Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 févr. 2015

Aviso LV Lavallée au Cap Vert Corymbe 127 BPC Tonnerre

Aviso LV Lavallée au Cap Vert Corymbe 127 1/11/2014 - 17/2/2015


Le Cap-Vert est constitué de dix îles dont neuf habitées et de treize îlots d’une superficie totale de 4 034 km². Cet ensemble est divisé en deux groupes :

Les îles au vent Barlavento : Santo Antão ( 779 km2), São Vicente ( 227 km2), São Nicolau ( 343 km2), Santa Luzia ( 45 km2), Sal ( 216 km2) et Boa Vista ( 620 km2). Elles sont situées au nord de l’archipel.

Les îles sous le vent Sotavento : Brava ( 67 km2), Fogo ( 476 km2), Santiago ( 991 km2) et Maio ( 269 km2). Elles sont les plus méridionales.




Mindelo est une ville du Cap-Vert, située sur l'île de São Vicente, dont elle est la ville principale. Deuxième ville du pays, elle est tenue pour la capitale culturelle du Cap-Vert1. La baie de Mindelo fait partie du Club des plus belles baies du monde
Praia est la plus grande ville ainsi que la capitale du Cap-Vert. Elle est située sur l'île de Santiago qui est également la plus grande des neuf îles habitées de l'archipel.
En dépit de la croissance économique et de bons indicateurs macroéconomiques, la pauvreté continue de toucher une partie importante de la population. En 2002, 36,7% de la population vivait dans un état de pauvreté et 19,7% vivait dans un état d’extrême pauvreté. Elle se concentre dans les îles de Santo Antão (54%), Fogo (42%), Brava (40%) et São Nicolau (40%). Le coefficient de GINI qui traduit l’ampleur des inégalités dans la distribution des revenus, est passé de 0,43 en 1989 à 0,59 en 2007. Cependant et selon les données récentes de l’Institut National de Statistiques (INE), le taux de pauvreté au Cap-Vert a diminué, passant de 36% en 2001 à 25% en 2013.

Enveloppe du LV Lavallée avec Taxe. L'enveloppe est affranchie avec un timbre portugais. Elle devrait être affranchie avec un timbre cap-verdien. TAD de Mindelo Cap-Vert 09-02-2015
Cachet du vaguemestre V SPID 10576 en date du 04-02-2015 TAD de transit PRAIA 10-02-2015



Le dimanche 8 février, à Mindelo (Cap-Vert), le Transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco a officiellement commencé son déploiement – le dixième en moins de vingt ans de service actif ! – en mission Corymbe, dont il prend le 128e mandat. Il sera accompagné par l’aviso Commandant Bouan dont le rôle sera en particulier de l’escorter dans les zones les plus sensibles.


autre pli avec timbre portugais mais non taxée. Cachet Mindelo illisible

Il y a retrouvé le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre qui achevait trois mois de mission. 


merci à Jef BPC Tonnerre à Dakar 


Les commandants des deux bâtiments ont effectué la passation de suite, au cours de laquelle le Siroco a embarqué de nombreux équipements nécessaires aux missions qu’il pourrait être amené à réaliser dans le Golfe de Guinée : coopération avec les marines de la région, lutte contre les narcotrafics et la piraterie, évacuation de ressortissants…



Le Siroco avait appareillé de Toulon le 27 janvier et avait fait escale à Lisbonne du 31 janvier au 3 février, escale destinée à la visite du bâtiment par de très hautes autorités portugaises afin de montrer les différentes fonctions opérationnelles et l'intérêt d'un navire amphibie.

À Mindelo était aussi présent l’aviso Lieutenant de Vaisseau Lavallée, qui sera sous peu relevé par l’aviso Commandant Bouan. Le Bouan sera alors sous le commandant tactique du Siroco, formant avec lui le Task Group 451.03.

Ce déploiement Corymbe sera la dernière grande mission opérationnelle du TCD sous le pavillon français : son retrait du service actif est prévu pour l’été 2015.






Le 2 février 2015, au large de Dakar, l’aviso Lieutenant de vaisseau Lavallée a effectué un exercice avec le patrouilleur sénégalais Ferlo.

Le patrouilleur Ferlo participe à l’assurance de la souveraineté du Sénégal dans ses zones maritimes. Pour cette mission il peut être amené à effectuer des visites de navires suspects afin d’en contrôler la cargaison et les documents administratifs.


© Marine nationale


C’est pour s’entraîner à ce type d’action que le Ferlo et le LV Lavallée ont effectué un exercice commun.

Après des rappels sur le rôle et l’attitude des équipes de visite, les deux équipages se sont retrouvés en mer pour effectuer un entraînement appelé VISITEX. Ainsi, après avoir arraisonné le LV Lavallée, jouant le rôle du navire suspect, l’équipe de visite du Ferlo a embarqué et conduit des investigations sous l’œil attentif des marins français.

Cet entraînement commun a permis, en plus de renforcer les savoir-faire de l’armée sénégalaise, de consolider le lien unissant la France et son allié sénégalais.

Après cet exercice, les deux bâtiments ont chacun repris leur patrouille.

Depuis décembre 2014 le LV Lavallée est déployé au large des côtes ouest africaines, avec le BPC Tonnerre dans le cadre de la mission Corymbe.

Aucun commentaire: