Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

1 août 2014

Claude François Dorothée de Jouffroy d'Abbans


Le marquis Claude François Dorothée de Jouffroy d'Abbans est un architecte naval, ingénieur et industriel français (1751 à Roches-sur-Rognon en Champagne - 1832 à Paris) constructeur des premiers bateaux à vapeur prototypes puis de ligne en concurrence avec Robert Fulton et James Watt.










À peine cent ans après le perfectionnement du principe de la machine à vapeur par Denis Papin en 1687 et plus de dix ans avant la Révolution française de 1789, il fut le constructeur et metteur au point, en plusieurs étapes, des premiers prototypes de bateau à vapeur à roue à aubes latérale (type bateau sur le Mississippi) puis bateaux de ligne régulière.


Claude François Dorothée de Jouffroy d'Abbans nait le 30 septembre 1751 au Château de Roches-sur-Rognon à Roches-sur-Rognon en Champagne (actuellement en Haute-Marne). Titré« marquis de Jouffroy d'Abbans », il est fait prisonnier de 1772 à 1773 à la suite d’une rivalité amoureuse pour une jeune duchesse l’opposant au comte d’Artois. 


Privé des perspectives d'une carrière militaire, il s'intéresse à la construction des navires et à l'avenir de la machine à vapeur et entre dans une société formée par d'Auxiron, les frères Périer, Follenoy qui a le projet de faire naviguer un bateau à vapeur. 


En 1778, il construit le Palmipède qui parvient à naviguer avec succès pour la première fois de l'histoire de la navigation sur le Doubs, sur le bassin de Gondé à Baume-les-Dames.



Brouillé avec ses associés et renié par sa famille, Jouffroy d'Abbans se retire dans son château à Abbans-Dessus (25 km au sud-ouest de Besançon en Franche-Comté).

Il construit le Pyroscaphe (46 m de long, 4,6 m de large, roues à aubes latérales) qui, grâce à de nouvelles pales, fait le 15 juillet 1783, une spectaculaire démonstration publique en remontant la Saône entre l'Archevêché et L'Ile Barbe «sans le secours d'une force animale» devant dix mille spectateurs.

Pour obtenir un privilège, l'expérience devait être réalisée à Paris devant les Commissaires de l'Académie, mais les moyens financiers de Jouffroy l'empêchèrent de le faire.

Forcé d'émigrer sous la Révolution, Jouffroy ne revient en France qu'en 1801. Le 20 août 1816, il peut enfin lancer sur la Seine à Bercy à Paris le Charles-Philippe, bateau à vapeur construit par les chantiers navals Jouffroy d'Abbans pour desservir en ligne régulière le trajet fluvial entre Paris et Montereau en Île-de-France.




Mais ses concurrents disposant de moyens techniques et financiers supérieurs le surclassaient désormais



Aucun commentaire: