Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

17 janv. 2014

Humour dans le carré par Donec

Humour dans le carré par Donec
Douches chaudes et douches froides

Bonjour à tous,

La qualité amoureuse des Français ne se discute pas. Leur prestige se traduit par une fréquentation touristique exceptionnelle.

De l’humble berger des Landes au Président de la République chacun pratique cet art qui peut dans certaines circonstances s’avérer mortel (Félix Faure 1899).

Les Présidents de la République sont en général des adeptes de cette discipline qui porte haut le prestige de la France. Il y a des exceptions, De Gaulle avait d’autres chats à fouetter, et Pompidou était trop amoureux de Claude. Les autres sont des athlètes que le monde entier nous envie. 


Où on a fixé une voile carrée

Notre Président actuel a décidé de rompre avec cette belle tradition, malheureusement il s’est pris les pieds dans le tapis. Profitant de ce que sa compagne se rendait au chevet de sa mère malade, il décide de faire répéter une amie actrice. Il enfourche la mobylette que le concierge de l’Elysée a gentiment mis à sa disposition et se rend au domicile de la jeune fille. Cette répétition concerne une comédie qui va faire la synthèse entre le vaudeville, le grand guignol et la tragédie Shakespearienne. Vers minuit on frappe à la porte, se sont des amis, musiciens tsiganes. Jusqu’à l’aube le « cante rondo » enflamme le petit HLM d’Aubervilliers. Pendant ce temps, la compagne est de retour au domicile et ne trouvant pas son président, s’inquiète. Mais plutôt que de faire appel à la police, trop désinvolte à son goût, elle téléphone aux limiers de « Closer » dont elle connait le savoir faire. Ceux-ci on vite fait de lui faire connaitre les tenants et les aboutissants de la sortie en omettant bien entendu d’évoquer le motif altruiste de la soirée.



Quand notre héros rentre au matin il ne fait pas attention au petit signe que lui fait le gendarme de faction à la porte de ses appartements. Il est alors frappé par la foudre : hurlement, vaisselle cassée, meubles renversés, menaces, hystérie, quartier réveillé en sursaut, tentative de suicide, évanouissement, suicide. Enfin chacun de nous à vécu ce genre de scène à un détail prêt : il est exclu qu’elle retourne chez sa mère.

Nous voyons donc que notre président est à notre image, normal et exemplaire mais victime de fausses informations.

Cela dit, parlons de douches.

Le ciel vous tienne en joie et à la semaine prochaine

Donec



Aucun commentaire: