Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 nov. 2013

LES CACHETS ALLEMANDS DES HÔPITAUX MILITAIRES ET FORMATIONS SANITAIRES – ALSACE-LORRAINE (1914-1918) 
Vient de paraître

L’association des Spécialistes en marques postales et oblitérations d’Alsace-Lorraine (SPAL) vient de publier, sous la plume de Michel FRICK, une nouvelle étude intitulée « LES CACHETS ALLEMANDS DES HÔPITAUX MILITAIRES ET FORMATIONS SANITAIRES – ALSACE-LORRAINE (1914-1918) ».

Ce catalogue de 258 pages est le fruit d’une dizaine d’année de recherches sur le courrier expédié par les soldats allemands depuis les ambulances et hôpitaux militaires durant la Première Guerre mondiale.





Plus de 800 cachets ont ainsi été répertoriés, tous reproduits avec indications des dates extrêmes relevées. L’ouvrage est richement illustré à l’aide de multiples cartes postales et cartes photos d’époque (Cf. extrait de deux pages en pièce jointe).





Au début de la Grande Guerre, de nombreux hôpitaux de fortune ont été ouverts par la Croix-Rouge sous la dénomination de « Vereinslazarett », dont huit rien qu’à Colmar, trente neuf à Strasbourg, principalement dans les écoles et les couvents. A partir de 1915, l’armée prend le relais et les hôpitaux sont transformés en « Feldlazarett », en « Etappenlazarett » puis en « Kriegslazarett ». Dans les villes de garnison, ces hôpitaux étaient nommés « Garnisonlazarett », dans villes fortifiées (Strasbourg ou Neuf-Brisach par exemple), « Festungslazarett ».

Il existait également des hôpitaux militaires spécialisés pour les malades contagieux (par exemple le « Seuchenlazarett » de Logelbach, installé dans l’actuel Centre pour personnes âgées de Colmar), pour les blessés aux yeux, pour les opérations orthopédiques, etc.







On découvrira également, parfois avec surprise, l’existence d’hôpitaux de campagne dans de multiples petites communes : autour de Colmar on peut par exemple citer Wintzenheim, Ingersheim, Turckheim, Kaysersberg, Kientzheim, Trois Epis, etc. Chaque hôpital ou unité sanitaire disposait de son propre cachet de franchise.

Une partie de l’ouvrage est consacrée aux trains sanitaires, chargés du transport des blessés et malades, une autre aux services sanitaires pour les chevaux.

L’ouvrage est disponible par correspondance auprès du trésorier de la SPAL (Cf. bon de commande en pièce jointe). Les visiteurs du 24e Salon du Livre au parc des expositions de Colmar pourront également l’acquérir durant le week-end prochain sur le stand de la Société philatélique de COLMAR.

Cordialement

Gabriel FRICK

Chargé de communication de la SPAL





Aucun commentaire: