Marne garantit son autonomie en combustibles, vivres, munitions, médicaments et matériels de rechange.

Le groupe aéronaval français : des moyens complémentaires 

Le porte-avions Charles de Gaulle


L’état-major embarqué : 

force aéromaritime de réaction rapide (FRMARFOR)


Moyens aéronautiques :

- Avion Rafale Marine
- Avion E-2C Hawkeye
- Avion de patrouille maritime Atlantique 2 - Hélicoptère Dauphin Pedro
- Hélicoptère Alouette III
- Hélicoptère Caïman Marine


Moyens de surface
- FDA Chevalier Paul
- FAA Cassard
- FASM Jean de Vienne
- BCR Marne
- Frégate allemande FGS Augsburg - Frégate américaine USS Ross


Moyen sous-marin :
- Sous-Marin Nucléaire d’Attaque (SNA)





La FASM constitue un outil militaire puissant, capable d’intervenir seul ou au sein d’une force interarmées nationale ou multinationale, en tout point des mers où la France a décidé d’agir. La FASM Jean de Vienne embarque deux hélicoptères lynx, dont la vocation principale est la lutte anti-sous- marine.




http://www.acoram.fr/wp-content/uploads/2016/10/20161005_NP_SIRPAM_Arromanches-3.pdf

Aucun commentaire: