Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 janv. 2015

Le Jumbo Jubilee en route pour Abu Dhabi

Le Jumbo Jubilee en route 
pour Abu Dhabi


Les 6 et 7 janvier 2015 à Brest, les deux chasseurs de mines tripartites (CMT) Andromède et Aigle ont pris place sur le cargo néerlandais Jumbo Jubilee qui les transportera jusqu’à la base navale d’Abu Dhabi avant un déploiement de quatre mois dans le golfe arabo-persique et en océan Indien.

C’est la seconde fois que la Marine nationale choisit ce mode de transport innovant pour des chasseurs de mines. En 2013, les CMT Pégase et Sagittaire avaient déjà été projetés en océan Indien à bord du même cargo spécialisé dans le transport de navires.






"Leur mission vise officiellement la coopération avec les marines alliées du golfe Persique, mais on conçoit bien que leur déploiement n’est pas neutre, alors que le groupe aéronaval devrait lui aussi opérer dans cette zone, après le top départ symbolique livré par le chef des armées, le 14 janvier, à Toulon, à bord du Charles de Gaulle.
La présence du groupe de guerre des mines dans le golfe Persique devrait durer jusqu’à la fin mai, soit bien au-delà de la limite extrême du séjour du groupe aéronaval français prévisible dans cette zone."
Le Marin 8/1/201








Ainsi, deux nouveaux chasseurs de mines d’environ 600 tonnes ont été hissés l’un après l’autre sur deux bers puis posés sur le pont du Jumbo Jubilee, un navire affrété de 145 mètres de long, possédant deux grues d’une capacité de 900 tonnes chacune. Même si cette opération n’est pas nouvelle, elle reste très technique et constitue toujours une belle prouesse collective pour l’affréteur, l’équipage du cargo ainsi que les marins des deux CMT, du SSF et de la Base navale de Brest.



Ce mode de transport, plus économique, permet notamment de déployer les CMT loin des bases métropolitaines, tout en optimisant le potentiel matériel et humain sur le transit pour le concentrer sur le cœur opérationnel de la mission, à savoir la chasse aux mines.




L’Aigle et l’Andromède rallieront la base navale française d’Abu Dhabi après un transit d’environ trois semaines. Ils seront alors rejoints par leurs équipages, un détachement de plongeurs démineurs et l’état-major du groupe de guerre des mines basé à Brest.


En appui de la fonction stratégique connaissance-anticipation, ce nouveau déploiement bisannuel en océan indien permettra la mise à jour de levés de fonds dans le golfe arabo-persique, d’assurer des missions de surveillance mais également de mener des actions de coopération avec les marines riveraines et d’approfondir l’interopérabilité avec nos alliés opérant dans la zone.





Le détroit d’Ormuz est l’unique voie de passage maritime entre le Golfe Persique et l’Océan Indien. Il mesure 34 milles nautiques (mN) — 63 km — dans sa plus grande largeur, mais l’île iranienne de Larak n’est séparée que de 24 mN de l’île omanaise d’el Salamah. Sa rive nord est entièrement en territoire iranien, alors que celle du sud est occupée par les Émirats Arabes Unis et Oman.




Un dispositif de séparation du trafic a été mis en place pour assurer la sécurité nautique des navires. Quatorze VLCC (Very Large Crude Carriers ou pétroliers géants de plus de 300 000 tonnes de port en lourd) qui en sortent chaque jour et dont 85% font route vers l’Asie, ainsi que des méthaniers (dont, depuis 2009, les Qmax de Qatargas d’une capacité de 260 000 m3 de gaz naturel liquéfié – LNG) qui transportent plus du quart des échanges mondiaux de LNG.







Photos : Bernard HILY

sources : 

http://www.colsbleus.fr/articles/3592


D'autres s'y trouvent déjà
04/11/2014 Hubert Rubbens - MIL.be

Une équipe belgo-néerlandaise de la Marine est embarquée sur le navire de commandement USS Ponce depuis le 19 octobre. Elle participe à l'exercice international de lutte contre les mines dans le golfe Persique et le détroit d'Ormuz.
L'International Mine Countermeasures Exercice (IMCMEX), qui en est à sa quatrième édition, compte 44 pays participants et est dirigé depuis la base navale américaine de Manama au Bahreïn. En marge des opérations de sécurisation des voies navigables, la lutte contre les mines est le véritable enjeu de l'exercice.
Le golfe Persique est divisé en plusieurs zones dans lesquelles tous les pays effectuent chaque semaine divers exercices de lutte contre les mines avec le concours de l'équipe belgo-néerlandaise de l'Amirauté Benelux (ABNL). Grâce à une excellente collaboration avec les officiers japonais au sein de l'état-major, deux mines ont déjà été localisées par un chasseur japonais dans la zone d'entraînement ABNL. Malheureusement, plusieurs exercices ont dû être annulés en raison du passage d'un cyclone tropical qui s'est formé dans le Nord du golfe Persique.

Aucun commentaire: