Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

13 sept. 2014

Saint-Malo le Grand-Bé

Saint-Malo le Grand-Bé
et Marine à Rouen vers 1914

Il nous arrive parfois d'acheter une carte postale pour ce qu'elle représente (le plus souvent des cas),  pour un timbre ou la marque d'un tampon, et parfois pour les deux. 

La carte représente le Grand-Bé à Saint-Malo et porte le tampon du commandement de la Marine à Rouen.



Le Grand Bé photo © JM Bergougniou
S'il m'est possible de parler du Grand-Bé et de Chateaubriand, j'aurai bien peu de chose à dire sur la Marine à Rouen….


C'est selon son vœux qu'après sa mort, le 4 juillet 1848 à Paris, Chateaubriand est enterré sur l'îlot du Grand Bé, près du bord de la falaise et éternellement tourné vers la mer et la tempête dont, dit-il, "le bruit berça mon premier sommeil".





Chateaubriand recherche en fait une petite île afin de se faire enterrer depuis 1823, comme il a pu l'écrire à cette époque à l'un de ses amis. À la veille de ses 60 ans, en 1828, il fait passer une demande au maire de Saint-Malo afin que lui soit concédée « la pointe occidentale du Grand Bey ». 


Le Grand Bé photo © JM Bergougniou

Le conseil municipal lui répondra cependant par un refus, prétextant quelques raisons relatives à « la vie publique et privée de l'écrivain ». Par la suite cependant, un poète malouin admirateur de l'écrivain,Hippolyte de la Morvonnais, intervient au près du nouveau maire Louis Hovius en 1831. 


Le Grand Bé photo © JM Bergougniou


Cette fois, le conseil municipal consent, sous réserve d'un accord avec le ministre de la guerre, à ériger son tombeau sur la pointe ouest du Grand Bé. Le tombeau sera finalement fin prêt dix ans avant la mort effective de l'écrivain, soit en1838.

Mais revenons à notre carte postale et au Cachet Commandement de la Marine à Rouen.  La carte postale date de la période 1910…  Le verso ne comporte pas de date. Elle ne nous apporte pas plus de précision sauf l'achat d'une paire de sabots bretons en bois blanc à 6,50 f.



Rouen fut durant la grande guerre la première base anglaise, port de débarquement et installation d'un Etat-major. Il y avait un commandement de la Marine au Havre et le pilotage en Seine, l'activité du port justifiait un commandement à Rouen.
Mais rien à se mettre sous la dent.


Rouen Armada photo © JM Bergougniou 


Si vous possédez des éléments je suis preneur…

Merci d'avance 







Aucun commentaire: