Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

16 avr. 2013

FREMM AQUITAINE à NORFOLK

FREMM AQUITAINE à NORFOLK


Lors de son escale à la Havane du 23 au 28 mars 2013, la frégate européenne multi-missions (FREMM) Aquitaine a reçu à son bord le chef de la marine cubaine, le contre-amiral Carlos Alfonso Duque Ramos, l’ambassadeur de France à Cuba, son excellence Monsieur Jean Mendelson. De nombreux visiteurs se sont succédé à bord afin de découvrir le premier bâtiment de la série et l’hélicoptère Caïman Marine.

Jeudi 28 mars, l’Aquitaine a quitté le port cubain, accompagnée par la fanfare des Forces Armées Révolutionnaires, pour rejoindre le détroit de Floride. Ce passage marque la fin de la phase de navigation en eaux chaudes du bâtiment. Nombre d’expérimentations ont pu être conduites pour évaluer la résistance des installations à des températures élevées et permettront d’alimenter le retour d’expérience au profit des autres bâtiments de la série.

Courrier Norfolk virginia  Hampton Roads  8 avril 2013


Prochaine étape du déploiement : Norfolk, port emblématique de la marine américaine, qui compte plus de 105.000 marins, 130 navires et 45 escadrilles d’aéronefs.


Mais avant d’accoster dans la plus grande et la plus ancienne base navale de la côte est des États-Unis, la FREMM participera aux manœuvres Independant Deployer avec l’US Navy.C’est la première fois que l’Aquitaine participera à un entrainement interalliés. Ces cinq jours de coopération bilatérale avec la marine américaine vont permettre de «vérifier les capacités du bâtiment à intégrer des forces alliées et de conduire des opérations avec des marines étrangères» nous confie le commandant adjoint des opérations de l’Aquitaine, le capitaine de corvette Jocelyn Delrieu. L’enjeu est de taille : il s’agit de vérifier l’interopérabilité du bâtiment au sein d’une force de grande envergure.



Cinq jours qui seront rythmés par de nombreuses activités comme des ravitaillements à la mer par des pétroliers américains, des entrainement de lutte contre des menaces asymétriques aériennes (drones ou Low Slow Flyers) et de surface, des exercices de lutte anti-surface et anti-aérienne contre les fleurons de l’US Navy, des manœuvres aviation croisées ou « cross decks » mais aussi du contrôle de trafic maritime dans un scénario de crise entre plusieurs pays factices.



Sources : © Marine nationale


merci aux Toulonnais Claude et Paul pour ces plis



Hampton Roads est le nom à la fois d’une étendue d’eau et des terres environnantes se trouvant au sud-est de la Virginie aux États-Unis, connue historiquement pour une bataille navale qui s’y déroula lors de la guerre de Sécession.

L’étendue d’eau nommée Hampton Roads (familièrement appelée the harbor) est l’un des plus grands ports naturels au monde qui regroupe l’embouchure des fleuves Elizabeth et James ainsi que de plusieurs rivières mineures et qui se jette ensuite dans la baie de Chesapeake, puis dans l'océan Atlantique.

Le nom de Hampton Roads appliqué à la région côtière regroupe la plupart des comtés et villes de la région sud-est de la Virginie et est inclus dans la région statistique de Virginia Beach-Norfolk-Newport News (VA-NC MSA). Cette région, abritant une population totale d’environ 1,6 million d’habitants, est la quatrième plus grande zone métropolitaine du sud-est des États-Unis et la plus importante entre Washington D.C. et Atlanta.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hampton_Roads



Aucun commentaire: