Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 mars 2016

Première escadre légère musique et recettes

Première escadre légère 


En 1912, alors que Théophile Déclassé remplace Boué de Lapeyrère, un important programme de construction est lancé pour permettre à la Marine nationale d'aligner une flotte moderne.

La 1 ère division légère est d'abord composé : Leon Gambetta, Ernest Renan, Edgard Quinet


La 1ère Escadre Légère est commandée par un vice-amiral ***
comme l'indique le pavillon sur le menu

Le 5 avril 1913, un repas est servi par la première escadre légère mais sur quel bateau? A ce propos merci à ceux qui pourraient me confirmer sa composition...
On ne mourra pas de faim, entrée, poisson, volaille, filet mignon, salade, haricots à l'anglaise (à la menthe?) Parfait et desserts

Les oeufs pochés à l'impérial, sans doute en l'honneur du Tsar.
Le poisson est une dorade à la normande




Reconstituer le bouillon de crustacés et y pocher la volaille dans le bouillon à frémissement pendant une dizaine de minutes. Egoutter en réservant le bouillon, et laisser refroidir la pintade. Faire réduire le bouillon pour le concentré, il vous en restera environ 180 ml.
Préparer un roux avec le beurre et la farine, mouiller du bouillon et laisser épaissir en ajoutant la gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide et en ajoutant un peu de crème. Napper les blancs de pintade en plusieurs fois en laissant figer au froid (environ 4 passage de 5/10 minutes). Décorer de thym citron et de pimprenelle.
Faire sauter les girolles et les gambas dans un mélange huile/beurre avec du thym citron, saler et servir avec le chaud-froid de pintade aux herbes. 



Malheureusement, nous n'avons pas la liste des vins






Parlons musique 

les cadets de Russie

https://www.youtube.com/watch?v=9Hx3wCcK3lw s'accordent avec les nefs pochés à l'impérial 

Fils d’un chef de fanfare militaire d’origine autrichienne né à Niederbronn, Sellenik a grandi à Strasbourg où il a étudié de 1841 à 1844 à l’École de Musique Municipale. Ayant appris à jouer de plusieurs instruments et à diriger les orchestres, il fonde, en 1825, la fanfare Sellenick.
Engagé à l’Opéra de Strasbourg comme premier violon puis premier cornet, il est nommé chef d’orchestre et occupera cette fonction jusqu’en 1873, date à laquelle il prend la direction de la Musique de la Garde républicaine à Paris, en remplacement d’un autre Alsacien, Jean-Georges Paulus, qui l’avait fondée en 1848.

Il donnera de nombreux concerts en France et à l’étranger à la tête de cet orchestre qu’il dirigera jusqu’à sa retraite en 1884.





Egmont de Beethoven

Dans son Egmont, Goethe décrit le combat du Comte d’Egmont (1522-1568) contre le Duc d’Albe. Egmont est un guerrier flamand qui se bat contre le despotique duc d’Albe, représentant l’envahisseur espagnol. Egmont est arrêté, emprisonné et abandonné par la Régente et par son peuple en proie à une grande lâcheté. Malgré les efforts de sa maîtresse, il est condamné à mort. De désespoir, celle-ci met fin à ses jours. La pièce finit par un dernier appel à l’indépendance du héros. Sa mort en martyr apparaît alors comme une victoire contre l’oppression.
https://www.youtube.com/watch?v=XoCp3QTYimA


Les impressions d'Italie Charpentier
Né à Dieuze, sa famille quitte sa région natale après la guerre franco-prussienne de 1870 et s'installe à Tourcoing où il suit des cours de violon et d'harmonie à l'école des Beaux-Arts. Au vu de ses excellents résultats et consciente du talent de son élève, la ville de Tourcoing lui offre une bourse pour qu'il puisse continuer ses études au conservatoire de Paris.
https://www.youtube.com/watch?v=7Q1joPB35H0


Massenet


Jules Massenet est un compositeur français né le 12 mai 1842 à Montaud (aujourd'hui quartier de Saint-Étienne) et mort le 13 août 1912 à Paris.
Le Jongleur de Notre-Dame est un « miracle » lyrique en trois actes de Jules Massenet, sur un livret de Maurice Léna, créé le 18 février 1902 à l'Opéra de Monte-Carlo, puis repris à l'Opéra-Comique de Paris le 10 mai 1904.

https://www.youtube.com/watch?v=ieDZO3P5aCo



auxquels se joindront le Jules Michelet et le Waldeck Rousseau après le départ du Gambetta.



Cachet dit précurseur Jules Michelet




Aucun commentaire: