Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

26 avr. 2013

La FREMM AQUITAINE en Nouvelle-Ecosse


La FREMM AQUITAINE à Halifax
Nouvelle-Ecosse Canada


Tandis que le Canada est en train d’examiner quel design adopter pour sa prochaine génération de frégate, la Marine française est venu présenté, samedi 20 avril à Halifax, son tout dernier navire de guerre au ministre canadien de la Défense nationale, Peter MacKay.

En interview pour 45eNord.ca, Peter MacKay a indiqué avoir trouvé le navire inspirant pour la Marine canadienne. «Je n’ai jamais vu un vaisseau aussi impressionnant«, a-t-il déclaré.


En compagnie du capitaine de vaisseau Benoît Rouvière, commandant de la FREMM Aquitaine, M. MacKay a effectué une visite guidée du bâtiment de 142 mètres qui est encore en phase de tests.
Au cours de sa visite, le ministre de la Défense a pu observer les systèmes de commande et de contrôle de la passerelle, visiter la salle des machines et le système de missiles. Le ministre s’est dit impressionné par les consoles de communications centralisées du navire, ainsi que par son récepteur sonar et la navigation sur le pont.



Pas encore complètement équipé en matière d’armement, la frégate disposera de 16 missiles de croisière Scalp Naval (qui seront installés en 2014), 16 missiles à lancement vertical Aster 15 pour la défense anti-aérienne, 8 missiles Exocet MM40 Block3 pour la lutte antinavire, deux lanceurs bitubes pour torpilles MU90 et un canon de 76 mm, qui peut être remplacé par une pièce de 127 mm.


1ère  ligne Oblitération de "canadapost " en anglaisdate sous forme AA/MM/JJ 130422  heure 18:40
2ème ligne "postescanada" en français code machine code postal B3K 5M2


Le navire du constructeur français DCNS a été lancé fin novembre 2012 et effectue en ce moment un déploiement longue durée pour le mettre à l’épreuve. De France au Brésil, puis à Cuba, New York, Halifax, St-Pierre et Miquelon et l’Islande, les quelques 108 membres d’équipage de la FREMM Aquitaine, accompagnés des représentants de DCNS, sont aussi la pour «vendre« le design de cette nouvelle classe de navire de guerre.




Comparativement à un navire similaire de génération précédente, il faut deux fois moins de marins pour le faire fonctionner en raison de son niveau élevé d’automatisation, ce qui réduit la quantité de personnel nécessaire pour une mission et qui rend les espaces de travail et de vie plus confortables.

Le capitaine de l’Aquitaine, Benoît Rouvière, a noté que le vaisseau était moins cher à manœuvrer et que la performance de son équipage était accrue grâce aux changements apportés au design du bateau.

«Ce qui frappe, c’est qu’on est peu nombreux à bord, vous allez croiser peu de marins, avertit le capitaine de la FREMM Aquitaine. On était 250 sur les navires de la génération précédente, et là on est plus que 94. On est plus que 94 grâce à un gros effort d’intégration et d’automatisation d’un certain nombre de fonctions, que ce soit pour la parti centrale opérationnelle, là où on conduit les opérations, où on met en oeuvre les senseurs et les armes, mais aussi sur la conduite de la propulsion du navire, de la sécurité et même de la cuisine [...]».



Pour l’ambassadeur de France au Canada, Philippe Zeller, la diminution de la signature radar du navire est ce qui l’a frappé en premier. «Officier de marine de réserve, j’ai moi-même navigué il y a bien longtemps sur des bâtiments et j’avais en tête la configuration générale, et ici quand vous abordez ce bâtiment, vous voyez immédiatement la fluidité de sa coque. Pour des raisons opérationnelles on le sait, cette ligne laisse très peu de traces sur les radars, et du coup on a l’impression d’une coque où tout est intégré a l’intérieur».

Après une escale de quelques jours à Halifax, la FREMM Aquitaine quittera la Nouvelle-Écosse en direction du cercle arctique, avant de rentrer à son futur port d’attache, Brest, en France.

Plis de la FREMM AQUITAINE oblitération de Halifax 22 avril 2013 

Code Postal B3K 5M2, Halifax (Nouvelle-Écosse)




http://www.45enord.ca/2013/04/visite-de-la-fremm-aquitaine-a-halifax-photosvideo/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=visite-de-la-fremm-aquitaine-a-halifax-photosvideo

http://www.ambafrance-ca.org/Escale-de-la-fregate-multi-mission

http://www.cbc.ca/news/politics/story/2013/04/20/pol-cp-french-pitch-new-warships-to-canada.html

Aucun commentaire: