Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

30 juil. 2016

Le Monge en escale à Saint-Pierre et Miquelon

Le BEM Monge en escale à 
Saint-Pierre et Miquelon

Déployé durant plus de deux mois dans le cadre d'une mission de tir balistique, le bâtiment d'essais et de mesures Monge a retrouvé Brest le 20 juillet 2016


Flamme pour le bicentenaire de la rétrocession de Saint-Pierre et Miquelon à la France 



voir l'article ci-dessous pour le bicentenaire de la rétrocession :

http://envelopmer.blogspot.fr/2016/06/bicentenaire-de-la-retrocession-de_26.html


le Monge au mouillage au Petit Saint-Pierre
Le BEM Monge dans les bouchons
Le 23 juillet 2016, l’équipage a remis 600 kilogrammes de bouchons en plastique à l’association «Les Bouchons d’Amour » parrainée par M. Jean-Marie Bigard, qui récupère des bouchons en plastique usagés pour les recycler et acheter des fauteuils roulants à des personnes handicapées.
Ces bouchons sont issus de la collecte conduite pendant deux ans (2014 – 2016) par les habitants de l’archipel de St Pierre-et-Miquelon. Ils avaient été regroupés en 47 sacs postaux sous l’égide de l’équipage du patrouilleur Fulmar.
Lors de son bref passage à St Pierre le 13 juillet 2016, le Monge avait embarqué ces sacs afin de les acheminer jusqu’à Brest.





portion de la flamme de SPM... moitié du bicentenaire et quelques vagues


Le MONGE dans l'Atlantique nord



Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, exprime sa grande satisfaction après le succès du lancement d’un missile balistique stratégique M51 par le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Triomphant, le vendredi 1er juillet 2016 à 9h18, depuis la baie d’Audierne (Finistère).




Il adresse ses très vives félicitations à l'ensemble des femmes et des hommes du ministère de la Défense, du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et des entreprises qui ont œuvré à sa réussite.

Le missile a été suivi tout au long de sa phase de vol par les moyens du centre d’essais de la Direction générale de l’armement (DGA), et le bâtiment d’essais et de mesures Monge. La zone de retombées se situe en Atlantique Nord à plusieurs centaines de kilomètres de toute côte. Comme toujours, cet essai a été effectué sans charge nucléaire et dans le strict respect des engagements internationaux de la France. Ce tir valide la capacité opérationnelle du système d’armes global du SNLE Le Triomphant et démontre à nouveau l’excellence de la haute technologie que les industries françaises mettent en œuvre dans ce 

domaine.



Autre portion de la flamme de SPM avec des vagues...


Le missile M51 équipe aujourd’hui trois des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de nouvelle génération (SNLE-NG). Le passage de l’ensemble de la force océanique stratégique à cet armement est prévu d’ici la fin de la décennie.



toujours une portion de la flamme de SPM... avec le timbre à date



Sources :
http://www.colsbleus.fr/articles/8703


http://www.colsbleus.fr/articles/8613

http://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/escale-du-monge-379599.html




Aucun commentaire: