Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

6 juin 2016

Un mur devant l'école de Plongée Saint-Mandrier Var

Un mur devant l'école de Plongée  Saint-Mandrier Var

Saint-Mandrier-sur-Mer est une commune du Var située sur la presqu'île de Saint-Mandrier, qui est l'extrémité sud de la petite rade de Toulon. Elle est reliée au massif du Cap-Sicié par l'isthme des Sablettes.


La ville de Saint-Mandrier est surtout connue pour son école des mécaniciens. Elle abrite aussi l'école de plongée.





Fermant la célèbre rade, tel un verrou, la presqu'île de Saint-Mandrier-sur-Mer, aux temps les plus reculés, était formée de trois îles rapprochées devenues au cours des siècles « l'Isle de Sépet ». 



Les Phéniciens, les Rhodiens, les Ligures, les Celto-ligures, les Massadiens, les Romains s'y arrêtèrent. Ainsi, la baie du Creux Saint-Georges abrita de nombreux navigateurs et quelques huttes apparurent sur le rivage.






Le Duquesne Brise- lames photo (c) JM Bergougniou
L'origine de l'Ecole de plongée remonte à 1860 : les premières dispositions sont prises pour former des "mécaniciens-chauffeurs-scaphandriers" au sein d'ateliers centraux de la Flotte (actuellement atelier militaire de la Flotte), implantés dans les 5 grands ports militaires français. Un arrêté ministériel de 1873 spécifie "qu'un scaphandre sera désormais obligatoire pour tout navire s'éloignant des côtes françaises". Le certificat de scaphandrier est officialisé en 1910.





l'école de plongée Saint-Mandrier photo (c) JM Bergougniou
 En 1948, la compagnie de scaphandrier de l'école des apprentis mécaniciens, installée à Saint-Mandrier depuis 1936, forme environ 10 scaphandriers lourds (pieds lourds) et 15 plongeurs autonomes (équipés du nouvel appareil COUSTEAU-GAGNAN) tous les deux mois. 

Le site de Saint-Mandrier photo (c) JM Bergougniou




En 1953 est créé le certificat de plongeur démineur. 
En 1958 la compagnie de scaphandriers devient une unité indépendante sous le nom d'Ecole de plongée. Parallèlement, la formation des nageurs de combat est assurée par l'Ecole des nageurs de combat (E.N.C.) d'Arzew jusqu' en 1953, puis au Centre d'application commando (C.A.C.) à Saint-Mandrier. 


Le Duquesne Brise- lames au fond la base navale photo (c) JM Bergougniou


En 1960 l'Ecole de plongée et le CAC sont groupés sous le nom de "Centre d'Instruction et d'Entraînement à la Plongée" dont le sigle est C.I.E.P.

Aucun commentaire: