Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

28 oct. 2016

Humour dans le carré par Donec

Pourquoi qu'on ne voterait pas Donald!


Bonjour à tous,


Les élections américaines ont lieu dans quelques jours. Cette nation prend les Français pour un peuple aborigène, passablement musulman qui saute de branche en branche entre deux explosions de cocotte minute. En revanche nous sommes passionnés par cette élection qui met en scène un jeune premier merveilleusement doué et une vieillarde édentée marié à un infatigable fornicateur.




Depuis Kennedy jamais les USA n’avaient eu à élire un personnage aussi distingué, sûr de lui et pas dominateur pour un sou. Trump parle vrai mais a horreur des émigrés illégaux à commencer par les afro-américains. Ces gens là ont envahi les Etats Unis il y a deux siècles, attirés par des situations enviables dans les champs de cotons de Caroline du Sud. Transportés par de louches aventuriers nazairiens, ils ont fait souche et squattent sans vergogne les bas quartiers des villes. Ne parlons pas des Mexicains en cartouchière et grand chapeau qui salopent les jardins en général et celui de Trump en particulier. Tous ces gens là prendront rapidement le chemin de leurs ancêtres aux pieds des pyramides Inca ou du Kilimandjaro. Les musulmans seront impitoyablement renvoyés dans les montagnes du Hoggar. Ainsi régénérée l’Amérique, ne tardera pas à reprendre une belle couleur blanche.

Trump sera plébiscité par les femmes. Ce républicain hors norme donne aux femmes qui le méritent le choix entre trois vocations, être près des berceaux, devant une cuisinière ou dans un lit. Lui-même prise peu les enfants et abhorre la cuisine, en revanche il est sensible aux charmes de femmes aimablement botoxées. 




Reste la question des armes objet du deuxième amendement et qui permet à tous d’être armé comme un croiseur de bataille. Ce ne sont pas quelques dizaines de morts par inadvertance ou victimes de malades psychotique qui infléchiront une loi inscrite dans les gènes de ce grand peuple. Trump y veillera au grand dam de l’édentée.

Cet homme affable, d’extraction modeste a su bâtir un empire immobilier en évitant l’inadmissible racket des impôts.

S’il n’est pas élu la preuve sera faite qu’il existe un complot judéo maçonnique dont l’édentée aura été le deus ex machina. Nous n’accepterons donc pas le verdict des urnes.

Paraphrasant Nixon nous dirons que Les américain aimaient Kennedy parce qu’ils rêvaient de lui ressembler et adorent Trump car il leur ressemble.

Maintenant vous possédez tous les éléments pour faire le bon choix !

A la semaine prochaine

Donec

Aucun commentaire: