Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

6 avr. 2013

Kastelórizo

Kastelórizo Castelloriso 1915 1921
un bureau français en mer Egée 



Kastelórizo ou Megísti (en grec Καστελόριζο, Kastelórizo ou Μεγίστη, Megísti, en turc Meis, en italien Castelrosso, en anglais Kastelorizo) est une île de Grèce, de 9 km², baignée par la mer Méditerranée orientale et située à moins de cinq kilomètres de la côte Sud de la Turquie et à environ 110 kilomètres à l'est de Rhodes.



À partir de 1821, l'île est administrée par la Grèce lors de sa guerre d'indépendance mais l'île est finalement récupérée par l'empire ottoman en 1833.



Entre 1913 et 1915, Kastelórizo acquiert l'autonomie avant de subir différentes périodes d'occupation et de changer à de nombreuses reprises de mains :





Du 24 décembre 1915 au 21 août 1921 : occupation par la France. 

"Cet ilot du Dodécanèse, d'une superficie de 28 Km carrés est situé en bordure de la côte turque, à 125 Km à l'est de l'île de Rhodes ; on disait encore au début du siècle en "Turquie d'Asie" .
La marine française en prend possession le 24 décembre 1915 et en fait la base de sa première armée navale.
Elle restera Française jusqu'au 21 Août 1921, date à laquelle elle est remise aux autorités italiennes. Aujourd’hui après bien des changements, l’île de Castellorizo fait partie de la Grèce, suite au Traité de Paix de Paris de 1947 entre l’Italie et les Alliés de la Seconde Guerre mondiale. 
Son histoire philatélique est liée à celle des bureaux de postes français du Levant établis à partir des années 1830. La poste, dans ces années-là, faisait offlce d'ambassadeur français dans ces pays. Profitant de la désorganisation de l'Empire Ottoman, le gouvernement français y avait établit un très grand nombre de bureaux de poste que l'on appellaient alors Echelles du Levant, ce qui signifie "escales", Cette petite île devient donc française en 1915.


Pendant 5 ans, jusqu'en juin 1920, les marins, usagers réguliers de ce bureau, utilisent simplement des timbres de France et du Levant Français. 
Les uns proviennent des bureaux de poste des navires, les autres, des bureaux de poste de Rhodes, île voisine utilisant également des timbres de France.  
Le philatéliste qui souhaite collectionner les timbres de ces 5 années n'aura pas la tâche facile. En effet,. il ne trouvera aucune référence dans les catalogues et il ne pourra identifier les timbres ou les lettres venant de cette ile que par les cachets utilisés à Castellorizo.  Les courriers envoyés étant peu nombreux, il est donc très long et très difficile d'en réunir plusieurs."
sources 




En 1920, les forces d'occupation françaises surimprimèrent des timbres du Levant français avec B.N.F. CASTELLORIZO orienté verticalement ou horizontalement (B.N.F. pour « base navale française ») puis avec O.N.F. Castellorizo orienté horizontalement (O.N.F. pour « occupation navale française ») et finalement OF CASTELLORISO orienté verticalement (OF pour « occupation française »). Ces tirages sont rares et recherchés par les collectionneurs. Ce sont cinquante timbres (sans compter les variétés) qui furent émis sous l'occupation française.




"C'est en juin 1920 que le lieutenant de vaisseau TERME, gouverneur militaire de l'ile, décide de faire surcharger les timbres de France et du Levant. Des surcharges spéciales seront donc crées et utilisées lors de 3 émissions durant l'été 1920. Ces surcharges ne serviront qu'une année ! En août 1921, la France se retirant de Castellorizo, elles seront, bien sûr, abandonnées. Dans l'ensemble, les fortes valeurs ont été tirées à quelques centaines d'exemplaires seulement !"
sources :
 http://www.coppoweb.com/merson/etranger/fr.me_cas.php

La Turquie, en représailles face à cette présence, bombarde régulièrement l'île et détruit le HMS Ben-my-Chree en 1917.


du 21 août 1920 à la mi-1944 : occupation par l'Italie qui l'intègre à ces possessions du Dodécanèse (Isole Italiane dell'Egeo) le 11 juillet 1922 et la renomme Castelrosso. Pendant les années 1930, l'île fut une escale importante pour les avions des compagnies aériennes italiennes et françaises.



de la mi-1944 au 22 mars 1945 : occupation par le Royaume-Uni suite à la capitulation italienne face aux Alliés. Durant cette occupation, l'explosion d'un stock d'essence provoque un incendie qui ravage l'île et détruit la moitié des habitations.



Le 22 mars 1945, Kastelórizo est officiellement intégrée à la Grèce mais elle restera sous administration britannique jusqu'au 15 septembre 1947 puis sous administration grecque jusqu'au 22 mars 1948, date de l'énosis (union) effective.

La population permanente de l'île, estimée à 15 000 personnes vers 1900, est alors tombée à environ 250 individus. En effet, la plupart des habitants ont émigré vers l'Australie où ils sont connus sous le sobriquet de Kassies, vers les États-Unis et la France où l'on retrouve certains de leurs descendants à Marseille et dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.


A consulter absolument :

www.philatelistes.net , le site des philatélistes francophones

http://www.coppoweb.com/merson/album/mers_cas_01.pdf


http://www.coppoweb.com/merson/album/fr.album.php?PHPSESSID=da22fa830cb44a78f197d8311b9492c9#cas

Aucun commentaire: