Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

8 avr. 2016

Patrouilleur Hauturier L'ADROIT Mission 2016

Patrouilleur Hauturier L'ADROIT Mission 2016






Le 16 février 2016, le patrouilleur L’Adroit a effectué un exercice avec la marine argentine. Planifié tout au long de l’escale avec la préfecture navale de Buenos Aires, l’échange s’est articulé en deux parties.





Un hélicoptère de type Fennec de la marine argentine a enchaîné les « touch and go » (appontage et décollage sans arrêt des moteurs) sur la plateforme du bâtiment alors que ce dernier quittait Rio de la Plata pour entrer dans un océan Atlantique agité. Ce fut l’occasion, d’une part, de former l’équipage à ce type de manœuvres opérationnelles en passerelle aviation et, d’autre part, de travailler l’interopérabilité entre les marines argentines et françaises par l’application de procédures communes.




Cet exercice s’est déroulé sous l’œil attentif de quatre officiers supérieurs de la marine argentine qui avaient embarqué à bord de L’Adroit. Ces derniers ont pu profiter de la journée pour découvrir le bateau et surtout son fonctionnement optimisé à la mer : opérer un tel bâtiment avec un équipage de 33 marins reste un défi de polyvalence qui interpelle souvent les visiteurs. Les deux bâtiments se sont ensuite séparés, les marins argentins restant dans leurs approches, tandis que L’Adroit entame sa Transatlantique vers l’Afrique du Sud et d’autres missions.





Le 30 mars, le patrouilleur hauturier L’Adroit une mission anti-piraterie en océan Indien. Dans le cadre de l’opération européenne Atalanta, le bâtiment patrouillera entre la corne de l’Afrique et les côtes malgaches.


L’opération Atlanta a été lancée le 8 décembre 2008 par l’Union Européenne et conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité, afin de lutter contre les activités de piraterie dans l’océan Indien occidental. Les pays contributeurs travaillent à la dissuasion, prévention et répression des actes de piraterie et vol à main armée. Cette opération, qui est la première opération navale de l’Union européenne, s’inscrit dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD).



Aujourd’hui sous le commandement du Major Général britannique Martin Smith, l’opération Atalanta est dirigée depuis l’état-major de Northwood, au Royaume-Uni. La période de l’intermousson venant de débuter est favorable à la reprise de l’activité de piraterie. L’Adroit et ses 46 marins viennent ainsi renforcer les moyens de l’opération déjà engagés. Ils patrouilleront aux côtés de bâtiments et aéronefs des marines allemandes, néerlandaises, italiennes et espagnoles.


Aucun commentaire: