Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

2 nov. 2012

Humour dans le carré par Donec

Humour dans le carré par Donec


Bonjour à tous,
Parmi  les assertions ridicules il en est une qui m’enchante toujours, c’est la fierté d’être né quelque part. Quoi de plus ridicule que dire en se frappant la poitrine « Je suis vosgien et j’en suis fier ». Ainsi en 1914 les « fiers d’être Allemands » ont volé dans les plumes des « fiers d’être Français » : résultat 3 millions de morts.


En ce qui concerne nos amis bretons c’est autre chose…
Le colonel REMY vers 1941 prend le l’express de Paris. Je lui laisse la parole.
« A Rosporden, un marin-pêcheur, dans son bleu caractéristique, ouvre ma portière. […] Voici Lorient. Deux groupes d’officiers Allemands stationnent sur le quai, venus sans doute pour accompagner quelqu’un des leurs au train. L’un est composé de personnages très galonnés, membres de la Bahnhof, l’autre est fait d’officiers supérieurs de la KriegsMarine


Mon marin-pêcheur, qui a quitté le compartiment dans un état d’énervement très visible, fonce sur le premier groupe, son sac sur l’épaule, écartant à grand coup de coude les gens de la Bahnhof trop stupéfaits pour protester. Il agit de même, quelques mètres plus loin à l’égard de ceux de la Kriegsmarine, disparait dans la gare, revient deux minutes après, plus exaspéré que jamais, recommence sont manège, bouscule la Marine, bouscule la Bahnhof, et, se retournant vers les Allemands ahuris, leur crie avec le plus pur accent du Finistère :
-          Et quand est-ce qu’on sera icitte ent’ Brétons ?
C’est comme ça qu’ils sont les Bretons en 1941…
A part ça un peu d’amour et d’histoire.
A la semaine prochaine
Donec

Aucun commentaire: