Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 oct. 2012

Bâtiments de guerre français de 1850 à nos jours en Philatélie

Bâtiments de guerre français de 1850 à nos jours en Philatélie



Alain Facchinetti de la section Ile de France de la Marcophilie navale a recensé les bâtiments de la marine de guerre édités en timbres, en France et à l'étranger.




Ce sont 35 offices d'émissions de timbres qui ont pris pour thème des bâtiments de la Marine nationale.

On retrouve la France, la Polynésie, Saint-Pierre et Miquelon, la Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna mais aussi les Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Pour certains pays, il convient de préciser que les timbres ont été édités avant l'accession à l'indépendance (Algérie et le timbre Arromanches ou Richelieu, Maroc avec le RICHELIEU ou l'ADOSM).





Les timbres célèbres des événements historiques, la découverte d'un territoire, le nom d'un découvreur, ou des batailles ayant influé sur l'histoire du pays. (Pérou et la frégate la Victorieuse). L'amiral Dupetit-Thouars a une avenue à Lima.




Napoléon fait parti des valeurs sûres avec l'édition en Angola des vaisseaux Napoléon, La Gloire ou L'Océan ou le Cuirassé Masséna.



Le Pakistan gros client de la DCNS a honoré les sous-marins Daphné ou Agosta.




L'Uruguay a émis des timbres sur les avisos escorteurs Victor Schoelcher, Commandant Bourdais, Amiral Charner car ces avisos ont été transférés à la marine uruguayenne en décembre 1988 et au cours des années 1990 et 1991.




Les valeurs sûres : Ja Jeanne d'Arc bien entendue avec une petite dizaine de timbres, Le Richelieu, le PA Charles de Gaulles mais aussi l'aviso colonial Savorgnan de Brazza, la Belle-Poule ou le Forbin.


Batral Jacques Cartier par Roberto Lunardo












Aucun commentaire: