Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 juin 2016

EV LAVALLEE mission Corymbe 133 Cotonou Bénin OPIA Nigeria navy

EV LAVALLEE mission Corymbe 133


Les 26 et 27 mai 2016, le patrouilleur de hautre mer Lieutenant de vaisseau Lavallée a participé à l’exercice OPIA TOHA. Le patrouilleur est actuellement déployé dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe.
















Organisé par le Nigéria à l’occasion du 60eanniversaire de sa marine, cet exercice de grande ampleur a regroupé six bâtiments nigérians, ghanéens, camerounais et français pour relocaliser, pister et intercepter un bâtiment aux mains de pirates. Le 27 mai à l’aube, les équipes de la Nigerian Navy sont parvenus à libérer l’équipage et reprendre le contrôle du navire.

Au même titre que les exercices NEMO organisés par France, l’exercice OPIA TOHA renforce la capacité des pays riverains du golfe de Guinée à assurer la sécurité de leurs zones maritimes. Ces exercices consolident l’interopérabilité entre les bâtiments à la mer. Ils favorisent un meilleur partage de l’information au niveau régional, dans le cadre des structures mises en place par le processus de Yaoundé.

Alors que le Nigéria est un acteur maritime incontournable dans le golfe de Guinée, il est confronté au phénomène de brigandage et de piraterie dont le coût est estimé à plus de 2 milliards de dollars chaque année. Seule une réponse régionale est en mesure d’endiguer ce phénomène. Présente dans le golfe de Guinée depuis 25 ans dans le cadre des missions Corymbe, la France soutient les initiatives régionales pour la sécurité maritime.

Alors que l’exercice OPIA TOHA se terminait, l’équipage du LV Lavallée a mis le cap sur Cotonou pour relâcher et poursuivre les entraînements communs avec la marine du Bénin dans le domaine de la sécurité, de la plongée et des opérations de visite.

Un bâtiment français est déployé en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.

Sources : État-majro des armées
Droits : Ministère de la défense


Les militants sont des ennemis du Nigeria - Le chef de la Marine









The Chief of the Naval Staff, Vice Admiral Ibok Ete-Ibas, has described militants attacking oil and other critical infrastructures of government as enemies of state who must be dealt with accordingly.
He spoke at the Gulf of Guinea (GoG) during an international maritime sea exercise code named OPIA TOHA (togetherness) organised as part of activities to celebrate the Nigerian Navy’s (NN) 60th anniversary.
It was gathered that the Navy yesterday deployed four gun boats with special forces in the Niger Delta creeks to flush out Niger Delta Avengers and other threats to economic stability.
Le chef d'état-major de la Marine, le vice-amiral Ibok Ete-Ibas, a décrit les militants qui attaquent le pétrole et aux autres infrastructures stratégiques du gouvernement comme des ennemis de l'état...
Il a parlé du Golfe de Guinée (GoG) au cours d'un exercice  maritime international appelé OPIA TOHA  organisée dans le cadre des activités célébrant le 60e anniversaire de la Marine nigériane.
Il confirmé qu'hier la Marine avait déployé quatre canonnières avec des forces spéciales dans les criques du delta du Niger pour débusquer "Niger Delta Avengers" et d'autres menaces à la stabilité économique.

Le gouvernement confirme que NNS OKPABANA, un navire de guerre de type Frégate était parmi les navires chargés de surveiller la région troublée, tandis que les petites canonnières ainsi que des bateaux spéciaux (SBS) ont été chargés de bloquer tous les points d'étranglement et d'encercler les militants....
The Nation reliably gathered that NNS OKPABANA, a Frigate Class warship was among the vessels tasked to police the troubled region, while small gunboats as well as Special Boat Services (SBS) personnel have been tasked to block all choke points and smoke out the militants.
Ibas noted the need for more assets for the force to enable it effectively tackle the challenges of the moment.
Other countries’ navies that participated in the one day sea exercise were France, Cameroon, Ghana, Sierra Leone, Namibia, Cote D’ Ivoire and the United Kingdom.
While the NN deployed five vessels and two helicopters, France, Ghana and Cameroon each deployed a boat for the exercise.
Fielding questions from reporters, Ibas said the resources the NN deployed in the conduct of the sea exercise was justified by the performance of personnel.
He said: “The Armed Forces of any nation are trained to fight enemies of the nation. For now, militants are enemies of Nigeria and we will completely eliminate them.
“We are doing our very best but still require much more from government to enable us do better. We need more assets. We have a vast maritime space to cover.
“We have the back waters as well where new emerging threats are coming from. Indeed, we need vessels to be able to dominate.”
Asked what was delaying NNS UNITY the second vessel Nigerian ordered from China, the CNS said the Frigate Class ship would soon be delivered.
“NNS UNITY will be with us in a short while. The Second Seaward Defence Boat (SDB) is about 98 percent complete. It has already been launched. Once they start the sea and acceptance trials, she should be able to join the service.
http://www.navy.mil.ng/General-News/99.news#.V1rR2cfx14E

Aucun commentaire: